Département de la culture et du sport de la ville de Genève
Département de la Culture
numéro 40 Mai 2016
SOMMAIRE Genève, Ville de culture et de sport

Le mot du magistrat
Décisions du Conseil municipal
Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport
En bref

Le mot du magistrat


retour en haut de la page

Lors des votations de dimanche dernier, la population de la Ville de Genève a confirmé par 60% des votant-e-s son attachement à des prestations publiques culturelles et sociales de qualité, dans leur diversité, au service de la population.

Ce soutien est une excellente nouvelle, car il confirme la justesse de la politique culturelle de la Ville de Genève et en particulier de sa politique de soutien à la création, qui vise à cultiver la diversité des propositions culturelles, du Grand Théâtre à l’Usine, comme le veut la formule. Elle encourage les démarches expérimentales, novatrices et créatives, aussi bien qu’elle conserve le patrimoine et finance un opéra de dimension européenne. Ces deux domaines représentent d’ailleurs de loin les plus grosses charges en matière culturelle, ainsi que la musique classique.

Aussi, c’est fort de ce soutien populaire réaffirmé et face aux doutes répétés d’une partie du Conseil municipal sur le fonctionnement des «fonds généraux» de soutien à la création culturelle, que j’ai confirmé le lancement une démarche d’évaluation de ces fonds. Ceux-ci regroupent l’ensemble des soutiens ponctuels ou ceux récurrents qui ne sont pas encore stabilisés dans une ligne de subvention nominale couvrant leur fonctionnement annuel. Par définition, ce sont donc souvent des subventions de montants plutôt modestes, destinées à des projets naissants, expérimentaux ou qui évoluent vers une consolidation, et qui jouent un rôle clé dans la diversité de l’offre culturelle, son renouvellement et sa diffusion. De plus, ces subventions ont très souvent un effet levier très fort pour obtention d’autres financements publics, parapublics ou privés.

Il me faut préciser que cet audit n’a absolument pas pour vocation d’évaluer les artistes eux-mêmes (quand bien même ce serait possible). Le Contrôle financier de la Ville de Genève, organe indépendant de contrôle et d’évaluation au sein de l’administration municipale, se penchera sur la gouvernance de ces fonds, soit leur définition, leur typologie et leur articulation, mais aussi sur les processus d’attribution et de suivi. Une étude longitudinale évaluera et documentera l’évolution des demandes, des budgets et du nombre de projets soutenus entre 2010 et 2015.

Mon objectif est de sortir des fantasmagories, pour poser un regard externe et documenté sur cet instrument central de soutien à la création au sein du dispositif de la Ville de Genève, afin d’y apporter, si besoin, les évolutions nécessaires, et ainsi contribuer à renforcer ces fonds, dont le principe a été largement légitimé par le vote du 5 juin.

Sami Kanaan

 

    

© Ville de Genève/A. Bergot

Décisions du Conseil municipal


retour en haut de la page
Les décisions du mois de mai du Conseil municipal

Les 24 et 25 mai dernier, le Conseil municipal a voté à l'unanimité la PR-1148 du 7 octobre 2015 pour l'ouverture d'un crédit de 2300’000 francs destiné au remplacement du fond mobile et à la rénovation partielle de la piscine de Pâquis-Centre.

Il a également accepté à l’unanimité la demande d'approbation des comptes de la saison 2013-2014 de la Fondation d'art dramatique de Genève (FAD), soit la PR-1139.

Enfin, il a voté la version amendée de la motion M-913 pour «Un nouvel espace culturel à Saint-Gervais».

 

Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport


retour en haut de la page
Un plan de soutien et de valorisation pour la photographie

Genève n’a pas souvent mis en avant ses importantes collections photographiques ni salué celles et ceux qui ont excellé et excellent aujourd’hui encore dans leur pratique de la photographie. Sami Kanaan a donc décidé de valoriser ce domaine artistique en développant un plan d’action selon deux axes: la création de deux nouvelles mesures de soutien aux photographes ainsi que la mise en avant des collections genevoises par l’organisation d’expositions dans les institutions genevoises ou hors les murs. A ne pas rater actuellement: Révélations. Photographies à Genève, au Rath jusqu’au 11 septembre 2016 et Sans photographies à la Bibliothèque de Genève jusqu’au 11 septembre également. Dans les rues genevoises, on peut admirer Couleurs d’Amazonie, proposée par le Musée d’ethnographie, et le travail du photographe David Wagnières sur une Genève appréhendée sous l’angle de la littérature est montré à la rue Hans-Wilsdorf.

Pour en savoir plus: Soutien à la photographie

 

Une nuit magique!

Le 21 mai 2016, la Nuit des musées a revêtu ses plus beaux atours pour accueillir visiteuses et visiteurs dans une trentaine de musées à Genève: visites à la lampe de poche, performances, ateliers, musique, etc. se sont succédé jusqu'à minuit. Le 22 mai, les animations se sont poursuivies pour la Journée internationale des musées.

Dans ce cadre, le Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève a inauguré l’œuvre «Les Inséparables» d’Esther Shalev-Gerz, installée sur les toitures des immeubles situés aux 8 et 10 de la rue Lissignol. Une nouvelle œuvre s’offre aux regards dans l’espace public.

Plus en savoir plus: Nuit des musées 2016

 

Création de L'Association suisse des métiers d'art

Le succès des Journées européennes des métiers d’art (JEMA) allant grandissant, la Ville de Genève – pionnière puisque c’est à l’initiative de Sami Kanaan que la manifestation s’est implantée en Suisse – et ses partenaires cantonaux de Genève, de Vaud, du Jura et de Neuchâtel ont souhaité créer une association dont les objectifs sont notamment la coordination des JEMA mais aussi le développement de mesures visant à préserver et à faire connaître les savoir-faire des artisans et artisanes d’art.

Pour en savoir plus: ASMA

 

Des jeunes en médiateurs culturels

Un bureau poétique des objets trouvés a été inauguré le 2 juin au Musée Ariana. Cette présentation est le résultat concret d’un projet mené par des étudiants en master TRANS de la HEAD en collaboration avec la Maison de quartier des Libellules et le musée de la céramique et du verre. Les habitant-e-s, toutes générations confondues, ont été invité-e-s à visiter le musée, le bureau des objets trouvés et à réaliser, durant un atelier ouvert à toutes et tous, des objets perdus-trouvés en faïence. Une belle expérience de médiation culturelle!

Pour en savoir plus: Lost & Found

 


Le beau week-end des Jeux du Grand Genève

La 3e édition des Jeux du Grand Genève s’est déroulée dans la bonne entente sur 6 sites de compétitions transfrontaliers. Environ 3000 jeunes sportifs et sportives de 10 à 18 ans se sont affrontés dans pas moins de 23 sports. A côté des sports traditionnels tels que le football, le basketball ou encore le tennis, les jeunes se sont mesuré dans des disciplines encore peu connues du grand public, telles que le Viet Vo Dao (art martial vietnamien), le Taekwondo (art martial sud-coréen) et des pratiques sportives émergentes comme le Stand Up Paddle.

Une manifestation qui prouve que le Grand Genève est bien une réalité, qui peut aussi avoir une dimension positive!

Pour en savoir plus: Jeux du Grand Genève

 

Bibliothèque et éditeurs à l'heure du numérique

A l’occasion de sa première participation au Salon du livre et de la presse de Genève, la Bibliothèque de Genève (BGE) a présenté son nouveau site d'édition numérique, une plate-forme au service des éditeurs et des lecteurs. L’Officine numérique, disponible dès le rentrée 2016, a été développée par la BGE en collaboration avec les éditeurs Droz, Héros-Limite, Labor et Fides et Zoé. Elle offre une nouvelle vitrine à l'édition scientifique genevoise en lui permettant de proposer des ouvrages en version numérique. Elle est évolutive et accueillera bientôt de nouveaux éditeurs. Avec ce site, la Bibliothèque de Genève s'engage à pérenniser la littérature genevoise en devenant la mémoire numérique du canton.

 

En bref


retour en haut de la page
La Médiathèque du Fmac entre de nouvelles mains

En janvier dernier, le Département de la culture et du sport mettait pour la première fois au concours le poste de programmateur-trice artistique de la Médiathèque du Fonds d’art contemporain (FMAC), un espace d’exposition et de consultation dédié à l’art vidéo ouvert en 2009. Seize dossiers de candidature ont été reçus, dossiers soumis à un jury composé de cinq professionnel-le-s issu-e-s du monde du film et de l’art vidéo. C’est la proposition de Bénédicte le Pimpec et Isaline Vuille, intitulée slightly slipping on a banana skin, qui a séduit le jury par sa qualité, son sérieux et sa cohérence. Pendant les deux prochaines années (mandat renouvelable d’une année), les deux programmatrices ont pour mission de mettre en valeur ce patrimoine genevois, en facilitant l’accès et la compréhension de l’art vidéo auprès d’un large public.

Pour en savoir plus: Médiathèque du Fmac 

 

La rénovation des bâtiments des CJB est terminée!

Les Conservatoire et Jardin botaniques (CJB) ont enchaîné une série de chantiers de construction et de rénovation qui l’ont transformé. Le dernier vient de se terminer et a été dûment inauguré: il s’agit de la rénovation de l’institut et de la bibliothèque, logés dans des pavillons modulaires réalisés dans les années 1970 par Jean-Marc Lamunière et Alain Ritter. Avec leurs façades de verre et leur structure formée d’éléments de métal fabriqués en série, ces pavillons sont un exemple dans le domaine de la construction en éléments préfabriqués métalliques à Genève.

Tous ces travaux ont été financés par une donation de 30 millions de francs de Roger et Françoise Varenne. Cette contribution s’inscrit dans la tradition genevoise aussi bien de dons financiers permettant d'améliorer les infrastructures, que de dons permettant de développer les collections.

Ces inaugurations ont eu lieu, en marge de la nouvelle exposition proposée par les CJB et inaugurée le 12 mai, Tropicales de salon.

 Pour en savoir plus: Conservatoire et Jardin botaniques

 

La danse et le théâtre en fête

Du 12 au 16 mai, si Genève a fêté la danse, ses danseurs et ses chorégraphes, elle a aussi dansé! Une nouvelle fois, le riche programme proposé a attiré un public nombreux, entre cours de tous styles, parade dansée, performances, répétitions publiques, démos et soirées dansantes…

Dix jours plus tard, le 26 mai, c’est le théâtre qui était à la fête puisque Genève accueillait la Remise des Prix Suisses du théâtre, prix remis en présence du Conseiller fédéral Alain Berset. Elle s’est déroulée au Théâtre de Carouge, dans le cadre de la 3e édition de la Rencontre du Théâtre suisse (27-29 mai). Cette cérémonie se déroulait en Suisse romande pour la première fois. Quatre théâtres genevois – le Théâtre de Carouge, la Comédie de Genève, le Théâtre Forum Meyrin et le Poche/GVE – ont proposé du 27 au 29 mai un aperçu de la production théâtrale suisse actuelle.

Pour ne savoir plus: Fête de la danse et Prix du théâtre

 

Wawrinka, maître des Eaux-Vives!

Stan Wawrinka, Marin Cilic, John Isner, etc. Les stars du tennis mondial actuel étaient bien présentes au Tennis Club de Genève Eaux-Vives du 14 au 21 mai 2016 pour la deuxième édition du Banque Eric Sturdza Geneva Open! Et le champion romand l’a emporté! Ce tournoi confère à Genève un rayonnement international et témoigne de l’excellence des infrastructures sportives de la Ville de Genève.

Pour ne savoir plus: Geneva Open

 

Nouvelle édition, nouveau succès!

Soleil, beauté du paysage… Le 12e Marathon de Genève a une nouvelle fois remporté un franc succès auprès des participants comme du public. Partenaire grâce à l’engagement de son Service des sports, la Ville de Genève se félicite d’accueillir une magnifique de cette envergure. Rendez-vous est déjà pris pour les 6 et 7 mai prochain!

Pour en savoir plus: Harmony Genève Marathon for Unicef

 



Vous pouvez vous désinscrire à la lettre d'information en cliquant sur ce lien.