Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 13.04.2011
 

Chêne pédonculé

Description, illustrations et carte du Chêne pédonculé.

Le saviez-vous? La noix de galle, excroissance provoquée sur les feuilles de chêne par les piqûres d'un insecte, servait à fabriquer de l'encre. Retrouvez plus de remarques le saviez-vous?

Utilisations

Espèce d'une grande longévité, jusqu'à 1000 ans, dont il existe de très gros exemplaires. Son enracinement puissant est pivotant. Son bois à cœur brun, d'excellente qualité est employé dans la construction, en menuiserie, en ébénisterie, dans la confection des parquets, etc. Enfin son écorce fournit des extraits tannants.

Présentation

Noms français: Chêne pédonculé, Chêne commun,
Gravelin, Chêne à grappes
Nom scientifique: Quercus robur

Statut: indigène

Origine: Europe et Asie Mineure

Galerie photos

Allure du Chêne pédonculé, Soral
Allure du Chêne pédonculé, Parc la Grange
Allure du Chêne pédonculé, Veyrier
Allure du Chêne pédonculé, Jardin Botanique
Dessin du port hivernal du Chêne pédonculé
Tronc et ramure de Chêne pédonculé, Hermance
Ossature du Chêne pédonculé, Jardin Botanique
Tronc et branchage de Chêne pédonculé, Hermance
Ecorce de Chêne pédonculé, Hermance
Résultats 1 - 9 sur 9

Description botanique

La plante: arbre de 25 à 35 m de hauteur à cime arrondie. Peut atteindre un diamètre et un âge impressionnant.

Feuilles: obovales, oblongues, auriculées à la base, à 3 à 7 paires de lobes arrondis, glabres et vert foncé dessus, glaucescentes au revers, de 5 à 10 cm de longueur, souvent marcescentes; pétiole très court.

Fleurs: mâles en chatons multiflores pendants de couleur vert-jaune; les femelles très petites, solitaires ou réunies par 2 à 6 au bout d'un pédoncule.

Floraison: avril à mai

Fruits: glands réunis jusqu'à 7, généralement 1 à 5, sur de longs pédoncules; cupules à écailles obtuses, imbriquées, recouvrant au tiers les glands longs de 2 à 3 cm.

Remarque: il est assez difficile de reconnaître avec certitude ce chêne du chêne rouvre. Il existe en effet de nombreuses formes intermédiaires entre les deux espèces issues d'hybridation. L'hybridation étant également possible avec le chêne pubescent. Les individus peuvent ainsi montrer une grande variabilité dans les caractères qui les distinguent tels que la forme de la base des feuilles, la longueur du pétiole foliaire, la taille du pédoncule du gland, le port de l'arbre, etc.

Distribution à Genève

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :