Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
«Nourrir la ville»: promouvoir les produits locaux, le «bien manger» et l’agriculture urbaine
© Ville de Genève
Mise à jour: 25.06.2014

«Nourrir la ville»: promouvoir les produits locaux, le «bien manger» et l’agriculture urbaine

Le Service Agenda 21–Ville durable a mis en place le programme «Nourrir la ville». Celui-ci se concentre sur trois objectifs: promouvoir les produits agricoles locaux, sensibiliser au «bien manger» et développer l’agriculture urbaine.

Genève, ville-centre, se caractérise par une agriculture dite périurbaine, avec une forte proximité rurale et une relation étroite entre ville et campagne. La majeure partie des consommateurs et consommatrices de la région réside sur le territoire de la ville. Les enjeux de notre alimentation (distribution, qualité des produits, prix, etc.) sont aujourd’hui fortement liés au centre urbain, d’autant plus que l’industrie alimentaire et la grande distribution se substituent de façon croissante à l’agriculture paysanne régionale, éloignant de plus en plus les consommateurs et consommatrices des producteurs et productrices.

Dans une logique de souveraineté alimentaire, les citadin-e-s sont concerné-e-s au premier plan par les produits alimentaires auxquels ils et elles ont accès, ainsi qu’aux modes de production, de transformation et de distribution de ces derniers. Les habitant-e-s de la ville doivent avoir accès à des produits de qualité et, dans une certaine mesure, être impliqué-e-s dans la définition des politiques alimentaires; pour le moins, ils et elles doivent bénéficier d’une information transparente sur les filières alimentaires.

Pour ces raisons, la Ville a décidé d’agir dans ce domaine, conformément à ses engagements en matière de de développement durable.

Objectifs

Produits agricoles locaux

Dans le cadre du plan directeur communal 2020 et de son Programme stratégique de développement durable, la Ville de Genève s'est engagée à promouvoir une économie locale et durable. Une des priorités consiste à promouvoir une agriculture qui se pratique à proximité des marchés qu'elle dessert. La Ville souhaite encourager la production, la distribution et la transformation de produits alimentaires locaux au sein des établissements publics (restaurants mis en gérance, écoles, crèches), des cafés et restaurants situés sur la commune, ainsi que lors des événements qu’elle organise (manifestations, réceptions, etc.).

Les circuits courts contribuent en effet au développement durable de la région: sur le plan économique, ils favorisent les échanges et les emplois locaux.

Sur le plan environnemental, ils réduisent les distances d’acheminement des produits et donc la pollution qui en découle. De plus, ils favorisent une agriculture locale particulièrement attentive au respect de l’environnement et à la préservation des sols.

Sur le plan social, la traçabilité et la proximité permettent également aux citadin-e-s de disposer d’une meilleure information sur les filières et les procédés de production. Les liens entre agriculteurs et agricultrices et consommateurs et consommatrices se renforcent.

Bien manger

Influer sur le levier économique en favorisant les circuits courts ne suffit pas à garantir une alimentation durable et de qualité. Les comportements en matière de production et de consommation ont également une grande influence.

D’une part, la production agricole n’intègre pas systématiquement certains aspects du développement durable: biodiversité, culture biologique, rémunérations équitables. D’autre part, la culture alimentaire et les habitudes de consommation tournées vers une alimentation saine, locale et de saison sont encore loin d’être majoritaires. De ce fait, la sensibilisation de la population à une alimentation durable et de qualité est fondamentale. La Ville de Genève met par conséquent en place différents événements publics et élabore des outils à destination de la population pour consommer de manière plus responsable.

Agriculture urbaine

L’agriculture urbaine n’a pas pour vocation première de produire à grande échelle, mais plutôt d’animer les quartiers et créer du lien social autour d’initiatives de nature en ville et de petite production urbaine, comme les potagers collectifs, les ruches ou les poulaillers urbains. Elle constitue un fort vecteur menant à une réflexion sur le lien à la terre et la campagne, l’agroécologie et, plus globalement, à une autre manière de s’alimenter (bio, local, etc.). Avec des équipements très simples, l’agriculture urbaine permet de ramener un peu de campagne en ville tout en créant des espaces de détente et de rencontres et en sensibilisant les citadin-e-s sur des thématiques alimentaires plus larges.

Exemple de projets menés par le Service Agenda 21 - Ville durable

  • Semaine du goût: promotion des produits locaux et de saison dans les restaurants scolaires et lieux publics genevois
  • Projet "Tomates urbaines": promotion de la biodiversité chez les citadin-e-s en collaboration avec la Fondation Pro Specie Rara
  • Moulin des Verpillères: permet à des producteurs genevois de céréales bio de moudre localement et de produire du pain biologique à base d'épeautre cultivée, moulue et transformée sur Genève
  • Carte Le campagnon: guide de la campagne genevoise
  • Festival Food Focus
  • The Meal: projet de se réunir en grand nombre, simultanément en de nombreux endroits de notre planète, afin de partager un repas
  • Projets genevois d'agriculture contractuelle de proximité: diverses actions de promotion lors d'événements Ville de Genève (1er août, fête de l'escalade) et de mise en réseau (restaurants scolaires, institutions de la petite enfance et cafés de la Ville de Genève, institutions partenaires, etc.)
  • Souveraineté alimentaire: soutien et participation à la publication d'une brochure éditée par Uniterre

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable: «Nourrir la ville»

Gaétan Morel

Tél.+41 22 418 22 42
gaetan.morel(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+

Avis et suggestions

Evénement à découvrir

Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :