Si vous rencontrez des problèmes à la lecture de ce message, utilisez la version en ligne

Département de la cohésion sociale et de la solidarité
Lettre d'information numéro 5: Décembre 2015



SOMMAIRE : Editorial | Actualités | Près de chez vous | Retour sur | Partenaires de l'action sociale de proximité

Editorial

retour en haut de la page
  Un nouvel élan
 

Le Rapport d'évaluation du secteur communautaire réalisé par l'IDHEAP, ainsi que les Perspectives d'évolution de ce secteur proposées par le Département de la cohésion sociale, ont été présentés à la presse récemment.
Je veux rappeler ici que les chercheuses et les chercheurs soulignent clairement la pertinence et la plus-value des actions des Unités d'action communautaire. Ils mettent par ailleurs en évidence des points d'amélioration à apporter dans l'organisation et le fonctionnement du secteur communautaire.

Pour ma part, j'ai identifié trois axes d'intervention prioritaires pour le secteur, axes qui seront intégrés à "la politique sociale proximité" que l'IDHEAP nous recommande de mettre en place :

- Tout d'abord le vieillissement de la population, avec comme priorité la lutte contre l'isolement des aîné-e-s;
- Ensuite, la lutte contre la précarité, qui vise à  réduire les inégalités et à prévenir les risques de fracture sociale;
- Enfin, l'inclusion sociale, qui veut assurer à l'ensemble de la population une qualité de vie partagée.

Je souhaite qu'avec tous les partenaires publics, associatifs et privés, nous donnions un nouvel élan au secteur communautaire.

Esther Alder
Maire

    Le communiqué de presse, le 02.12.15

Actualités

retour en haut de la page
  Coup de pouce parents-enfants
 
Un appui éducatif gratuit

La Ville de Genève, en collaboration avec la Fondation Officielle de la Jeunesse, propose un soutien aux parents qui rencontrent des difficultés dans l’éducation des enfants de 4 à 15 ans. Cette prestation « Coup de pouce », gratuite et confidentielle, est proposée aux familles domiciliées dans les quartiers dont les codes postaux sont 1202 et 1209. Ces quartiers ont été choisis dans le cadre d’une phase pilote. Les familles concernées peuvent composer le numéro gratuit suivant : 079 951 42 03.

Ce « Coup de pouce» est fondé sur une relation de confiance. En libre adhésion, les familles décident de la durée et de la fréquence des visites de l’éducateur ou de l’éducatrice spécialisé-e à domicile. Ainsi, l’intervenant-e s’adapte aux besoins et aux horaires de la famille. Cet appui éducatif est donc clairement un outil de prévention. 

Par ailleurs, cette mesure s’inscrit dans le Plan d’actions pour la promotion des droits de l’enfant récemment adopté par le Conseil administratif, suite aux travaux menés dans le cadre de « 2014, année de l’enfance ». Ce Plan d’actions propose des mesures concrètes déclinées à travers quatre priorités : l’accessibilité des prestations, et notamment des équipements publics, pour tous les enfants, y compris pour ceux souffrant de handicaps, l’intégration, l’information et la participation de tous les enfants à la vie de la Cité. En ce sens, ce nouveau « Coup de pouce parents-enfants » est conçu comme un soutien pour les parents, selon l’article 5 de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant de 1989.

    Contact: Francine Koch La Tribune de Genève, le 02.12.15
  LISA: une action aux Eaux-Vives
 
Lutter contre l'isolement des personnes âgées

Pour aller à la rencontre des aîné-e-s isolé-e-s, l’Unité d’action communautaire (UAC) Eaux-Vives/Champel/Cité lance le projet LISA, un bel acronyme pour « Lutte contre l’isolement des aîné-e-s ». Concrètement, il s’agit de créer un réseau d’habitant-e-s solidaires qui regroupe des personnes prêtes à offrir un peu de leur temps aux aîné-e-s isolé-e-s.
Ces habitant-e-s solidaires et les personnes isolées passent un moment ensemble, discutent, échangent, vont se promener ou partent faire des courses. Les objectifs de cette action ? Créer du lien, renforcer les solidarités de proximité et favoriser des échanges intergénérationnels.
Le projet LISA s’inscrit dans la politique municipale de la vieillesse adoptée par la Ville de Genève, qui se décline en priorités et dont la lutte contre l’isolement en est un des axes prioritaires.

    Contact : Stéphanie Baron-Levrat La politique de la vieillesse en Ville de Genève (pdf)
  Enfants sans-abri
 
Accueil élargi en journée

Durant l’hiver, les abris PC accueillent, parmi les nombreux sans-abri, un certain nombre de familles avec enfants et mineurs non accompagnés. Les enfants jusqu’à 12 ans sont accueillis en journée à l’Espace Parents-Enfants (EPE) qui, cette année, a élargi ses horaires et renforcé l’accueil entre 10h et 18h30 en semaine, et de 14h à 17h les après-midi des samedis et dimanches. A midi, un repas chaud est fourni par une cuisine de production de crèche. L’EPE est géré conjointement par le Service de la petite enfance et le Service social. Il fournit des jeux et des livres, tandis que du personnel petite enfance ainsi que des travailleuses sociales et travailleurs sociaux offrent encadrement, écoute, orientation, aide, soutien aux parents, accompagnement dans les démarches sociales, administratives, sanitaires etc. Pour les 4-12 ans, et si la situation le permet, l’EPE fournit une aide et un soutien aux démarches de scolarisation. Les adolescent-e-s sont eux orienté-e-s sur les maisons de quartier.

Considérant les situations de grande précarité de ces familles sans abri, une collaboration étroite avec les partenaires institutionnels et associatifs est en place, notamment avec le Service de protection des mineurs (SPMi) qui reçoit les enfants, dès le lendemain de leur admission aux abris PC pour une évaluation de leur situation.
Un abri PC supplémentaire pour les familles, mis en place par l’Accueil de nuit de l’Armée du Salut, est actuellement en projet pour une ouverture en janvier prochain. Il s’appuiera sur un fort soutien de bénévoles et sur l’expertise du Service social, pour favoriser un meilleur accueil, et permettre une présence accrue auprès des enfants. Les horaires de cet abri PC devraient répondre aux besoins des enfants, dont le sommeil.

On le voit, la Ville de Genève affirme son soutien aux familles les plus précarisées. Dans le cadre d’un Plan d'actions pluriannuel sur l'enfance, le Conseil administratif souhaite d’ailleurs agir sur plusieurs axes, dont l’intégration des enfants. En outre, la Maire Esther Alder envisage de définir une politique publique pour les personnes en situation de grande précarité.

    Contact: Murièle Lasserre Plan d'actions pour la promotion des droits de l'enfant
    UniversCités
 
Jeunesse et violence: le devoir d'intégration

UniversCités est une initiative internationale atypique associant les mondes académique et politique, lancée en 2015 par l’Université et la Ville de Genève. Dans ce cadre, les 26 et 27 novembre derniers se sont réuni-e-s à Uni Mail académicien-ne-s et employé-e-s de l’administration pour débattre de la question Rupture, marginalisation, radicalisation, violence: quels enjeux pour la sécurité ?

Claudio Deuel, Chef du Service de la jeunesse, livre un résumé de son exposé en commençant par retourner cette affirmation. Pour lui, c’est la marginalisation qui conduit à la rupture et donc vers une possible radicalisation. Identifier et prévenir cette marginalisation est un premier acte de prévention. Les collectivités publiques de proximité doivent donc tout mettre en œuvre pour améliorer la qualité de vie des citoyen-ne-s, en commençant par les questions liées à l’aménagement du territoire.

Il est de notre devoir de maintenir et de favoriser une certaine mixité, dans les habitations, mais aussi dans tous les domaines de la vie sociale. Un des enjeux clés du Service de la jeunesse est de mettre en lien des jeunes en rupture avec d’autres jeunes plus favorisés, ou d’autres catégories d’âge, afin d’éviter l’exclusion et la stigmatisation. Pour ce faire, ce Service travaille en réseau avec différents acteurs (Service social, Police cantonale, BIE, DIP, FASe etc).

Cette perspective se retrouve notamment dans le film « Tapis rouge » de Frédéric Baillif et Kantarama Gahigiri, dans lequel un travailleur social accompagne des jeunes de la banlieue lausannoise dans leur rêve : la réalisation de leur propre court-métrage.



    Contact: Claudio Deuel Le Temps, le 16.11.15

Près de chez vous

retour en haut de la page
  Informer les habitant-e-s au plus près de leurs besoins
 

Que vous cherchiez une adresse de proximité à Plainpalais, à la Jonction ou aux Acacias, à St-Jean ou aux Charmilles, à la Servette ou au Pt-Saconnex, vous pouvez trouver votre réponse dans les 3 brochures quartier « Près de chez vous » qui viennent d’être rééditées.

Publiées depuis 2013 par le Service social, les 7 plaquettes « Près de chez vous », couvrant l’ensemble des quartiers de la ville, rencontrent toujours autant de succès auprès du public. Imprimés volontairement à nombre relativement limité d’exemplaires, ces documents peuvent ainsi être régulièrement réactualisés. Cette mise à jour implique une information complète, mais aussi simple que possible. Pour rester utiles au quotidien, les informations doivent être triées : on relèvera, par exemple, que le répertoire des prestations sociales correspond à lui seul à un annuaire imposant, bien trop complexe pour satisfaire les besoins courants des habitant-e-s. En complément, les Points info-services – dans lesquels les brochures sont notamment disponibles - permettent d’orienter plus précisément dans leurs recherches les personnes ayant besoin d’un service spécifique.

De manière plus générale, ces documents donnent à découvrir la richesse souvent insoupçonnée des ressources disponibles… près de chez vous.

    Contact: Pierre Chappuis Pour en savoir plus
  Contrat de quartier des Pâquis
 
On vise le respect

Le quartier des Pâquis n’est pareil à nul autre ! Ce secteur très urbain et dense est multiculturel, hétéroclite, très diversifié au niveau de ses activités. Il abrite des groupes de population de tous les milieux sociaux.

Dans ce contexte, un Contrat de quartier (CdQ) a été lancé au mois d’avril 2014 par la Ville de Genève, sous la responsabilité du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, et avec le soutien de l’Unité d’action communautaire Pâquis/Grottes/St-Gervais. Dans une première phase, des ateliers ont été constitués autour de trois grands axes thématiques : sécurité-salubrité, vie de quartier, mobilité. Les conclusions de ces travaux aboutissent à un document de synthèse validé par la Commission de Coordination et transmis au Conseil administratif qui se déterminera sur les pistes envoyées.

En parallèle, une dizaine de petits projets proposés dans le cadre du CdQ sont d’ores et déjà en cours de réalisation. On peut citer l’ouverture gratuite des WC publics sur la place de la Navigation ou la publication d’une Newsletter diffusée aux habitant-e-s et au réseau du quartier.

Le processus entrera dans une nouvelle étape au cours du premier trimestre 2016, via une «Conférence de quartier » publique, en présence de la Maire de Genève, Esther Alder. Une belle opportunité de relancer les débats entre habitant-e-s, administration et élu-e-s, avec, en toile de fond, l’ambition de remettre le respect au centre des préoccupations collectives.

    Contact: Pierre Chappuis Pour en savoir plus

Retour sur

retour en haut de la page
  Cours de français dans les parcs
 
Intégration estivale

Enorme succès l’été dernier pour les cours de français dans les parcs ! De 40 participant-e-s en juillet, le nombre est passé à 120 en août. Ainsi, de deux enseignantes au départ, l’effectif a grimpé jusqu’à six formatrices. Un projet innovant du Bureau cantonal de l’intégration des étrangers mené avec la collaboration de l’Œuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO) et les Unités d’action communautaire.

Les participant-e-s, des migrant-e-s issu-e-s de tous les horizons et les milieux, ont bénéficié d’une pédagogie basée sur les situations de vie quotidienne pour tisser des liens entre eux. Avec la météo exceptionnelle de l’été, ils ont pleinement profité de cette offre d’intégration et de cohésion sociale, en se réunissant dans les parcs André-Chavanne, Geisendorf, des Acacias et La Grange.

Une intégration par la langue, certes, mais également par la découverte et la convivialité dans les parcs publics. Les enfants n’étaient pas oubliés, puisqu’une garderie leur était proposée gratuitement.

Une initiative à renouveler dès l’été 2016 !

    Contact: Stéphanie Baron-Levrat Pour en savoir plus
  Des Espaces quartier aîné-e-s rénovés
 
Locaux polyvalents et partagés

Les Espaces quartier aîné-e-s (EQA) sont en pleine mutation ! N’ayant pas été rénovés depuis 30 ans, ils sont en travaux depuis quelques mois et rouvriront tous en septembre 2016. Au-delà de la forme (peintures neuves et équipements modernes et conviviaux), ces lieux présenteront également des modifications de fond. Car il importe de mettre à la disposition des aîné-e-s des locaux adéquats, signe d’une reconnaissance de leur contribution à la vie de la Cité.

La Maire de Genève, Esther Alder, a souhaité que la réhabilitation de ces espaces permette de développer les échanges intergénérationnels et la rencontre, constituant ainsi une étape importante de mise en œuvre de sa politique de la vieillesse. Ainsi, les EQA seront polyvalents, multifonctionnels et partagés entre divers types de populations. Tout en conservant des plages horaires réservées aux activités des clubs d’aîné-e-s, ils permettront au personnel des Unités d’action communautaire (UAC) la mise en œuvre d’une politique publique décentralisée, par conséquent proche des gens, visant à favoriser le lien social et le mieux vivre ensemble.

L’utilisation des locaux reposera sur l’autonomie des utilisatrices et utilisateurs et permettra une occupation maximale, notamment durant les week-ends. Ce mode de gestion servira ainsi à renforcer les synergies entre les usagères et usagers et la dynamique de coopération. Cette cohabitation entre les associations, les habitant-e-s et les activités propres à la Ville de Genève va conférer aux EQA un « esprit  communautaire » à l’image de ce qui se passe aux Espaces de quartier « Le 99 »  et « Sécheron ». Cette approche vise à créer un sentiment d’appartenance, signe d’une identité forte.

Rappelons que le Conseil municipal de la Ville de Genève a accepté le 15 avril 2013 l’ouverture de deux crédits pour un montant total de plus de 5 mios destinés à des travaux de rénovation, d’achat de mobilier et de signalétique de neuf espaces de quartiers à l’intention des aîné-e-s (PR-871 A).

    Contact : Christian Jöhr Pour en savoir plus
  "Autour d'une table" fête ses 10 ans
  Un moment de convivialité pour nos aîné-e-s
 

Voilà déjà dix ans que le projet "Autour d'une table" connaît un franc succès. La recette est simple : un groupe de seniors se rend, une fois par semaine, dans un restaurant de quartier pour le repas de midi. Cette prestation représente une alternative au repas servi à domicile par l’Institution genevoise de maintien à domicile (imad). Pour le même prix, les aîné-e-s bénéficient d’une sortie en compagnie d’autres personnes. Les aîné-e-s sont encadré-e-s par des bénévoles coordonnés par le Service social.

Pour ce dixième anniversaire, deux moments festifs ont été organisés par imad et les Unités d'action communautaire, aux restaurants L’Academia et Le Cazar, parties prenantes de ces rendez-vous depuis de nombreuses années. Le Conseiller d’Etat Mauro Poggia et la Maire Esther Alder sont venus saluer les convives du jour.

Avec "Autour d’une table", ce sont plus de 150 aîné-e-s qui participent régulièrement, 33 bénévoles et 19 restaurants impliqués soit près de 5000 repas servis par année. Cette prestation s’inscrit pleinement dans la politique de proximité qui permet d'intégrer les seniors à la vie de la Cité et de favoriser des moments de partage et de convivialité.

    Contact: Stéphanie Baron-Levrat Pour en savoir plus
  Plaine des jeunes
 
Une jeunesse active et engagée

La deuxième édition de Plaine de jeunes a profité de l’été indien les 26 et 27 septembre derniers sur la Plaine de Plainpalais. Près de 80 associations ont participé activement à l’organisation de cet événement. Elles ont tenu des stands d’information, proposé diverses animations et démonstrations musicales, culturelles ou encore sportives tout au long du week-end. De la démonstration de roller derby au spectacle de danse érythréenne en passant par l’initiation à la grimpe sur un mur de glace, il y en avait pour tous les âges et pour tous les goûts. Cette manifestation a permis d’exposer au grand public la richesse du tissu associatif genevois. Elle a ainsi engendré des synergies entre les associations en vue de collaborations futures. Un bilan est prévu avec l’ensemble des partenaires dans l’optique d’organiser la troisième édition de cette manifestation.

    Contact: Edmée Ihne
  Accueil des nouvelles et nouveaux habitant-e-s
 
Intégration dans la Cité

Chaque année, près de 18’000 personnes, confédérées, en provenance d’autres communes genevoises, ou issues d’horizons lointains, s’établissent en ville de Genève. Afin de leur souhaiter la bienvenue, le Conseil administratif les invite traditionnellement à une cérémonie d’accueil. Celle-ci s’est déroulée le 21 novembre 2015, en présence d’Esther Alder, Maire de Genève, de Carlos Medeiros, Président du Conseil municipal  et de Luc Barthassat, Conseiller d'Etat, par ailleurs nouvel habitant de Plainpalais.

Comme à l’accoutumée, des témoins ont évoqué brièvement leur parcours d’intégration. Pour cette édition 2015, Laurent Jimaja, Conseiller administratif du Grand Saconnex, et Glaucia Bannwart, Présidente de l'association Futura, ont partagé avec conviction leurs expériences d'engagement pour la collectivité.

Le public a ensuite pu découvrir divers stands pour se familiariser avec les nombreux services à disposition : du Bureau d'information petite enfance aux Transports publics genevois, en passant par le Bureau de l'intégration des étrangers. Un Point info-services a également permis d’informer sur les prestations municipales. Des traductrices étaient à disposition pour fournir une aide en sept langues. Et, pour la première fois, un shooting photo a offert aux participant-e-s la possibilité de se faire photographier en 3D avec un mot de bienvenue et de repartir avec leur portait. Une nouveauté très appréciée!

Les Unités d’action communautaire organisent également chaque année des parcours d’habitants, notamment aux Eaux-Vives et à Saint-Jean/Charmilles, pour faire connaître les ressources des quartiers.

    Contact: Service des relations extérieures Pour en savoir plus

Partenaires de l'action sociale de proximité

retour en haut de la page
  Permanences linguistiques aux Points info-services
 

La Ville de Genève inaugure un partenariat inédit avec des associations en proposant des permanences multilingues, respectivement en arabe, espagnol, portugais et albanais, dans les Points info-services. Dès à présent, des collaboratrices des associations partenaires, à savoir l’Association pour la promotion des droits humains, l’Université populaire albanaise et l’Entraide protestante suisse, reçoivent régulièrement et sans rendez-vous, les populations de langue étrangère dans les locaux des quatre Point info-services de la Ville. Il s’agit d’un projet pilote qui sera évalué en juin 2016.

Cette initiative vise à renforcer l’accès aux prestations municipales à tous les groupes de population notamment les allophones et à créer des ponts avec les membres de la Genève internationale.

Les collaboratrices et les collaborateurs des Points info-services et des associations partenaires partageront leurs compétences et leurs connaissances. Grâce à ces permanences linguistiques, les personnes concernées pourront s’exprimer dans leur propre langue et bénéficier de toute l’information à disposition pour faciliter leur intégration et leur vie quotidienne à Genève.

    Contacts : Stéphanie Baron-Levrat et Francesca Cauvin
Rédaction et édition
Département de la cohésion sociale et de la solidarité
communication.sjs@ville-ge.ch

N'hésitez pas à transmettre vos questions et commentaires !

Cliquez ici pour suivre toutes les activités du Département de la cohésion sociale et de la solidarité

Pour modifier votre inscription, veuillez vous rendre sur la page suivante.

Ville de Genève
Ville de Genève