Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 25 avril 2018

Thème : Culture 

Exposition de l’artiste béninois Georges Adéagbo

Dès le 3 mai 2018, la Maison Tavel accueille la nouvelle exposition «Genève, Suisse d’hier et Genève, Suisse d’aujourd’hui».

Genève, Suisse d’hier et Genève, Suisse d’aujourd’hui
© Georges Adéagbo | photo : Agostino Osio

Les Musées d’art et d’histoire, l’Office des Nations Unies à Genève et ART for The World ont le privilège de présenter une exposition conçue en deux volets – l’un pour la Maison Tavel, l’autre pour le Palais de Nations – par l’artiste béninois Georges Adéagbo.

Grand Prix du Jury à la Biennale de Venise

Premier artiste africain à recevoir le Grand Prix du Jury à la Biennale de Venise en 1999, Georges Adéagbo sait révéler les affinités et les similitudes, parfois insoupçonnables, pouvant exister entre différentes cultures. Pour cette première exposition personnelle à Genève, l’artiste, qui vit entre Cotonou et Hambourg, a choisi la Maison Tavel et les archives des Nations Unies pour mener une double réflexion: la première sur l’histoire de Genève, la seconde sur l’ouverture de la cité lémanique sur le monde.

Poursuivant le travail engagé il y a plus d’une vingtaine d’années, l’artiste se sert d’objets collectés au fil du temps dans la rue, dans les marchés en Afrique (objets trouvés, livres, sculptures, peintures, coupures de journaux…) et dans les pays dans lesquels il voyage. Chaque installation est le résultat d’une sélection minutieuse à laquelle il mêle ensuite des écrits personnels.

Le tout est disposé sur le sol et sur les murs, de manière organique, et les différents éléments prennent vie à la faveur de rapprochements souvent inattendus. Associant le visuel et l’écrit, ces œuvres à portée symbolique sont ensuite laissées à l’interprétation du spectateur qui, selon sa sensibilité, peut créer sa propre histoire.

Pour cette exposition intitulée «Genève, Suisse d’hier et Genève, Suisse d’aujourd’hui», Georges Adéagbo a ajouté à ses objets tout un matériel iconographique en lien avec l’histoire genevoise et la Maison Tavel qu’il a glané en écumant les marchés aux puces et aux livres de Genève. Dans la plus ancienne demeure privée de la ville, l’artiste tresse ses installations dans trois différents lieux (la citerne, la tourelle et la cour), instaurant un dialogue inédit entre son approche artistique et les collections permanentes.

Informations pratiques

  • Du 3 mai au 8 juillet 2018
  • Horaires: de 11h à 18h, fermé le lundi
  • Entrée libre

Contact

Sylvie Treglia-Détraz

Service de presse des Musées d’art et d’histoire

Tél.+ 41 22 418 26 54
sylvie.treglia-detraz(at)ville-ge.ch

Liens externes

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :