Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 23 mai 2018

Thème : Culture 

«Et le singe créa l'homme» au Musée Ariana

Une nouvelle création céramique fait son entrée au Musée Ariana pour y passer l'été. Il s'agit de l'imposant gorille crée par Timothée Maire et baptisé «Rolph Kong» en honneur de la célèbre vedette hollywoodienne.

Et le singe créa l’homme - yeux
© Musée Ariana

Né à Payerne en 1991 et diplômé du Centre de Formation Professionnelle de Vevey (CFPV) en 2015, Timothée Maire est un jeune céramiste suisse qui, dans sa production, a souvent privilégié la représentation animalière. Pour réaliser ce gorille monumental, le sculpteur a employé 900 kg de grès et plus de 228h de travail. La sculpture est visible au Musée Ariana jusqu'au 9 septembre 2018.

Fascination et peur, identification et rejet se mêlent dans notre relation à cet animal avec qui l'on partage environ 98% d'ADN, comme l'explique Thimothée Maire: «Parce que nous sommes cousins, qu’il est énorme, massif, puissant, qu’il dégage un sentiment de force irrésistible et inspire de la crainte - on imagine à peine la violence dont ses bras colossaux seraient capables s’il nous donnait la fessée. Mais c’est aussi un animal extrêmement intelligent, touchant, sensible, dont le regard est pétri d’ambiguïté, oscillant entre bienveillance et animosité; tellement humain!»

Détails techniques: Grès et oxydes, 1.60 m x 1.20 m x 1 m

Rencontre avec l'artiste le 3 juin 2018 à 14h ainsi que lors du finissage le 9 septembre 2018.

Coordonnées

Liens externes

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :