Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 19.11.2013
 

Dix visages mystérieux ornent la Maison Tavel

La Maison Tavel, édifice du 14e siècle situé en vieille ville, a subi des travaux de rénovation en 2006-2007. La façade de cette ancienne demeure est ornée de dix têtes sculptées en molasse. Les têtes d’origine inconnue ont été restaurées et remplacées par des copies. Les œuvres originales sont exposées à l’intérieur de la même maison.
Article associé dans Thèmes
La façade de la Maison Tavel et ses 10 têtes sculptées, une fois les travaux de restauration terminés. La maison, datée du 14ème siècle, a nécessité une série de rénovations durant environ deux ans.
Une des dix têtes sculptées originales, très abîmée par les années et les intempéries.
Deux artisans recouvrent une tête sculptée taillée à l’extrémité d’un bloc pour la protéger des travaux. Ils ont dégagé les pierres autour de la tête afin de pouvoir extraire facilement cette dernière par la suite.
Le bloc de molasse sur lequel la tête est sculptée est calé à l’aide de planches de bois. Il a fallu caler les différents blocs afin de préparer leur extraction en plusieurs étapes.
Le bloc de pierre, déjà dégagé de la façade de quelques centimètres, est soutenu par une sorte de sangle, technique choisie pour éviter d’abîmer la pierre avec les chaînes.
Les cales en bois ont été retirées pour permettre l’extraction complète du bloc. Les chaînes, qui sont reliées au treuil, sont utilisées afin de faire bouger ce dernier.
Tête sculptée dans un bloc de molasse, de plus de 80 centimètres de profondeur,  extrait de sa cavité par un ouvrier.
Le trou laissé après l’extraction du bloc contenant la tête sculptée. On distingue les pierres de façade ainsi que les pierres de remplissage à l’intérieur de la cavité.
Mise en place d’une copie de l’une des têtes sculptées. La pose se fait à main d’hommes car la copie, réalisée en ciment à partir de moulages en plâtre, est beaucoup plus légère, car moins volumineuse que la pierre d’origine.
Des cales en bois ont été réinstallées pour soutenir les assises supérieures et pour que la nouvelle tête soit bien ajustée. L’ouvrier inspecte avec un niveau d’eau si le bloc est bien horizontal.
Copie en ciment d’une tête sculptée, avant le travail de coloration. Selon des recherches, ces têtes semblent faire référence à une œuvre littéraire médiévale mais de source encore inconnue.
La cavité entre la copie et la façade a été bouchée avec du mortier. Les joints font un lien entre les anciennes pierres et le ciment de la copie. D’autres têtes, visibles sur la droite de l’image, sont encore couvertes par une protection. Genè
La coloration de la tête effectuée au pinceau, à partir de la teinte des têtes originales. Une peinture très légère a été utilisée afin de restituer l’aspect d’origine. La façade et les faux joints ont également été repeints.
Gros plan d’une tête représentant un homme barbu et moustachu portant un bandeau torsadé autour du front. Sa tête est penchée et ses bras sont repliés au niveau des épaules. Il s’appuie de ses deux mains sur le cordon de la façade.
Femme coiffée d’un voile et portant une robe décolletée dont les boutons sont représentés.
Femme coiffée d’un voile et dont le visage est encadré par des nattes.
Homme couronné, dont le front est marqué par des rides. Imberbe, il arbore des cheveux mi-longs.
Portrait d’une personne jeune, portant une coiffe et dont les cheveux sont nattés.
Homme ou femme couronné(e) dont la chevelure mi-longue flotte vers l’arrière.
Pierres remplacées sur la façade Nord de la tourelle de la Maison Tavel. La tour est l’une des parties de la maison les plus exposées aux intempéries, ce qui a engendré le remplacement de plusieurs blocs de molasse.
Le tailleur de pierre consolide les pierres de la façade au pinceau, avec un produit à base d’ester de silice. Le produit étant très toxique, il doit porter une combinaison port se protéger.
Résultats 1 - 21 sur 21

Coordonnées

Maison Tavel

Rue du Puits-Saint-Pierre 6
1204 Genève
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :