Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 31.05.2013
 

Le mot de la maire

Genève traverse actuellement une phase de mutation. A l’instar d’autres grandes villes européennes, elle est aux prises avec les défis urbains contemporains, notamment en termes de mobilité, de sécurité, d’emploi et de logement.
Sandrine Salerno
Sandrine Salerno, Maire de Genève
© A. Bergot

Au sein de la population, les inquiétudes sont nombreuses. Je les entends et je les comprends. Car lorsque l’on passe des heures dans les bouchons, lorsque l’on cherche pendant des mois un logement ou un travail, il est légitime de s’interroger sur son avenir.

Au cours de mon année de mairie, je souhaite donc aller davantage à la rencontre des Genevoises et des Genevois. Je souhaite être encore plus sur le terrain, proches des gens. Ecouter leurs préoccupations, leurs inquiétudes, pour adapter au mieux mon action à la réalité. Expliquer aussi quelles sont les politiques développées par l’administration municipale pour répondre aux problèmes actuels. Rappeler que les choses bougent et que des solutions durables se dessinent. Rassurer. Apaiser. C’est essentiel.

Bien sûr, à la tête des finances municipales, je suis également consciente des défis à venir. Même si la situation a été bonne ces dernières années (baisse de l’endettement de 430 millions entre 2007 et 2010) et que mes services ont démontré qu’il était possible d’être socialement et financièrement responsable, j’observe depuis l’année passée les effets de la baisse d'impôts votée en 2009: les recettes fiscales de la Ville diminuent. Elles sont par ailleurs susceptibles d’être affectées par d’autres mesures, actuellement en discussion; je pense au projet de taxation unique pour les entreprises, à la suppression de la taxe professionnelle ou encore à la modification de la péréquation financière intercommunale.

Dans ce contexte, il s’agira de faire les choix les plus justes, travailler de manière collégiale, faire des compromis tout en se battant pour maintenir les prestations publiques essentielles. Car, on l’oublie très souvent, mais c’est grâce aux impôts que nous pouvons proposer des installations sportives de qualité, financer des crèches ou garantir le logement social. Durant mon année de mairie, je souhaite  mieux expliquer aux citoyen-ne-s contribuables comment sont utilisés les deniers publics, leur importance pour le fonctionnement de la Ville et des infrastructures municipales. En toute transparence.

Au final, j’envisage cette année de mairie dans le prolongement de l’action quotidienne que je mène à la tête du Département des finances et du logement. Une année riche, faite de rencontres et de réflexions, qui nourrira mon action politique et me permettra d’orienter de manière efficace les actions développées par mes services, pour le mieux-être de toutes et tous.

Contact

Sandrine Salerno

Rue de l'Hôtel-de-Ville 5
Tél.+41 22 418 22 33
sandrine.salerno(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :