Département de la culture et du sport de la ville de Genève
Département de la Culture
numéro 38 Mars 2016
SOMMAIRE Genève, Ville de culture et de sport

Le mot du magistrat
Décisions du Conseil administratif
Décisions du Conseil municipal
Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport
En bref

Le mot du magistrat


retour en haut de la page

Début 2016 est entrée en vigueur la nouvelle loi sur la restauration, le débit de boisson, l’hébergement et le divertissement (LRDBHD). Destinée à fusionner l’ancienne LRDBH et l’ancienne LSD (loi sur le divertissement), celle-ci a pour objectif de simplifier le cadre légal, de tenir compte de l’évolution des réalités dans ce domaine et de faciliter les démarches des acteurs du domaine, au sein d’un cadre unifié.

Après quelques mois de mise en œuvre, il faut constater que cet objectif n’est pas encore atteint. De nombreuses questions se posent aujourd’hui, sur l’interprétation des nouvelles règles légales et réglementaires, sur la répartition des compétences entre Canton et communes, sur l’étendue des compétences et des responsabilités communales, sur les catégories d’établissements et d’activités, sur la manière de prendre en compte des réalités de terrain très diversifiées, etc.

Les craintes concernent en particulier les lieux culturels au sens large, soit les théâtres, les salles de concerts, les espaces d’exposition – y compris d’ailleurs ceux directement sous gestion municipale –, mais aussi les lieux festifs et nocturnes qui participent de la créativité et de la dynamique de notre ville. Même les lieux sportifs exploitant des buvettes à des titres divers, permanentes ou temporaires, sont concernés.

Il existe une période transitoire de six mois justement prévue pour roder ces nouvelles dispositions, or elle se termine fin juin et de nombreuses questions restent sans réponse.

Aujourd’hui, en tant que magistrat en charge de la culture et du sport pour la plus grande ville genevoise, j’estime qu’il est essentiel de fournir un cadre clair, fiable et transparent qui permette aux actrices et acteurs culturel-le-s de développer leurs activités de manière facilitée, en respectant bien évidemment les règles, mais en se concentrant sur leur travail culturel. Plusieurs lieux ont dû fermer ou se sont vus restreindre leurs activités récemment, en lien direct ou indirect avec une application parfois trop rigoureuse ou au contraire trop imprécise de ces nouvelles dispositions. Ceci est fort regrettable. Je m’emploie donc très activement auprès de mes collègues concernés à ce que cette situation évolue rapidement, afin d’éviter une situation d’incertitude et de contradictions qui aurait pour effet, in fine, de déstabiliser l’action culturelle et sportive, notamment sous sa forme associative. Non seulement cette situation peut générer des coûts importants pour tous les concernés, mais en plus décourager les volontés et les projets intéressants et/ou précipiter une partie de l'activité nocturne vers des approches en marge de la législation.

Il nous faut donc rapidement trouver des réponses à toutes les questions qui se posent. Il en va de l'attractivité et et la vitalité de notre ville!

Sami Kanaan

 

    

© A. Bergot/Ville de Genève

Décisions du Conseil administratif


retour en haut de la page
Rencontres et réflexions autour d'une politique de la nuit

Soucieux de la situation de sa vie nocturne et de la cohabitation entre celle-ci et les usages diurnes de la ville, le Conseil administratif multiplie les démarche et les rencontres afin de définir une politique de la nuit et d’assurer un suivi concret des expériences et recommandations issues des Etats généraux de la nuit en 2011 et de la Traversée de la nuit réalisée en juin 2014.

 

Décisions du Conseil municipal


retour en haut de la page
Pour la mise en œuvre de l'initiative «Sauvons nos parcs»

Le Conseil municipal a accepté la proposition amendée du Conseil administratif (PR-1098) pour la mise en œuvre de l'initiative «Sauvons nos parcs au bord du lac!».

 

Budgets du Grand Théâtre et de sa fondation

Le Conseil municipal a approuvé le budget de la saison 2014-2015 de la Fondation du Grand Théâtre de Genève (PR-1106) ainsi que le budget 2015-2016 du Grand Théâtre de Genève (PR-1140).

 

De multiples renvois en commission

Lors de ses séances plénières des 8, 9 et 14 mars, le Conseil municipal a renvoyé dans les différentes commissions pour étude un certain nombre de sujets concernant le Département de la culture et du sport.

A la commission des finances: le projet de délibération «Evaluons les fonds généraux pour la culture émergente de la Ville de Genève» (PRD-114) et la motion «Répartition des tâches entre Canton et communes: transparence et démocratie, s'il vous plaît» (M-1161)

A la commission de l’aménagement et de l’environnement: la résolution «Pour une vraie place de la culture dans le PAV» (R-193)

A la Commission des sports: les motions «Fitness des Vernets, changement de pratique, pourquoi?» (M-1117) et «Pour la création de terrains de squash en Ville de Genève» (M-1192)

A la Commission de la sécurité du domaine public de l'information et de la communication: les motions «Pour une Genève smart» (M-1210) et «Création d'une sous-commission de la CSDOMIC» (M-1071)

A la Commission des arts et de la culture: la motion «Une rue ou une place pour Sébastien Castellion» (M-1185)

A la Commission de la cohésion sociale et de la jeunesse: la motion «Pour ne pas laisser les personnes handicapées aux portes de la Ville» (M-1201)

 

Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport


retour en haut de la page
La photo pour parler du quotidien en Syrie

Le 15 mars, jour marquant le début de la 6e année de guerre qui déchire la Syrie, Wake Up Genève a inauguré, en présence de Sami Kanaan, l’exposition Syrie, la révolution orpheline sur la plaine de Plainpalais. Depuis le début, les Syriennes et les Syriens ont témoigné de leur tragédie en recourant à des moyens d’expression artistiques. A travers des textes et des photos, ils et elles reprennent la parole.

Cette exposition placée dans l’espace public, sur une place très fréquentée, interpelle et nous invite à ne pas oublier ou nier le drame qui se joue au quotidien dans cette région. A découvrir jusqu’au 17 avril.

Plus en savoir plus: Syrie, la révolution orpheline

 


Le cinéma suisse sous les lumières

C’était à Genève l’an dernier, c’est donc logiquement à Zurich que s’est déroulée la cérémonie de remise des prix du cinéma suisse cette année. C’était le 18 mars dernier. Pour la 19e fois, le cinéma suisse a été mis à l’honneur. Réalisée par l’Office fédéral de la culture en partenariat avec SRG SSR et l’Association «Quartz» Genève/Zürich et en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure, cet événement permet de créer au pont par-dessus la frontière linguistique qui marque notre pays, mais également de faire rayonner note cinéma.

Pour en savoir plus: Prix du cinéma suisse

 

 

En bref


retour en haut de la page
Les Bibliothèques municipales au cœur des débats de société

Véritables lieux de vie, les bibliothèques municipales sont ouvertes aux problématiques et réflexions qui agitent notre cité.

Dans le cadre de sa Semaine de l’égalité, la Ville de Genève a choisi d’explorer la bande dessinée sous l’angle du genre. En collaboration avec le Service Agenda 21-Ville durable, les Bibliothèques municipales ont proposé diverses activité et une bibliographie contenant plus d’une centenaire de références.

La semaine suivante, la Semaine contre le racisme, elles étaient à nouveau présentes pour permettre la rencontre entre parents et enfants de différentes cultures.

Pour en savoir plus: Bibliothèques municipales

 

Les Conservatoire et Jardin botaniques à Dakar

Dans le cadre de leur programme de coopération avec le Sud, une délégation des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève (CJB) a inauguré, le 26 janvier dernier, un nouveau Centre d’éducation environnementale au Parc de Hann (CEEH), à Dakar au Sénégal. Cette construction et les aménagements du centre ont été possibles grâce à un financement extraordinaire du Fonds «Genève, ville solidaire» de 35'000 CHF.

Le CEEH a pour vocation de promouvoir l’éducation environnementale à Dakar et au Sénégal. Le Jardin ethnobotanique attenant attire plus d’un demi-million de visiteurs par an. Un programme de formation continue et de publications pédagogiques est proposé. Des programmes extramuros (gestions des déchets, vergers et potagers d’école, etc.) sont développés, en particulier pour les écoles de Dakar et d’autres villes du Sénégal.

Pour ne savoir plus: Conservatoire et Jardin botaniques

 

La patinoire des Charmilles a fait beaucoup d'heureux!

L’hiver a tiré sa révérence. Après la patinoire des Bastions, c’est la patinoire saisonnière des Charmilles qui disparaît jusqu’à la fin de l’automne prochain. Cette année encore, les jeunes ont été très nombreux à profiter de cette belle occasion de venir glisser un moment, en plein air et dans leur quartier.

 

Une nouvelle cafétéria au Muséum

La cafétéria du Muséum d’histoire a fait peau neuve! Vieillotte et peu conviviale, l’ancienne cafétéria ne remplissait plus sa fonction d’espace de repos, de lieu de pause pour toutes et tous. N’hésitez pas à y faire une halte lors d’une dernière visite de l’exposition Exoplanète!

Pour en savoir plus: Muséum d’histoire naturelle

 



Vous pouvez vous désinscrire à la lettre d'information en cliquant sur ce lien.