Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 03.04.2013
 

Sirènes d'alarme

Comme les autres cantons suisses, Genève dispose d’un réseau de sirènes destiné à alerter la population en cas de danger.
© SIS/Ville de Genève

La plupart des catastrophes sont des événements d'importance locale ou régionale. L'alarme doit être donnée à toute la population de la zone concernée. Le réseau genevois se compose d'une centaine d'appareils fixes répartis sur l'ensemble du territoire.

Essais annuels

Chaque année à la même période - le 1er mercredi de février - la protection civile procède dans toute la Suisse aux essais des sirènes d'alarme. Tout signal d'alarme générale qui retentirait à un autre moment signifie que la population pourrait être menacée.

Les essais annuels répondent à un double objectif:

  • vérifier le bon fonctionnement de l'installation;
  • informer la population afin qu'elle connaisse les consignes sur le comportement à adopter en cas d'alarme(s) réelle(s).

Alarmes réelles

Pour la population, le message donné par l'alarme générale est clair: il faut tout de suite écouter la radio. C'est par ce moyen que le public peut être atteint 24 heures sur 24.

Les alarmes sont déclenchées afin d’avertir la population de catastrophes telles que:

  • danger d'une augmentation de la radioactivité;
  • accidents chimiques majeurs;
  • ruptures de barrage;
  • chutes de satellites;
  • intempéries (ouragans violents, fortes précipitations);
  • dangers d’avalanches.

En principe, chaque autorité compétente a la possibilité et le droit de faire fonctionner les sirènes en cas d'événement local ou régional. A Genève, la police cantonale est informée préalablement lorsqu'un déclenchement des sirènes s'avère indispensable.

Renseignements complémentaires

Des renseignements complémentaires sur l'alarme et les consignes de comportement à observer figurent dans l'annuaire téléphonique, aux dernières pages de chaque tome, sous la forme d'un aide-mémoire intitulé «Alarme transmise à la population en cas de danger». Ces indications sont aussi disponibles sur le télétexte, à la page 662.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site web de la Sécurité civile de Genève.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :