Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Archives InterroGE - Question / réponse
Mise à jour: 14.09.2016

Archives InterroGE - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Quel est le plus économique et/ou écologique ? Laver sa vaisselle à la main ou avec un lave-vaisselle ?

Question répondue le 10.04.2018


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Déterminer et comparer ce genre d'impact environnemental n'est pas toujours évident. A ce sujet, voici ce qu'indique le document "L’efficacité énergétique dans le ménage" http://bit.ly/2GQBkUL publié en 2016 par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) et son programme SuisseEnergie :

"Un matériel de cuisine efficient permet d’économiser beaucoup d’énergie [...].
En plus de l’efficacité énergétique, la manière de cuisiner et le comportement de l’utilisateur jouent également un rôle dans la consommation d’énergie du dispositif. [...]
C’est une question qui revient sans cesse : est-il plus écologique de laver la vaisselle à la machine ou à la main ? La réponse est claire : à la machine – si l’on compare avec un lavage à la main sous un filet d’eau chaude continu. Pour un lavage, un lave-vaisselle actuel de classe d’efficacité A+++ consomme 7 à 10 litres d’eau chaude et 0,7 à 0,9 kWh d’électricité."

Partant de cela, voici quelques éléments qui pourront vous aider à vous faire votre opinion, mais vous verrez que cela dépendra essentiellement de votre façon de faire la vaisselle à la main, du type de machine utilisée, de la façon dont vous l'utiliserez mais également des produits de lavage.

Voici les conseils écologiques fournis par la plate-forme d’information des services de l’énergie des cantons romands "Energie-environnement.ch" sur sa page "L'art du lave-vaisselle" https://www.energie-environnement.ch/entretien-nettoyage/la
ve-vaisselle
:

"Un lave-vaisselle moderne est capable de faire toute la vaisselle quotidienne d'une famille en utilisant moins de 10 litres d'eau, peu de détergent et moins d'un kilowattheure d'électricité – et tout cela sans qu'il soit nécessaire de rincer les assiettes sous le robinet. Pour y parvenir il faut que la vaisselle soit bien disposée dans les paniers, que le filtre soit propre, que les orifices des bras d'arrosage ne soient pas bouchés, et... que le bon programme soit sélectionné.

On gagnera toujours à faire tourner le lave-vaisselle lorsqu'il est plein. Et, si possible, on évitera de le démarrer aux heures où la demande d'électricité est forte (autour de 12 h et de 20 h). L'idéal est de le mettre en route au moment de se coucher, ou durant la nuit s'il est programmable (et si ça ne dérange pas les voisins)."

En ce qui concerne le lavage à la main, il est plus difficile d'obtenir des chiffres exacts en matière d'eau consommée, puisque cela va dépendre de la façon dont on s'y prend, comme nous l'avons déjà vu.

Mais quoi qu'il en soit, voici ce qu'indique encore "Energie-environnement.ch" sur sa page "De l'eau potable, même pour les WC" https://www.energie-environnement.ch/economiser-l-eau/situe
r-sa-consommation-d-eau
:

"Dans le ménage helvétique type, composé de deux ou trois personnes, on consomme quotidiennement 160 litres d’eau par tête. L’eau entre ainsi pour moins d’un franc par jour dans le budget du ménage. Il s’agit d’une moyenne, bien sûr, [...]. lorsqu’on habite dans un immeuble et que l’on ne dispose pas de compteur personnel, il est difficile de savoir ce qu’on fait couler. [...] on pourra se faire une idée de l’utilisation des 160 litres cités plus haut dans la liste suivante (classement par ordre d’importance) : [...] Cuisine et vaisselle à la main : 24 litres [...] Lave-vaisselle : 4 litres"

Il s'agit donc d'estimations, de plus, les 24 litres englobent également l'eau utilisée pour la cuisine.

Un article relayé en 2009 par le journal "Le Monde" intitulé "Le match du jour : vaisselle à la main ou à la machine ?" https://lemde.fr/2EwxiPw et réalisé par le magazine "Terra Eco" aujourd'hui disparu, fournissait des informations supplémentaires. Tout d'abord, concernant la consommation d'eau, voici ce que l'on y apprend :

"- Lave-vaisselle : En moyenne, 12 litres sont consommés par une machine récente, selon une étude du laboratoire Eurofins, réalisée en juin 2009 pour le Gifam (Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager). L’appareil fait mieux que nos mains, bien que la moyenne d’âge du parc français soit de 7 ans. Les plus innovants ne consomment que 9 litres, grâce au filtrage de la première eau de rinçage, comme l’indique Topten, un guide de classement écologique des appareils ménagers.
- A la main : C’est là que le bât blesse. Selon Eurofins, la plonge traditionnelle absorbe 42 litres d’eau pour la même quantité de vaisselle. A un détail près : la moyenne cache un grand écart entre un laveur assoiffé et un pro de l’économie. Ce dernier ne fait pas couler l’eau tout en nettoyant, n’utilise pas de bac de lavage pour éviter 5 litres d’un coup, et ne consomme que 10 litres. C’est possible !"

Et concernant la consommation d'énergie, ce même article précisait :

"- Lave-vaisselle : Match nul du côté énergétique. La machine consomme autour de 0,8 kWh. La raison est simple : l’eau est plus chaude – environ 50 °C en programme éco –, mais en moins grande quantité. Cette consommation se vérifie sur l’étiquette d’énergie des fabricants.

- A la main : Dans le bac, la température n’atteint que 34 °C, mais sur un litrage plus important."

Vous pourrez lire ensuite ce qui est indiqué au sujet de l'impact sur l'environnement pour le lave-vaisselle :

"Que ce soit en machine ou à la main, la même quantité de détergent – autour de 20 grammes en moyenne – s’avère nécessaire. Contrairement à certains préjugés, l’analyse des eaux rejetées montre que la machine n’est pas pire que l’évier."

Et la conclusion pour un lavage propre :

"La consommation d’eau reste le facteur primordial, puisqu’elle conditionne la consommation d’énergie", analyse Hervé Lefebvre, du département des produits et services à l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?id=11433&m=3&cid=96 ). Un bilan favorable à la machine, à condition d’utiliser le programme éco et du détergent écologique. Mais la main – verte – peut aussi faire des merveilles."

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

http://www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :