Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Attendre un enfant et devenir parent
Mise à jour: 15.01.2018

Attendre un enfant et devenir parent

Cette page vous présente des informations utiles sur votre nouveau rôle de parent, du déroulement de la grossesse aux procédures administratives à effectuer à la naissance de votre bébé, en passant par les différentes institutions qui peuvent vous épauler et vous conseiller avant et après la naissance de votre enfant.

Un nouveau parent doit affronter beaucoup de changements, physiques, émotionnels ou administratifs, qui s’accompagnent parfois d’incertitudes et de questionnements. Vous trouverez sur cette page de nombreuses informations et des ressources pour vous accompagner durant cette étape de votre vie. 

Procédures administratives à effectuer avant ou dès la naissance

Il est utile de vous renseigner sur les diverses procédures que vous devrez entreprendre dès la naissance de votre enfant. Certaines d’entre elles peuvent déjà être effectuées avant le grand jour.

Annonce d’une naissance

La direction de l'établissement dans lequel est né l'enfant doit déclarer la naissance à l’office de l’état civil dans un délai de trois jours. Pour les enfants nés à domicile, la déclaration de naissance peut être effectuée par toute personne (père, sage-femme, médecin, etc.) ayant assisté à leur naissance dans un délai de trois jours.

Depuis 2016, une antenne de l’état civil de la Ville de Genève est présente au sein même de la maternité des HUG, ce qui facilite l’enregistrement des bébés et permet d’informer sur les modalités d’enregistrement d’une naissance durant l'hospitalisation de la mère à la maternité. L’antenne, située au rez-de-chaussée du bâtiment, est ouverte tous les après-midis ainsi que le lundi toute la journée.

Reconnaissance d’un enfant

La reconnaissance d’un enfant par le père non marié avec la mère peut se faire avant ou après la naissance.

Autorité parentale

Les parents mariés détiennent conjointement l’autorité parentale.

Lors de la reconnaissance d’un enfant commun d’un couple non marié, les parents peuvent remettre à l’officier de l’état civil une déclaration d’autorité parentale conjointe lors de la reconnaissance de l’enfant par son père.

Autres formalités utiles

Assurances-maladies pour votre bébé

Votre bébé doit être assuré contre la maladie dès sa naissance par son représentant légal. Vous devez pour ce faire conclure une assurance-maladie de base, avant sa naissance ou au plus tard trois mois après. Dépassé ce délai, la couverture d’assurance ne commence qu’à partir de la date de l’affiliation et l’assurance-maladie ne couvrira donc pas vos frais survenus depuis la naissance.

Si vous souhaitez conclure une assurance complémentaire, il peut être utile de le faire avant la naissance. Cela vous permettra d’éviter qu’un assureur-maladie refuse d’affilier votre bébé, en présence d’une maladie dès la naissance, par exemple.

Garde d’enfants

Si vous habitez en ville de Genève ou que vous y travaillez, vous pouvez inscrire votre enfant auprès du Bureau d’information petite enfance (BIPE) pour obtenir une place dans une structure d’accueil de la petite enfance dès la 12ème semaine de grossesse (3 mois révolus). En cas d'inscription durant la grossesse, les parents doivent informer le BIPE de la naissance de l'enfant, en transmettant son acte de naissance.

Suivi médical de la grossesse

Un contrôle de grossesse toutes les 4 semaines par une sage-femme ou un médecin est recommandé. Votre caisse-maladie rembourse, dans l'assurance de base, 7 contrôles par une sage-femme et même plus sur ordonnance du médecin.

Cours de préparation à la grossesse et activités prénatales

Informations, conseils

Des informations et conseils personnalisés sont proposés par des professionnel-le-s du monde médical et associatif genevois. Par exemple, les HUG ou l’Arcade sages-femmes dispensent conseils et cours de préparation à la naissance aux futurs parents, y compris pour les femmes migrantes ou ne parlant que très peu français.

Avec le recueil suisse BabyGuide, réalisé en collaboration avec des nombreuses organisations, institutions ainsi que des cantons et offices fédéraux, les futurs et jeunes parents disposent d’un manuel complet sur la période de la grossesse, de la naissance et des trois premières années de l’enfant.

Activité physique durant la grossesse

L’activité physique possède de nombreux bienfaits reconnus chez la femme enceinte. Il faut néanmoins consulter votre médecin pour vérifier que votre activité sportive n’est pas contre-indiquée. Certains sports où le risque traumatique est élevé, comme les sports collectifs de balle, les sports de combat, le jogging ou encore l’équitation sont à bannir. Préférez-leur des sports plus doux ou spécialement adaptés aux femmes enceintes, comme la gym prénatale (avec ou sans ballon), la natation, l’aquagym, le yoga ou la marche.

Construire le lien avec son enfant

Il existe plusieurs activités, telles que l’haptonomie ou le chant prénatal, pour construire le lien avec l’enfant à naître. Découvrir plusieurs activités prénatales sur le site web de Genève famille

Femmes enceintes et emploi

Annoncer sa grossesse au travail

Le site mamagenda.ch met à votre disposition des checklists et d’autres instruments pratiques pour vous aider à savoir quand et comment annoncer votre grossesse au travail.

Protection des femmes enceintes

Les femmes enceintes qui travaillent bénéficient de mesures de protection spéciales. Elles concernent la protection de la santé, le versement du salaire en cas d’arrêt et d’incapacité de travail pour cause de grossesse, ainsi que l’interdiction faite à l’employeur de résilier les rapports de travail durant cette période.

Congés accordés aux parents

Congé maternité

Les femmes qui exercent une activité lucrative (qu’elles soient salariées, indépendantes, au chômage ou qu’elles travaillent dans l’entreprise familiale) ont droit à un congé maternité fédéral de quatorze semaines (98 jours) après l’accouchement. A Genève, cette durée est allongée par deux semaines complémentaires d’allocations maternité cantonale.

Pendant cette période, les mères touchent 80% de leur salaire sous forme d’une allocation maternité, mais au maximum 196 francs par jour. Selon le règlement du personnel ou les conventions collectives de travail, ces prestations peuvent devenir plus généreuses.

Congé paternité

Le congé paternité n’est prévu par aucune loi fédérale. Par contre, dans le secteur privé, l’employeur se doit d’accorder au travailleur des heures ou jours de congé à l’occasion d’événements familiaux. Réglés en détails dans votre contrat de travail, ces dispositions vous permettent de demander à votre employeur un à deux jours de congé lors de la naissance de votre enfant.

Certains employeurs donnent aussi aux pères la possibilité de prendre un congé paternité suite à la naissance de leur enfant. Pour savoir si cette modalité existe, et connaître le nombre de jours dont vous avez le droit, adressez-vous directement à votre employeur.

Parents adolescents

L’unité de santé sexuelle et planning familial (USSPF) des HUG vous informe, vous oriente et répond gratuitement et de manière confidentielle à toutes vos questions concernant votre vie sexuelle et reproductive. Vous trouverez aussi de nombreuses informations et ressources sur le site pour parents adolescents et jeunes adultes Jeunes parents ainsi que dans la brochure «Mère adolescente à Genève: quel parcours, quels soutiens?» réalisée par l’Université de Genève et la Haute école de santé de Genève.

Soutien dès le retour à la maison

Suivi assuré par une sage-femme dès la sortie de la maternité

Dès votre sortie de la maternité, une sage-femme vient à votre domicile pour surveiller votre état physique, émotionnel ainsi que la santé de votre bébé. Cette prestation est habituellement intégralement remboursée par les caisses-maladies, auprès de laquelle il vous est tout de même conseillé de vous renseigner.

Soins et soutiens

De retour à la maison, les parents peuvent avoir de nombreuses questions ou inquiétudes suscitées par l’arrivée d’un nouveau-né, sur la vie de couple, la santé de la mère, l’alimentation, la sécurité ou encore le sommeil du nourrisson. Plusieurs institutions vous permettent de trouver une écoute et un soutien gratuitement:

Allocations familiales

A Genève, la naissance d’un enfant vous donne droit à:

  • une allocation de naissance, d’un montant de CHF 2000.-, à condition que l’enfant soit né d’une mère domiciliée en Suisse;
  • une allocation pour enfant, d’un montant minimum de CHF 200.- par mois, versée pour chaque enfant de moins de 16 ans.

Des prestations d’allocation en cas de famille nombreuse ou de formation pour les jeunes de 16 à 25 ans sont également considérées comme des allocations familiales.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :