Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 22.12.2017
 

Contrat de quartier Saint-Gervais/Seujet/Voltaire

Les secteurs de Saint-Gervais, Seujet, Voltaire ont bénéficié d’un contrat de quartier entre 2009 et 2014. Durant cette période, les habitant-e-s, usagers et usagères des lieux ont été invité-e-s à proposer des mesures d’amélioration de leur cadre de vie.
© Ville de Genève

En analysant la situation économique, environnementale et sociale de Saint-Gervais, du Seujet et de Voltaire, la Ville de Genève a relevé une nette péjoration des conditions de vie des habitant-e-s, usagers et usagères de ces trois secteurs. Elle leur a donc proposé de mutualiser leurs problèmes et leurs compétences afin de trouver des solutions, entre 2009 et 2014, dans le cadre d’un contrat de quartier.

Périmètre et enjeux

Le contrat de quartier Saint-Gervais/Seujet/Voltaire concerne une zone géographique définie, entre la rue de Sous Terre, la rue Daubin, la rue de Lyon, la rue du Mont-Blanc, le quai des Bergues, le quai Turretini et le quai du Seujet. Les enjeux communs pour les habitant-e-s de ce périmètre sont les suivants:

  • disposer d’espaces verts et de lieux de délassement agréables et conviviaux;
  • répondre au besoin de lieux de rencontre pour les habitant-e-s;
  • lutter contre le sentiment d’insécurité croissant dans la zone entourant la gare;
  • diminuer la dangerosité des déplacements pour les usagers et usagères de la route les plus faibles, et notamment les enfants;
  • maintenir un bon équilibre entre les différents acteurs économiques locaux.

Projets du contrat de quartier Saint-Gervais/Seujet/Voltaire

Sept projets proposés par les citoyen-ne-s du quartier ont été approuvés par le Conseil administratif en juin 2010:

Espaces publics

  • Aménagements urbains pour améliorer la convivialité: plusieurs rues, places et squares du périmètre, dont l’aspect et la convivialité pourraient être améliorés, ont été identifiés. Des travaux depuis ont été menés sur le square Chantepoulet et la Place Simon Goulart. Ce type de projet fait régulièrement l’objet d’informations ou de consultations auprès des personnes intéressées du quartier.
  • Requalification du parc de la Promenade de Saint-Jean (Parc du Seujet): tout au long du processus des contrats de quartier, de nombreux efforts ont été consentis par les habitant-e-s et associations du quartier pour tenter de se réapproprier ce parc, progressivement abandonné par les familles à cause de la présence importante de trafiquants et consommateurs de stupéfiants, d’interventions policières, etc.

Lieux de rencontres et de cultures

  • Animations et événements de quartier: le besoin de lieux et d’occasions de rencontre entre habitant-e-s ainsi que d’activités pour la jeunesse a été relevé par les citoyen-ne-s et pris en compte par les autorités. L’association du Terreau, constituée d’habitant-e-s et de parents du quartier, a vu le jour. Deux animateurs ont été pour mettre en place des activités encadrées pour enfants et adolescents et promouvoir l’animation des espaces publics.
  • Salles polyvalentes de quartier: la salle du Terreau et celle du Clos Voltaire sont désormais à la disposition des habitant-e-s et commerçant-e-s du secteur, pour leurs événements privés (fêtes de famille, anniversaires) ou pour des activités activités ouvertes à tous et toutes, gratuites ou à prix modique. 

Mesures de modération du trafic et de protection des piéton-ne-s

Plusieurs rues ont été au centre des préoccupations des participant-e-s au Contrat de quartier, notamment les Délices (zone 30), les quais du Seujet et Turettini, le Faubourg Saint-Gervais (nouveau schéma de circulation) et la rue Voltaire. Une attention particulière a été portée à la sécurité sur le chemin de l’école, avec le concours de l’association des parents d’élèves Seujet-Necker.

Sécurité publique

Le groupe «observation des populations en rupture», constitué principalement d’associations et partenaires de terrain, propose une méthode d’actions sur six lieux déterminés comme étant préoccupants, dont le Square Voltaire et le Parc Galiffe. Des projets créatifs, pour développer le lien social et améliorer la convivialité, ont été mis en œuvre

Environnement et qualité de vie

Les secteurs St-Gervais, Seujet, Voltaire font partie des lieux les plus pollués du canton, avec une qualité de l’air en-dessous des normes fédérales autorisées. Plusieurs actions de sensibilisation aux questions environnementales touchant directement le quartier ont été mises en place, comme une fête dans le parc Saint-Jean sur le thème de l’air ou des jeux de piste dans le quartier. Les autorités cantonales ont été sollicitées par les habitant-e-s en vue d'accélérer les mesures de modération du trafic.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :