Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 05.09.2018
Quartier: Saint-Jean Charmilles
 

Parc Gustave et Léonard Hentsch

Offert en donation en juin 2016 à la Ville de Genève, cet espace vert de 3,8 hectares créé sur l’emplacement de l’ancien stade des Charmilles constitue un véritable poumon de verdure dans un quartier urbain à forte densité.
Article associé dans thèmes:

Traversé de promenades piétonnes à l’écart des grands axes routiers et des nuisances, le parc Gustave et Léonard Hentsch n’en est pas moins connecté au secteur des Charmilles, à ses rues principales, son école et ses logements.

Enfants

Regroupant différentes classes d’âge, la place de jeux du parc s’intègre graphiquement dans l’ensemble du parc.

Aménagements du parc

Avec ses 20'000 plantes et ses 247 arbres de neuf essences différentes, la végétation tient une place importante dans ce parc. Les différents éléments constitutifs de cet espace vert s’articulent autour d’une grande pelouse centrale, sorte de clin d’œil à l’ancien stade:

  • un pylône d’éclairage de 25 mètres, dernier vestige du stade des Charmilles conservé en l’état;
  • des terrasses d’eau qui créent des jeux de formes et de couleur et peuvent se transformer en pataugeoires;
  • une butte de 5 mètres sur l’emplacement des gradins de l’ancienne tribune nord, parsemée de murets qui rappellent les sièges des supporters. Agissant comme isolant phonique, ce monticule coupe les nuisances sonores venant de l’avenue de la Châtelaine très fréquentée;
  • des sculptures mi-homme, mi-animal de l’artiste Zaric, dressées sur le point d’engagement de l’ancien stade et qui rappellent l’histoire du lieu : on y trouve un gardien à la tête de lièvre, un avant-centre tirant au but à la tête de renard, Hippomène à tête de cheval et les trois pommes d’or qui lui ont assuré la victoire et le cœur d’Atalante dans la mythologie grecque, et l’éléphant Ganesh, spectateur sage et prudent;
  • des cheminements en béton sablé, qui traversent le parc et offrent aux piétons des possibilités de promenades à l’écart du trafic routier et de ses nuisances;
  • une place de jeux devenant un lieu de rencontres intergénérationnelles, de mixité et d’échanges.
  • des installations de fitness en plein air, adaptées à chacun, quelle que soit sa condition physique, sont accessibles librement, 7 jours sur 7 et en tout temps.

Histoire du parc

Inauguré le 28 juin 2015, soit exactement 85 ans après le mythique stade des Charmilles, le parc Gustave et Léonard Hentsch est offert en donation à la Ville par Bénédict Hentsch, descendant d’une dynastie de banquiers mêlés à l’histoire et au développement de Genève. Son grand-père, Gustav Hentsch, est dès 1900 le gardien et capitaine de la première équipe du Servette FC et l’instigateur de la construction du stade des Charmilles. Afin de soutenir le club et la pratique sportive à Genève, il crée la Fondation Hippomène, aujourd’hui représentée par Bénédict Hentsch, qui lègue à la Ville de Genève la surface correspondant à l’ancien stade des Charmilles démoli, assaini et réaménagé à ses frais.

Coordonnées

Parc Gustave et Léonard Hentsch
Avenue de Châtelaine / Chemin des sports
  • Au premier plan, des tables et bancs en béton, devant de jeunes arbres et une pelouse. Au loin à gauche, un immeuble donne sur l'herbe.