Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Mise à jour: 19.08.2019
 

Je me déplace à vélo ou en transports publics

Les déplacements quotidiens représentent en moyenne 10% des émissions de gaz à effet de serre des genevois-es. Pourtant, il existe des alternatives attrayantes au trafic individuel motorisé, surtout au centre-ville.
Climat - Je me déplace à vélo ou en transport public
© S. Weltin / Council of Europe

Le saviez-vous?

Selon le Plan Climat Cantonal, un dixième des émissions de gaz à effet de serre (GES) sont dues aux déplacements de personnes (hors aviation). Plus largement, en Suisse, la mobilité compte pour près de 40% des émissions de GES.

En milieu urbain il est plus facile de favoriser la mobilité douce. De plus en plus de Genevois-es ne possèdent pas de voiture. En 2000, 27% des ménages étaient non motorisés en Ville de Genève alors qu’en 2010, ils étaient 42% et cela continue de croître.

En remplaçant la voiture par le vélo pour un trajet quotidien comme Thônex-Carouge (aller-retour), on peut économiser environ 1 Tonne de CO2 par an.

En kilomètres par passager, un train ou un tram consomme 5x moins d’énergie qu’une voiture pour le même trajet.

En plus des émissions de GES, les voitures individuelles génèrent d'autres nuisances et sont mauvaises pour la santé: problèmes de bruit, de pollution de l’air, de sédentarité et d'obésité, etc. (voir analyse de la Confédération sur les coûts et bénéfices des transports). Par ailleurs, les voitures individuelles sont gourmandes d’espace public, qui pourrait être utilisé autrement pour augmenter la qualité de vie en ville (voir les images prises par  International Sustainable Solutions à Seattle pour visualiser la place prise par les voitures).

Comment agir ?

  •  J’utilise le vélo, le vélo-cargo ou le vélo électrique. Le vélo est un véhicule qui donne un grand sentiment de liberté pour se déplacer. Rarement en panne, il va partout et se parque facilement. Pour ceux et celles qui n’ont jamais appris à faire du vélo ou qui n’ont plus pédalé depuis longtemps, il existe des cours de mise en confiance et de techniques de circulation (pour tous âges). Le vélo électrique est une alternative rapide à la voiture et au scooter, même dans les montées, d’autant plus que l’électricité genevoise est à 100% d’origine renouvelable. Genèveroulepermet de tester des vélos électriques si on ne connait pas ce véhicule et prête également des vélos ordinaires sur plusieurs sites genevois. 
  • Je prends un abonnement aux transports publics.
  • Je m’inscris à un système d’autopartage, tel que Mobility ou CatchaCar qui permet d’avoir accès à une voiture pour des usages occasionnels ou je fais du covoiturage avec mes ami-e-s ou collègues de travail.
  • Je marche. En milieu urbain et sur des courtes distances, souvent le plus rapide et le plus simple est de marcher. Par ailleurs, la ville propose divers itinéraires pédestres commentés.
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn

Découvrir d'autres pages du même chapitre :