Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Métaséquoia
© M. Faustino
Mise à jour: 13.04.2011

Métaséquoia

Description, illustrations et carte du Métaséquoia.

Le saviez-vous? Le métaséquoïa qu'on croyait disparu depuis l'ère des dinosaures a été redécouvert en Chine en 1941. Retrouvez plus de remarques le saviez-vous?

Utilisations

Depuis son introduction dans les collections à partir de 1948, le genre Metasequoia s'est montré parfaitement rustique, même en sol gelé profondément; les gelées printanières détruisent parfois les jeunes pousses, mais il repart très facilement. Le planter de préférence, comme pour le cyprès chauve, à proximité des pièces d'eau.

Présentation

Noms français: Métaséquoia,
Métaséquoia de Chine, Séquoia de Chine
Nom scientifique: Metasequoia glyptostroboides

Statut: introduit

Origine: sud-est de la Chine

Galerie photos

Allure générale de Métaséquoia, remarquez les branches ascendantes et le fuillage vert léger, Jardin botanique
Les premiers Métaséquoia genevois prennent maintenant leur essor au Jardin botanique
Les trois premiers Métaséquoia plantés à Genève, Jardin botanique
Allure de Métaséquoia, Jardin botanique
Les trois Métaséquoia du Jardin botanique
Ecorce de Métaséquoia, Jardin botanique
Aiguilles de Métaséquoia, souples, aplaties et d'une belle couleur vert clair, Jardin botanique
Rameau de Métaséquoia, Jardin botanique
Feuillage de Métaséquoia, Jardin botanique
Fleurs mâles de Métaséquoia en longs épis, Jardin botanique
Fleurs de Métaséquoia regroupées en longs épis, Jardin botanique
Fleurs de Métaséquoia, Jardin botanique
Résultats 1 - 12 sur 12

Description botanique

La plante: arbre de 50 m dans le centre de la Chine et de 12 à 25 m pour la moitié des exemplaires européens semés entre 1948 et 1950. Port conique régulier à branches ascendantes droites formant un angle de 45 à 60 degrés avec la tige. Diamètre de la couronne pouvant dépasser 10 m. Tronc devenant plus large et côtelé irrégulièrement à hauteur d'homme. Écorce gris-brun, fissurée, se détachant en lanières avec écorce interne orange.

Aiguilles: linéaires, souples, aplaties, opposées, caduques, de 8 à 15 mm de long sur 1 à 2 mm de large. Feuilles de teinte vert clair avec bandes stomatiques discrètes à la face inférieure. Ce feuillage est très décoratif du fait que toutes les feuilles sont légèrement incurvées, que les teintes printanières sont vert clair et automnales brun rosé et vieil or.

Cônes: chatons mâles petits, de 5 mm de long, mais groupés en longs épis. Cônes subglobuleux portés par un pédoncule, de 15 à 20 mm de diamètre, à maturation annuelle, constitués d'écailles ligneuses opposées à écusson elliptique brun foncé. Par écaille, 5 à 8 graines munies de deux ailes inégales et opposées.

Remarques: parmi les premières graines envoyées en Europe, un lot est arrivé à Genève en 1948. Grâce aux bons soins des jardiniers de l'époque ces graines ont pu germer et depuis trois individus ornent le Jardin botanique.

Distribution à Genève

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :