Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 03.10.2017
 

Enquêtes et consultations publiques

Les projets d’urbanisme sont soumis au contrôle citoyen grâce aux enquêtes et aux consultations publiques. Celles-ci permettent de faire des observations aux autorités dans une période de 30 jours.

Les plans directeurs, comme par exemple le Plan directeur communal, sont soumis à la consultation publique. L’autorité prend connaissance des observations citoyennes, mais elle n’est pas tenue d’y répondre. En effet, ce type de document exprime les intentions de la municipalité, mais n’exerce pas de contrainte directe sur les particuliers.

Les plans d'affectation du sol, comme par exemple les plans localisés de quartier, possèdent en revanche une force obligatoire. Ils sont soumis à une enquête publique. Lors de cette procédure, dite de préconsultation, tout citoyen peut s’exprimer. S’ouvre ensuite la possibilité d’une procédure d'opposition. Dans ce cas, seules les personnes dont les intérêts sont atteints par le plan envisagé peuvent recourir.

La consultation et la préconsultation ont lieu avant le vote du Conseil municipal. La procédure d'opposition se déroule entre le vote du Conseil municipal et l'adoption d’un plan d’affectation du sol par les instances cantonales.

Les plans soumis à la consultation publique, à l'enquête publique ou à la procédure d'opposition sur le territoire de la Ville de Genève sont consultables au Service d'urbanisme de la Ville et au Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie du canton. 

Ce que dit la loi

La Loi d’application de la loi fédérale sur l’aménagement du territoire (consultable sur le site web de l'Etat de Genève) fixe les dispositions en matière de consultations publiques, d’enquêtes publiques et de procédures d’opposition.

Consultation publique (LaLAT – L 1 30, article 10)

Les plans directeurs sont soumis à une consultation publique de 30 jours annoncée par voie de publication dans la Feuille d’avis officielle et d’affichage dans la commune. Les maires ou les conseils administratifs des communes voisines concernées sont également consultés. Pendant la durée de la consultation publique, chacun peut prendre connaissance du projet de plan directeur à la commune et au département et adresser ses observations.

Enquête publique (LaLAT – L 1 30, article 16 LG2D -L135 article 6)

Les plans d'affectation sont soumis à une enquête publique de 30 jours, annoncée par voie de publication dans la Feuille d’avis officielle et d’affichage dans la commune. Pendant la durée de l’enquête, chacun peut prendre connaissance de l’avant-projet de loi à la mairie ou au département et adresser à ce dernier ses observations.

Procédure d'opposition (LaLAT – L 1 35, article 16 LG2D -L135 article 6)

Pendant un délai de 30 jours, toute personne, organisation ou autorité habilitée à recourir contre le plan d'affectation peut déclarer son opposition. L'autorité cantonale statue sur les oppositions.

Contact

Service d'urbanisme

Rue du Stand 25
1204 Genève
Tél.+41224186050
Fax+41224186051
urbanisme(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :