Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 26 juin 2018

Thème : Culture 

Nouveau Musée d’art et d’histoire: un campus muséal au coeur de la cité

Les deux coprésidents dévoilent aujourd'hui le rapport de la commission externe pour le nouveau Musée d'art et d'histoire de Genève: «Un campus muséal au cœur de la cité».

Rapport nouveau MAH
© DR

Une collection, un site, une équipe: les grandes orientations pour le nouveau Musée d’art et d’Histoire de Genève (MAH) sont données.

Le projet muséal propose un usage novateur des collections en imaginant un lieu vivant, en constante évolution. Implanté sur son site historique au cœur de la cité, le nouveau Musée agrandi et modernisé réunira sur un même ensemble géographique, une grande exposition de référence, une salle pour les expositions temporaires et une Maison des savoirs. Ces intentions contenues dans le rapport final (à télécharger ci-dessous) rédigé par la Commission externe, répondent à la demande du Conseil administratif de la Ville de Genève, de réinventer le Musée d'art et d'histoire (MAH). Ce projet culturel pose les bases de la suite de la démarche, avec l’ouverture d’un concours international d’architecture en 2020.

En juin 2016, le Conseil administratif confiait à une Commission externe - placée sous la co-présidence de Jacques Hainard et de Roger Mayou - la mission de développer un programme muséal pour le MAH en portant un regard neuf et sans tabou, en traitant les enjeux d’implantation. En juin 2017, les premières intentions muséales et le choix d’implantation sur le site de Charles-Galland rénové et étendu étaient retenus. Après une année de travaux, de consultation et en s’appuyant sur les compétences et l’expérience des équipes du MAH pour consolider le scénario retenu, la Commission externe rend son rapport final, véritable feuille de route pour la suite de la démarche.

Un véritable pôle culturel, scientifique, patrimonial et pédagogique

Le projet a pour ambition de restituer une identité forte et son statut de navire amiral au MAH en le positionnant au centre d’un réseau de musées genevois d’une exceptionnelle densité, avec une utilisation optimale des atouts du site et de ses collections. L’idée centrale «une collection, un site, une équipe» se décline avec:

  • une exposition de référence de 8'000 m2, comprenant: un parcours historique de 2'000 m2 imaginé comme un «itinéraire fulgurant» qui implique celui ou celle qui l’emprunte. Il répond à la question: pourquoi une petite localité aux confins de l’Empire romain est-elle devenue une cité internationalement connue? La trame narrative suit une chronologie inversée et permet en six chapitres de rythmer les différentes périodes constitutives de l’identité et de l’Esprit de Genève, en s’appuyant sur la richesse des collections et leur diversité. A chaque chapitre son espace avec sa propre ambiance. Adossés à ce parcours, cinq espaces immersifs donneront des coups de projecteurs, de manière ludique et inédite, sur des aspects singuliers de la ville.
  • des salles de collections de 4'000 m2 qui présentent les ensembles de référence et permettent d’admirer les œuvres emblématiques de l’institution, en proposant des éclairages particuliers. Riche de quelques 650'000 objets qui recouvrent les domaines de l’archéologie, des arts appliqués, des arts graphiques, des beaux-arts et de l’horlogerie, l’approche proposée est de préserver l’intégrité des grands ensembles tout en favorisant la transversalité. Avec un tournus de 5 à 7 ans, toutes les collections pourront sortir des réserves.
  • des salles thématiques de 2'000 m2 proposant une mise en perspective des collections par une approche transdisciplinaire et décloisonnée. Appelées à se renouveler tous les 1 à 3 ans, elles ont pour vocation de créer un dialogue permanent entre les collections.
  • une salle d’exposition temporaire de 2'000 m2, qui permettra au Musée de proposer des expositions originales et audacieuses en lien avec l’histoire, l’actualité et les grands enjeux sociétaux et en capacité d’accueillir des expositions d’envergure internationale.
  • une Maison des savoirs de 3’600 m2, qui réunira un centre scientifique et des espaces dédiés aux activités de médiation culturelle, s’adressant ainsi à tous les publics.

Le projet du nouveau MAH prend en compte non seulement le bâtiment Galland et ses caractéristiques, mais également les autres bâtiments de l’îlot; ce qui permet de créer un vrai campus muséal et de rassembler les équipes, les collections et les espaces autour du projet scientifique et culturel.

Un Musée qui fasse envie

«Enthousiasmés, fascinés, l’esprit en ébullition mais aussi pourquoi pas, déconcertés, interpellés, voire bousculés», telle est la promesse faite à celles et ceux qui viendront au Musée. Les pistes muséographiques proposées vont dans ce sens et privilégient l’originalité, la nouveauté et l’émotion, donnant à vivre des expériences uniques. L’approche est résolument interdisciplinaire, transversale et décloisonnée.

Le nouveau MAH aura à cœur de s’adresser à tous les publics: qu’ils soient locaux ou en provenance du monde entier, qu’ils soient connaisseurs ou profanes, qu’ils soient chercheurs ou étudiants, qu’ils soient artistes ou simples curieux. Avec la Maison des savoirs, l’ambition est d’engager activement les publics en quête de connaissance. Le concept accorde également une large place à la médiation culturelle, outil indispensable pour ouvrir et élargir l’accès à toutes et tous.

Souplesse et adaptabilité sont les mots-clés de la programmation afin d’offrir une grande variété de propositions. Pour chaque espace, le rapport indique les besoins architecturaux pour répondre aux différentes attentes. Afin d’offrir aux publics la possibilité de s’approprier le nouveau Musée, la Commission externe envisage d’animer une Maison du projet, comme lieu de préfiguration du futur musée et comme vitrine du MAH, le temps de la fermeture pour travaux du musée. Les résultats du concours d’architecture pourraient par exemple y être exposés.

Une feuille de route tenue

Le Conseil administratif de la Ville de Genève a pris acte avec satisfaction de ce projet, basé sur une fructueuse consultation des différents milieux intéressés. «Une étape décisive du projet est franchie, car c’est sur la base de ce rapport que sera élaborée la suite du programme» relève Sami Kanaan, Maire de Genève. Les services de la Ville ont établi le phasage du projet en prenant en compte tous les paramètres (concept, crédit, études, procédures, concours, périmètre, organisation et management) afin de définir un calendrier de référence. La prochaine échéance est le dépôt - cet automne - d’un crédit de pré-étude au Conseil municipal afin de mener la réflexion sur le site dans son ensemble (périmètre et articulation du musée avec son environnement urbain) et permettre, comme annoncé, le lancement du concours international d’architecture.

Contact

Félicien Mazzola

Collaborateur personnel
Présidence du Département de la culture et du sport

Tél.+41 22 418 95 25
felicien.mazzola(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :