Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Archives InterroGE - Question / réponse
Mise à jour: 14.09.2016

Archives InterroGE - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Quels dictionnaires pourriez-vous me conseiller pour chacune des quatre langues nationales ?

Question répondue le 11.01.2018


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Il n'existe pas en Suisse d'instance officielle qui valide et impose des normes en matières de langues nationales. Au niveau juridique, on trouve la "Loi sur les langues" (LLC) http://bit.ly/2qU4S0b qui règle les rapports entre l'administration fédérale et les langues nationales et encourage le plurilinguisme à plusieurs niveaux. Ainsi selon l'art. 6 de la LLC http://bit.ly/2FsTjjV : "Quiconque s'adresse aux autorités fédérales peut le faire dans la langue officielle de son choix.". Mais il n'y est pas décrit une norme linguistique ou un dictionnaire précis recommandé pour chaque langue.

Il existe par contre des dictionnaires qui sont utilisés et reconnus par l'usage pour chacune de ces langues.

Nous pouvons donc vous conseiller les dictionnaires suivants :

Pour l'allemand, les dictionnaires de référence sont, entres autres, ceux édités par les éditions Langenscheidt http://bit.ly/2qOS0c0 ou encore le "Duden deutsches Universalwörterbuch" http://bit.ly/2FpnKr8 chez Dudenverlag.

Pour la langue française, nous pouvons vous conseiller "Le Petit Robert" http://bit.ly/2qRW4Iu ou "Le grand Robert de langue française" http://bit.ly/2FqtK2T (en 9 volumes),  le "Petit Larousse" http://bit.ly/2qRRklU   ou encore le "Dictionnaire de l'académie française" http://bit.ly/2qUQ0yO .

En italien, nous vous conseillons le dictionnaire "Garzanti italiano" http://bit.ly/2qVeUhT, le "Il vocabolario Treccani" http://data.rero.ch/01-R003592025 édité par l'Istituto della Enciclopedia Italiana ainsi que les dictionnaires édités par Zanichelli http://bit.ly/2qSdx3l .

Pour le romanche, nous vous recommandons le "Dicziunari Rumantsch Grischun" http://data.rero.ch/01-0496809. L'institution d'intérêt public la Lia Rumantscha http://bit.ly/2qSJOr9, en collaboration avec les éditions Langenscheidt, a également édité ce dictionnaire romanche-allemand : "Langenscheidts Wörterbuch Rätoromanisch : Rätoromanisch-Deutsch : Deutsch-Rätoromanisch" http://data.rero.ch/01-1970247.

Et pour bien comprendre les spécificité du rhéto-romanche, nous vous encourageons à lire l'article du "Dictionnaire historique de la Suisse" (DHS) http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F24594.php et en particulier le chapitre 3 sur les différents groupes dialectaux dans lequel nous apprenons notamment que :

"Le rumantsch grischun (RG), [...], est officiellement utilisé depuis 1997 par la Confédération et le canton des Grisons dans les relations avec les Rhéto-romans. Il s'agit d'une langue de compromis, fondée sur le plus grand dénominateur commun aux trois principaux idiomes écrits (sursilvan, surmiran, vallader), sans négliger pour autant les plus petits (sutsilvan et putèr). On a visé la simplification et l'intercompréhension de tous les idiomes, mais en respectant autant que possible leurs particularités. [...]
En été 2003, le Grand Conseil grison décida d'utiliser uniquement le rumantsch grischun pour les manuels scolaires romanches dès 2005. Cette manière d'imposer la nouvelle langue standard comme seule langue écrite dans les écoles suscita de violentes réactions. Entre-temps, trois groupes de communes (sises dans le val Müstair, dans le territoire du surmiran, ainsi que dans le bas et le centre de la Surselva) ont convenu d'introduire le rumantsch grischun comme langue scolaire à la rentrée de 2007."

Vous trouverez pour finir plusieurs informations statistiques sur les langues utilisées en Suisse sur le site de l'Office Fédéral de la statistique (OFS) http://bit.ly/2Fq5MFf qui pourraient vous intéresser.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

Les Bibliothèques municipales de la Ville de Genève http://www.bm-geneve.ch

Pour http://www.interroge.ch

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :