Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 10.09.2019
 

Image directrice de la Rade

Le canton et la Ville de Genève ont décidé d'un commun accord une mise en valeur du site de la rade: une démarche participative des milieux concernés pour contribuer au développement de l’image directrice de la rade de demain.
Rade de Genève
© Saype / Ville de Genève

La rade est un port et compte de nombreuses infrastructures dédiées à la navigation. Elle concentre des activités portuaires commerciales et professionnelles. A ce titre, la présence des bateaux belle époque et des mouettes genevoises donne une signature identitaire au site. De nombreux débarcadères parsèment la rade, grues et chantiers navals complètent le dispositif et animent le plan d'eau aux côtés des activités de location, de sécurité, de pêche et de baignade.

Le site est aussi le lieu d’activités se déroulant sur les quais dont les occupations se sont diversifiées avec le temps. L’aménagement de 1896 avait été conçu avec des quais bas inclinés à usage portuaire, complétés par des quais hauts comme parcours de flânerie. Aujourd'hui, la rade est également le croisement des mobilités, 55'000 voitures et 5'000 vélos traversent quotidiennement le pont du Mont-Blanc.

Le Canton de Genève a conçu le projet du port et de la plage des Eaux-Vives parallèlement à celui du port professionnel du Vengeron dans un processus de développement du territoire et d’amélioration des infrastructures autour de la rade. Ces deux projets offrent aujourd’hui la possibilité de libérer une partie des quais de la rive gauche. De son côté, la Ville a lancé le concours de la passerelle piétonne attenante au Pont du Mont-Blanc (2011-2012) et un concours d'idées pour l’aménagement de la rade (2016-2017).

Mise en valeur du site: une opportunité à saisir

Le Canton et la Ville de Genève ont décidé d'un commun accord qu'une mise en valeur du site de la rade devait être engagée. Espaces de vie, publics et communs, la rade et ses quais revêtent, pour les Genevois-e-s, un caractère identitaire majeur. Les aménagements des rives doivent répondre à des enjeux patrimoniaux, environnementaux, économiques et touristiques. Ces multiples facettes ont naturellement conduit les autorités à mener un large processus de concertation des milieux concernés (associations, usagers, milieux du tourisme).

Quatre ateliers thématiques pour dessiner la rade de demain

Une centaine de représentant-e-s d’associations ont participé à quatre ateliers thématiques:

  • Atelier «Plan d’eau» avec les utilisateurs du lac: pêcheurs, navigateurs, sauveteurs, etc. 
  • Atelier «Quais et stands» avec les principaux acteurs ayant des intérêts économiques: glaciers, tenanciers de stands, etc.
  • Atelier «Associations et usagers» avec notamment les représentant-e-s des habitant-e-s ainsi que des associations de défense du patrimoine naturel ou bâti.
  • Atelier «Mobilité» avec les représentant-e-s de toutes les mobilités: motorisée, douce, publique, touristique (cars, par exemple), etc.

Ces ateliers ont permis de faire émerger des objectifs et des principes directeurs qui seront ensuite inscrits dans le plan directeur communal de la Ville et guideront les interventions à venir sur les rives du lac.

L’image directrice propose quatre projets issus de la concertation et qui répondent à des objectifs et principes: les nouveaux accès au lac, le centre de sécurité de la rade, les locaux rive gauche et les liens entre la ville et le lac. Dès l’automne 2019, un groupe de travail planchera sur l’un de ces projets, à savoir la faisabilité de nouveaux accès au lac sur la rive droite.

Contact

Service d'urbanisme

Rue du Stand 25
1204 Genève
Tél.+41224186050
Fax+41224186051
urbanisme(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :