Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 29.08.2014
 

Cathédrale Saint-Pierre

La cathédrale Saint-Pierre domine la vieille ville et renferme des trésors archéologiques de la préhistoire au Moyen Age.
La cathédrale Saint-Pierre est un haut lieu de la Réforme.
© Genève Tourisme

La première phase de la construction de la cathédrale remonte à l’année 1160 et dure près d’un siècle. Maintes fois restaurée et reconstruite, notamment suite à des incendies, elle marie aujourd'hui les styles roman, gothique et néoclassique. 

Au milieu du XVIe siècle, l’avènement de la Réforme vide l’intérieur de l’édifice de tout ornement. Ses décors peints disparaissent et seuls les vitraux sont épargnés.

C’est au milieu du XVIIIe siècle que sa façade médiévale laisse place à l'actuelle, de style néo-classique.

Un panorama exceptionnel depuis les tours

La cathédrale Saint-Pierre domine de toute sa hauteur la vieille ville pavée. 157 marches mènent au sommet de la tour nord et au magnifique panorama qui s’étend sur la ville et le lac. Lorsqu’il fait grand beau, on peut même y voir le Mont-Blanc. La plus grosse des neuf cloches a été hissée dans cette même tour en 1407. Elle porte le nom de «La Clémence» et pèse six tonnes.

Vous pouvez écouter les différentes cloches de la cathédrale sur le site web zedden.ch.

Visite au coeur du site archéologique

Le site archéologique de la cathédrale est exceptionnellement riche. C’est l’un des plus importants du nord des Alpes. La visite débute au IIIe siècle av. J.-C. et s’achève avec l’édification de l’actuelle cathédrale, entreprise au XIIe siècle.

Sous la cathédrale Saint-Pierre se cachent les ruines d’églises plus anciennes. Les premières remontent à la fin du IVe siècle.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :