Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Archives InterroGE - Question / réponse
Mise à jour: 14.09.2016

Archives InterroGE - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Si l'on admet que l'Univers est en perpétuelle expansion, pourquoi les distances entre la Terre et la Lune et les autres planètes de notre système solaire sont-elles invariantes ?

Question répondue le 20.12.2017


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Dans son ouvrage "Comprendre l’Univers" http://data.rero.ch/01-R003987580, Ludovic Cardon consacre un chapitre à l’Univers en expansion. On y lit : « indépendamment des conséquences de la gravitation qui influe sur le mouvement des corps proportionnellement à leur masse, les astres sont relativement immobiles les uns par rapport aux autres ».

Le site "Astronoo : l’univers dans tous ses états" http://www.astronoo.com/fr/articles/constante-de-hubble.html fournit davantage d’explications sur une page au sujet de la constante de Hubble et de l’expansion de l’Univers : « Hubble énonce alors sa fameuse loi, "Les galaxies s'éloignent les unes des autres à une vitesse proportionnelle à leur distance". Autrement dit, plus une galaxie est loin de nous, plus elle semble s'éloigner rapidement. Il crée donc le concept d'expansion de l'Univers. Attention, les galaxies s'éloignent, mais il ne s'agit pas d'un vrai mouvement des galaxies, c'est l'Univers tout entier qui gonfle et qui donne cette vitesse apparente aux galaxies. C'est l'espace entre les galaxies qui augmente, en fait c'est l'espace-temps qui se dilate. […] L'expansion de l'univers ne s'applique que sur de très grands espaces, c'est à dire entre des entités comme les amas de galaxies ou les superamas. Dans le système solaire, les objets sont "connectés" par la force gravitationnelle du Soleil et le tout peut être considéré comme un système compact. Les objets, dotés d'une masse et dont la vitesse de l'un par rapport à l'autre est inférieure à leur vitesse de libération, font partie d'un système gravitationnel. Tant que le système est lié gravitationnellement, l'espace entre les objets ne peut enfler sous l'effet d'une force antigravitationnelle. Le système tout entier est découplé de l'expansion de l'Univers observable. Il en est de même pour le Soleil à l'intérieur de la Galaxie. »

Par conséquent, il est possible d’affirmer que « La Terre n'est pas en expansion, pas plus que le système solaire, pas plus que la Voie Lactée. Ces objets se sont formés sous l'influence de la gravitation et ont cessé de s'étendre. La gravitation retient aussi les galaxies entre elles, dans des groupes et des amas. Ce sont principalement les groupes et les amas de galaxies qui s'éloignent les uns des autres dans l'univers » comme nous pouvons le lire sur la page "Le Big Bang et l'expansion de l'univers" http://atunivers.free.fr/universe/bigbang.html du site "Un atlas de l’Univers" de l'astrophysicien Richard Powell .

Daniel Pfenniger, de l’Observatoire astronomique de l’Université de Genève, sur une page web dédiée aux questions-réponses en astronomie et en réponse à la question « On observe "l'expansion de l'espace intergalactique", les galaxies elle-mêmes sont-elles aussi en expansion ? Si oui, est-ce observable ? » http://obswww.unige.ch/Questions_Reponses/R194.html , complète ainsi : « Des mesures très précises ont été faites au niveau du laboratoire, de la Terre, de la distance Terre-Lune, et du système solaire. A ma connaissance aussi finement que l'on ait pu mesurer, il n'y a pas d'évidence pour une expansion systématique de type cosmologique dans les systèmes plus petits que les amas de galaxies. »

Sachez cependant que la Lune s’éloigne bel et bien de la Terre. En effet, comme le précise Jean-Pierre Luminet dans son livre "L’Univers en 100 questions" http://data.rero.ch/01-R008362572, « On constate qu’actuellement la Lune s’éloigne de 3,78 centimètres par an. Pourquoi ? La Lune exerce sur la Terre des forces de marée qui, en attirant les eaux, provoquent des renflements océaniques, d’où les fameuses marées – dont une partie est aussi due à l’attraction du Soleil. Ce système de marées fait perdre un peu d’énergie orbitale au couple Terre-Lune, de sorte qu’il s’éloigne progressivement et que la rotation de la Terre ralentit très légèrement. »

Nous vous signalons également notre réponse du 27 octobre 2015 à la question "Comment se fait-il que l'on considère l'âge de l'Univers à 13,8 milliards d'années alors que sa dimension serait de plusieurs dizaines de milliards d'années-lumière ?" http://www.ville-geneve.ch/index.php?id=16358&id_detail=3620, dont la lecture pourrait vous intéresser.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Musée d'histoire des sciences http://institutions.ville-geneve.ch/fr/mhn/votre-visite/pre
parer-votre-visite/musee-dhistoire-des-sciences/nos-services


Pour http://www.interroge.ch

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :