Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 4 juin 2019

Thème : Social 

Forum social de quartier Grottes – Saint-Gervais: de petits gestes pour plus de convivialité

Le 6e Forum social de quartier, organisé par le Département de la cohésion sociale et de la solidarité, s’est tenu dans quartier de Grottes – Saint-Gervais le 21 mai 2019. Près de 200 personnes ont répondu à l’invitation pour un temps d’échanges et de débats marqué par une forte mobilisation des associations et une participation active des jeunes. La soirée s’est terminée dans le cadre verdoyant du parc devant le Pavillon Doré, où une agape en musique, par le groupe Parada Tropical, a ravi les participant-e-s. En toute convivialité!

Forum Grottes St-Gervais
© Ville de Genève

Le quartier de Grottes – Saint-Gervais a connu des mobilisations historiques et des combats qui se sont soldés par des victoires importantes des habitant-e-s et des associations locales. Le 21 mai dernier, les participant-e-s se sont retrouvé-e-s autour de plusieurs objectifs communs lors du Forum social de quartier: disposer d’infrastructures de loisirs pour les plus jeunes; favoriser les rencontres intergénérationnelles; faire connaître l’offre de prestations de proximité et développer des petits gestes, au quotidien, pour favoriser la convivialité dans le quartier.

Actions concrètes

Les propositions issues de cette soirée vont maintenant être traduites en actions concrètes. Le quartier de Grottes – Saint-Gervais rayonne autour d’un pôle central, celui de la gare et des grands axes de circulation, routiers et ferroviaires. C’est un secteur très contrasté, avec des zones à forte densité de trafic, des flots de pendulaires et une frénésie d'activités, mais aussi des îlots de calme et de verdure au charme désuet et aux soirées festives réputées.

Bien plus que le chantier d’agrandissement de la Gare Cornavin, qui va pourtant transformer dans les 10 prochaines années le paysage de ce quartier, c’est la nécessité de jeter des ponts et de favoriser les liens qui ont nourri les discussions. Les participant-e-s soulignent en effet l’importance de relier les différentes générations et les secteurs de ce quartier qui ont chacun une âme bien particulière.

A noter, outre la participation active et joyeuse des jeunes, la présence sécurisante des représentant-e-s des Polices cantonale et municipale et la dynamique positive autour de partenaires associatifs très impliqués dans la vie locale. Globalement d’ailleurs, la Ville peut compter sur des partenaires associatifs particulièrement actifs, à l’écoute des habitantes et des habitants.

Ces éléments sont au cœur du Portrait social de quartier qui a été présenté en début de soirée.

Les participant-e-s ont ensuite travaillé en ateliers autour de thématiques prioritaires:

  • participation des seniors  et des jeunes à la vie de quartier;
  • dynamisation de la vie de quartier;
  • utilisation de l’espace public.

Une mixité sociale et culturelle à renouveler

De nombreuses propositions ont été émises pour favoriser la participation des jeunes. Cela va de l’aménagement d’infrastructures de skate et de parkour, à une maison «pour tout le monde», avec des jeux et des boissons gratuites, en passant par une buvette mobile au parc des Cropettes, l’objectif étant de favoriser une dynamique «villageoise».

La communication a, une fois de plus, été au cœur des nombreuses discussions avec cette idée très concrète d’améliorer l’information aux aîné-e-s en utilisant les vitrines des commerçants et des EMS du quartier pour de l’affichage.

La nécessité de faire tomber les barrières entre les générations a été maintes fois abordée, avec une proposition de rencontres entre les aînés et les anciens habitant-e-s du quartier qui pourraient proposer des moments d’échanges aux nouveaux venus. L’idée étant de multiplier de petits gestes, au quotidien, autour de potagers partagés, d’ateliers de bricolage, ou encore de cafés poussettes. Autant de propositions qui mettent en exergue le souhait de développer des moments simples de convivialité dans un quartier au fort potentiel. Cette option a rallié les suffrages des membres d’associations  présentes qui s’étonnent du fait que le public venu assister au Forum ne connait pas toujours l’offre publique et associative très riche dans ce secteur.

Par ailleurs, les problèmes très concrets de circulation, notamment dans le secteur Saint-Gervais, et de deal dans certains parcs, ont été évoqués. Ces questions seront transmises aux services compétents. Mais là encore, les habitant-s-es ont manifesté leur souhait de prendre leur part et d’occuper positivement l’espace public. «Si les familles viennent, les dealers ne resteront pas», a notamment relevé une mère de famille très impliquée.

Comme une invitation à oser

L’appel est lancé, les exemples fusent et les échanges vont bon train, et, surtout, la nécessité de mettre en valeur l’offre de services publics et l’activité associative pour que chacune et chacun trouve ce dont il a besoin.

«Il ne faut pas lâcher la pression, a conclu la Conseillère administrative Esther Alder, car le temps politique et administratif est parfois long, très long. Les jeunes, c’est maintenant qu’ils ont besoin de bouger et d’échanger.» Message reçu cinq sur cinq par les jeunes enthousiastes.

C’est donc sous le signe de l’engagement que la magistrate en charge de la politique sociale de proximité a pris congé des personnes présentes en donnant rendez-vous au 24 septembre pour le prochain Forum social de quartier, à Saint-Jean – Charmilles.

Prochaines échéances

Un Plan d’actions va être élaboré pour mettre en place des projets concrets à partir des propositions émises lors du Forum. Les services municipaux vont travailler avec les associations et les habitant-e-s du quartier. Ce Plan sera mis en ligne sur le site de la Ville dans les prochains mois.

Prochaine étape, un Appel à projets va être lancé pour proposer aux participant-e-s de développer des projets qui permettent de favoriser la mixité sociale et culturelle dans le quartier. Une enveloppe de CHF 10'000 est libérée pour la mise en œuvre des projets qui seront retenus.

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Adjointe de direction en charge de la communication

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :