Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Droits de l'enfant: état des lieux
Mise à jour: 27.10.2017

Droits de l'enfant: état des lieux

A l'occasion du 25e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, la Ville de Genève a initié une politique transversale de promotion des droits de l'enfant.

Le Conseil administratif a pris des engagements forts et ambitieux.

L'évaluation et la consultation des enfants

La Ville a effectué un inventaire complet et une évaluation des prestations offertes aux enfants de moins de 12 ans à l'aune de la Convention: les résultats figurent dans le rapport «Les droits de l’enfant en Ville de Genève», 2014 (téléchargeable en bas de page).

Par ailleurs l’administration municipale a consulté, via l’Institut Universitaire Kurt Bösch- devenu depuis le Centre interfacultaire en droits de l’enfant -, un millier d’enfants de 10 à 12 ans sur la perception qu’ils ont de leurs droits et de leurs obligations: les résultats de cette enquête ont été publiés dans le rapport «Consulter les enfants sur leurs droits», 2015 (téléchargeable en bas de page).

Les engagements et le plan d'action

Sur la base de ces travaux, le Conseil administratif a énoncé plusieurs engagements qui se concrétisent par un plan d’action pluriannuel. Pour compléter les mesures existantes qui doivent être maintenues et renforcées, le Conseil administratif énonce trois axes prioritaires:

  • maintenir et améliorer la qualité de vie et la sécurité des enfants dans la Ville;
  • promouvoir l’égalité et l’intégration de tous les enfants;
  • promouvoir l’accès à l’information et à la participation pour tous les enfants.

L'esprit et l'action

A travers une large palette d'actions (voir le rapport d'activités 2015-2016), la Ville entend:

  • assurer une place à tous les enfants dans la Cité, quel que soit leur âge, leur statut social ou leur capacité, dans les lieux qui leur sont réservés, mais aussi dans l’espace public en général;
  • considérer les enfants comme des acteurs et actrices de leur vie et de la Municipalité;
  • respecter les droits de l’enfant tels qu’ils découlent des textes législatifs;
  • développer le «réflexe enfant» (changement d’attitude) dans les prestations existantes et futures;
  • construire une vision commune et partagée entre tous les acteurs et actrices.

Tous les rapports peuvent être téléchargés en bas de page.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :