Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Ginkgo
© M. Faustino
Mise à jour: 31.08.2015

Ginkgo

Arbre connu pour son feuillage jaune or en automne, le ginkgo fait partie des 1700 variétés que compte le patrimoine arboré genevois. Cette page permet de localiser les ginkgos sur le territoire genevois, de les reconnaître grâce à une série d'images et de prendre connaissance de leurs principales caractéristiques.

Le saviez-vous? Le ginkgo fait partie de la plus ancienne famille d'arbre connue. Elle existait déjà 40 millions d'années avant l'apparition des dinosaures. Retrouvez plus de remarques le saviez-vous?

Utilisations

En Chine, Corée, Mandchourie et au Japon, c'est un arbre sacré planté près des temples. En Chine il existe des spécimens dépassant un millier d'années. Arbre esthétique pour son feuillage jaune d'or à l'automne et résistant à l'atmosphère des villes. Il est toutefois préférable de rechercher les sujets mâles pour éviter les fructifications malodorantes. En un même lieu le jaunissement des pieds mâles précède celui des pieds femelles d'au moins une quinzaine de jours, ce qui permet de les distinguer.

Présentation

Noms français: Ginkgo, Arbre aux quarante écus Nom scientifique: Ginkgo biloba

Statut: introduit

Origine: Chine

Galerie photos

Port du Gingko, Jardin Anglais
Charpente du Gingko, Jardin Anglais
Ecorce du Gingko, Jardin Anglais
Ecorce de Ginkgo
Ecorce du Gingko, Jardin Anglais
Feuilles du Gingko, Jardin Anglais
Feuille de Ginkgo, Jardin Botanique
Feuille bilobée de Ginkgo, Jardin Botanique
Fruits de Ginkgo, Parc des Cropettes
Dessin de fruits ovoïdes de Ginkgo
Résultats 1 - 10 sur 10

Description botanique

La plante: arbre à tronc droit et fort pouvant atteindre 30 m en Chine et ayant dépassé 25 m en Europe après son introduction en 1727. L'écorce devient épaisse, gris cendré avec des crevasses longitudinales. Branches horizontales ou défléchies, assez éparses. Au Japon certains exemplaires très âgés émettent des racines aériennes appelés «chichis», ces racines rejoignent le sol et forment ainsi des sortes de piliers autour du tronc. L'anatomie de la tige et de la racine indiquent certains caractères propres aux gymnospermes (la plupart sont des conifères) comme des trachéides à aréoles ou des canaux résinifères.

Feuilles: caduques disposées sur deux types de rameaux; rameaux longs avec feuilles éparses et rameaux courts avec feuilles en bouquets par 3 à 5. Les feuilles sont réniformes, à nervation dichotomique, peu ou profondément divisées en deux ou plusieurs lobes sur jeunes sujets. Feuillage de teinte vert jaunâtre durant la végétation et jaune d'or à la chute. Sur des pousses très vigoureuses, les feuilles peuvent devenir très larges.

Fleurs: inflorescences mâles et femelles toujours sur des arbres différents, les mâles sont disposés en longs chatons cylindriques et pendants à l'extrémité de rameaux courts. Les inflorescences femelles naissent à l'aisselle de feuilles sur les rameaux courts sous forme de pédoncules biovulés.

Fruits: aspect de mirabelle, le tégument jaunâtre et charnu dégage une odeur repoussante lors de sa décomposition. L'abondance des fruits tombés au sol est gênante dans les sentiers des promenades publiques, mais souvent les arbres ne fructifient pas car les sujets d'une même plantation sont tous mâles ou tous femelles. L'amande est consommée par les Japonais, elle aurait la propriété de diminuer les effets de la boisson.

Distribution à Genève

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :