Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Archives InterroGE - Question / réponse
Mise à jour: 14.09.2016

Archives InterroGE - Question / réponse

Retrouvez nos réponses archivées. Leur contenu pouvant devenir obsolète, nous vous rendons attentifs à la date de publication.

Il y a un très beau cadran solaire à l'arrière de l'église St-Germain. Il montre un squelette assis sur un âne. Que représente ce symbole ? Quand a-t-il été peint ?

Question répondue le 11.02.2014


Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

L'ouvrage "Eglise Saint-Germain, Genève" de Lionel Etienne Breitmeyer et Marguerite J. Wyler-Bertini http://data.rero.ch/01-1295856 nous apprend ceci :

« Au pan nord-est de l’abside s’adosse la sacristie dont le mur sud-est est agrémenté par un cadran solaire, une œuvre de 1908 de l’artiste genevois Albert Schmidt au motif particulier : sous le soleil, la mort chevauche un âne. »

L'article de Michel Bonel "Comment Genève devint le berceau de l'horlogerie" http://data.rero.ch/01-R004997099 paru le 19 janvier 2008 dans la "Tribune des arts" nous explique que la mort représente la vanité de la vie terrestre, la vacuité du passage ici-bas :

« Le cadran solaire de l'église Saint-Germain à Genève, qui évoque toute la vanité de l'existence, n'indique que les heures matinales. Pour l'après-midi, il faut aller à deux pas de là, consulter le cadran de l'ancien arsenal. »

Le catalogue d'exposition "Albert Schmidt, 1883-1970 : peintures : Espace Nouveau Vallon, Chêne-Bougeries, du 2 au 25 novembre 2007" http://data.rero.ch/01-R004606013 nous append qu'Albert Schmidt est né à Genève le 1er septembre 1883. Il peint donc ce cadran solaire à l'âge de 24-25 ans. Il décède le 15 décembre 1970.

Ce communiqué de presse publié par la commune de Chêne-Bourg en 2007 lors de cette exposition http://www.chene-bougeries.ch/downloads/Actu/Evenements/A.S
CHMIDT-COMMUNIQUEPRESSE-2007.pdf
vous permet d'avoir un aperçu de ses oeuvres.

Pour aller plus loin, voici la liste des ouvrages sur Albert Schmidt dans les bibliothèques genevoises du Réseau romand (RERO) : http://explore.rero.ch/primo_library/libweb/newRss?rssId=-6
69652432&ver=2_1_4


Enfin, sachez qu'en 1990 l’artiste Isabelle Battolla a été mandatée par la Ville de Genève pour la réfection du cadran solaire comme vous pourrez le lire sur son CV en ligne : http://www.artsites.ch/Isabelle_Battolla_fichiers/Battolla_
CV.html
.

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque d'art et d'archéologie pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/baa

http://www.interroge.ch

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :