Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 19 septembre 2019

Thème : Développement durable 

Octobre, mois de l'Histoire LGBTIQ+

Octobre correspond, dans les pays anglo-saxons, au mois de célébration de l’Histoire LGBTIQ+, autour de la Journée internationale du coming out du 11 octobre. C’est dans ce contexte symbolique que la Ville de Genève poursuit sa campagne «Mémoires LGBTIQ+» à travers divers formats: récits numériques, affiches, installation, films, documentaires et courts-métrages.

Après une première partie en mai autour de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, et une deuxième à l’occasion de la Pride romande en juillet dernier, la Ville de Genève dévoile le troisième et dernier volet de sa campagne 2019 «Mémoires LGBTIQ+». A travers différents supports comme le cinéma, le documentaire télévisuel, une installation-exposition ou encore des vidéos autoproduites, la campagne automnale invite les Genevois et Genevoises à (re)découvrir l’histoire LGBTIQ+ locale, «une histoire très dynamique, où les parcours individuels rejoignent un mouvement collectif qui a lutté résolument et lutte encore pour ses droits», rappelle Sandrine Salerno, Maire de Genève.

La Ville de Genève s’associe ainsi au Festival Everybody’s Perfect, qui revient en octobre pour une 6e édition, et propose une sélection de films explorant le thème de la mémoire LGBTIQ+, ainsi qu’une table ronde le mercredi 16 octobre pour questionner la manière dont le cinéma peut permettre aux communautés LGBTIQ+ de documenter leur propre histoire, de dénoncer leur invisibilisation et de revendiquer leurs droits.

Faire mieux connaître l’histoire des personnes et des luttes LGBTIQ+

La Ville de Genève souhaite contribuer à la mise en lumière de l’histoire des personnes et des luttes LGBTIQ+ sur son territoire. Pour Sandrine Salerno, «les livres d’histoire et les musées oublient encore trop souvent les vies et les combats des personnes LGBTIQ+. Faire connaitre ce pan de notre histoire commune au plus grand nombre est primordial pour construire une société plus inclusive».

Faire connaître, mais également créer les outils de ce partage. Ainsi, du 13 au 15 septembre 2019, l’Association 360 a proposé l’atelier «Histoires de mémoire», invitant les personnes LGBTIQ+ à raconter et collecter leurs expériences à travers le récit numérique. Le 20 septembre, l’association Lestime reconduit sa visite guidée des lieux de fête et de militance LGBTIQ+ genevois, sur la base d’une carte réalisée dans le cadre d’ateliers participatifs.

Toujours selon le même objectif, un documentaire de la Fondation Autrefois Genève en coproduction avec la Ville revient sur les années 1990, moment où le squat queer «Chez Brigitte» faisait les grandes heures des nuits genevoises et allait donner naissance à la première Pride romande. Ce documentaire sera visible sur la chaîne Léman Bleu tout au long du mois d’octobre.

Et puis la Ville de Genève invite le public à s’immerger dans ce mythique squat LGBTIQ+ grâce à une installation réalisée par Laure Schwarz. Elle est visible du 11 au 20 octobre à l’Espace Hornung de la Maison des Arts du Grütli, tout au long du festival Everybody’s Perfect, et est inaugurée le jeudi 10 octobre à 18h30. Enfin, le jeudi 17 octobre, l’histoire LGBTIQ+ genevoise se raconte également à travers ses affiches à la Bibliothèque de Genève. Dans le cadre des «Jeudis Midi de l’affiche», Sophie Meyer explore les productions les plus emblématiques, qu’elles soient contestataires ou institutionnelles.

Plus d’informations, programme complet et visuels sur www.17mai-geneve.ch

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : LGBTIQ

Mandicourt Guillaume

Tél.+41 22 418 22 90
guillaume.mandicourt(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :