Département de la culture et du sport de la ville de Genève
Département de la Culture
numéro 21 Mars 2014
SOMMAIRE Genève, Ville de culture et de sport

Le mot du magistrat
Décisions du Conseil administratif
Décisions du Conseil municipal
Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport
En bref

Le mot du magistrat


retour en haut de la page

L’accueil à Genève des quarts de finale de la Coupe Davis Suisse-Kazakhstan – avec le succès que l'on sait pour nos héros nationaux! – est à peine derrière nous que se profilent déjà les grandes manifestations sportives et populaires du mois de mai.

Les 3 et 4 mai, les coureurs du Marathon de Genève s’élanceront sur les routes et envahiront les quais. Deux semaines plus tard, ce sont les jeunes athlètes (10-18 ans) participant aux Jeux de Genève qui susciteront enthousiasme et admiration dans toute la région.

De mi-juin à mi-juillet, les sportifs se mueront en supporters et sauront profiter, c’est sûr, de la Fan Zone mise en place sur l’esplanade des Vernets durant toute la durée du Mondial de football.

En juillet, les athlètes internationaux déferleront à nouveau dans notre ville: du 8 au 13 juillet, le Swiss open en fauteuil roulant reprendra ses quartiers au Centre sportif du Bois-des-Frères. Avant de laisser la place au 26e Triathlon international de Genève (19 et 20 juillet). Enfin, du 20 au 23 août se tiendra aux Evaux, pour la 2e fois en Suisse seulement, le Championnat d’Europe de discgolf.

La Ville de Genève soutient ces initiatives émanant d’associations privées par le biais de subventions. Mais elle met également à disposition des infrastructures, des ressources humaines et des compétences – celles du Service du sport rattaché à mon département ou celles de différents services du Département de l’environnement urbain et de la sécurité de mon collègue Guillaume Barazzone.

Pour soutenir le sport amateur ou de compétition au niveau local, national ou international, une Ville doit entre autres assurer la construction et l’entretien des infrastructures nécessaires, développer un concept de promotion de la relève, soutenir le tissu associatif et lui assurer une certaine visibilité.

Afin de pouvoir répondre à ces exigences, j’ai demandé au Service des sports de mettre sur pied de grandes manifestations populaires comme Urban Geneva ou le Grand Prix VTT de la Ville de Genève – et le succès a été au rendez-vous. Je lui ai également donné pour mission d’accroître son soutien à des manifestations internationales comme la Coupe Davis (2014) ou les championnats d’Europe de triathlon (2015) qui, toujours, enthousiasment des jeunes au point de les inciter à s’investir dans le sport. J’ai également mis en place, avec le Canton et les Communes genevoises, un programme de soutien à la relève pour le football, le basket, le volley et le hockey – programme destiné à s'ouvrir à d'autres sports collectifs et individuels. Enfin, reste bien sûr l’important dossier des infrastructures qui actuellement, si elles sont nombreuses, nécessitent bien souvent d’être modernisées et optimisées. Ou construites, comme dans le cas de la patinoire du Trèfle-Blanc, que j’espère ardemment voir sortir de terre avant 2018!

Ainsi, on peut constater que les v&œlig;ux du Conseil municipal, qui se sont traduits par le à une très large majorité de la motion M-747 concernant le soutien à des compétitions sportives internationales à Genève, est déjà concrétisé dans les faits!

 

    

© A. Bergot / Ville de Genève

Décisions du Conseil administratif


retour en haut de la page
Une étape de plus pour le projet «MAH+ Genève»

Le Conseil administratif a approuvé la PR-1073, soit la demande de crédit de construction du Musée d’art et d’histoire (MAH) pour sa rénovation et son agrandissement. Celle-ci sera soumise au Municipal à la fin du mois d’avril.

En attendant, le MAH présente une maquette et des panneaux explicatifs des travaux projetés dans sa grande salle du rez-de-chaussée. Un site internet est également mis à disposition pour recueillir toutes les questions du public, avec garantie d’une réponse rapide.

Pour en savoir plus: Projet de rénovation et d'agrandissement du MAH

 

Décisions du Conseil municipal


retour en haut de la page
Pour le centre sportif du Bois-des-Frères

La proposition du Conseil administratif datée du 22 mai 2013 en vue de l'ouverture d'un crédit brut de 1440 000 francs destiné à l'organisation d'un concours de projets d'architecture et aux études de deux bâtiments abritant un hébergement temporaire et des équipements pour les sports et la jeunesse, situés à l'angle des routes de Vernier et du Bois-des-Frères, comprise dans la PR-1029, a été votée à la quasi-unanimité par le Conseil municipal.

Pour en savoir plus: PR-1029

 

Oui aux Minoteries

Le Municipal a accepté par 38 oui, 36 non et 1 abstention, en troisième débat, la PR-979: Rénovations et aménagements de l'ensemble des Minoteries, ensemble qui inclut la Bibliothèque des Minoteries.

Pour plus d’informations: PR-979

 

Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport


retour en haut de la page
Les journées des métiers d’art, un franc succès!

La troisième édition genevoise des Journées européennes des métiers d’art a connu un réel succès le week-end du 4 au 6 avril, avec près de 3000 participants partis à la découverte d’une cinquantaine de métiers présentés!

Cette manifestation vise à favoriser les rencontres entre le public et les professionnel-le-s de l’art et de la culture qui &œlig;uvrent généralement dans l’ombre de leur atelier ou dans les coulisses des institutions culturelles.

A noter cette année l'extension de la manifestation au Canton de Vaud et la participation de plusieurs ateliers et artisans indépendants, aux côtés des institutions culturelles.

Pour en savoir plus: Journées des métiers d'art

Objectif n°4: Valoriser l’économie créative locale

 


Recherche et action citoyenne pour la biodiversité

Collaborant au programme «Nature en ville» lancé par le Canton l’an dernier, les Conservatoire et Jardin botaniques (CJB) présentent le parcours Un hérisson en toute saison, une application possible de la Charte des jardins.

Parallèlement, dans le cadre du projet stratégique Genève, ville durable, ces mêmes CJB viennent de publier l'ouvrage Flore en ville, fruit d’un important travail d’inventaire qui a été effectué par les scientifiques des Conservatoire et Jardin botaniques afin d’identifier et de répertorier les sites et les espèces végétales significatives en termes de biodiversité et de valeur patrimoniale.

Pour en savoir plus: Nature en ville et Genève, ville durable

Objectif n°1: Renforcer l’ouverture et l’interactivité des institutions municipales sur la Cité

Objectif n°2: Développer et valoriser les activités «hors murs»

 

Une étude comparative et prospective pour le Grand Théâtre

La société actori a été mandatée conjointement par la Ville de Genève, la République et Canton de Genève, l’Association des communes genevoises, la Fondation du Grand Théâtre et le Cercle du Grand Théâtre pour réaliser une étude comparative et prospective sur le Grand Théâtre. Cette étude doit permettre de construire une vision commune et partagée de l’avenir de cette institution.

Les recommandations suivantes ont été retenues par le groupe des mandants:

- Renforcer le partenariat public et augmenter les sources de financement public. La volonté du Conseil d’Etat de participer au financement du Grand Théâtre dès 2015 constituera une étape importante dans la réalisation de cet objectif. Le 30 octobre 2013, le Conseil administratif de la Ville de Genève et le Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève ont signé une déclaration conjointe de mise en &œlig;uvre de la loi sur la culture. Cette déclaration est accompagnée d’un document intitulé «priorités d’actions», dans lequel le Canton s’engage à verser au Grand Théâtre, sous réserve de l’acceptation par le Grand Conseil, une subvention d’un million de francs en 2015, de deux millions en 2016 et de trois millions en 2017.

- Fidéliser les mécènes et augmenter les apports privés par le biais du sponsoring, dans un cadre transparent et professionnel.

- Développer l’offre artistique pour les jeunes et mettre en place des activités pédagogiques et de médiation hors les murs, afin d’attirer de nouveaux publics, de fidéliser les spectateurs actuels et de préparer la relève.

- Renforcer l’ouverture sur la cité et les collaborations avec les partenaires locaux et régionaux (compagnies de danse, ensembles musicaux et manifestations comme la Fête de la danse ou la Fête de la musique).

- Augmenter le nombre de représentations par production, afin d’augmenter les recettes et la valeur ajoutée culturelle de l’institution.

- Développer et dynamiser les activités de marketing, dans le but de fidéliser les visiteurs ponctuels et d’attirer de nouveaux visiteurs.

Un comité de pilotage assurera la coordination des travaux relatifs à ces axes de travail. Il sera composé de représentantes et représentants de la Ville de Genève, de la République et Canton de Genève, de l’ACG et du Grand Théâtre.

Objectif n°1: Renforcer l’ouverture et l’interactivité des institutions municipales sur la Cité

Objectif n°2: Développer et valoriser les activités «hors murs»

 


La discothèque de Vieusseux a déménagé

Dans le but de faciliter l'accès aux collections musicales, la Bibliothèque de la Cité accueillera, dès le printemps 2015, un seul pôle musical qui réunira les collections de la discothèque de Vieusseux et des Minoteries. Ce nouveau pôle musical permettra de développer l'offre numérique, s'adaptant ainsi aux nouveaux supports et aux nouvelles pratiques. Par ailleurs, ce regroupement favorisera le développement de la médiation culturelle dans ce domaine et de nouvelles synergies avec les institutions situées à proximité, telles que la future Maison de la musique, le Grand Théâtre de Genève, les conservatoires, le Victoria Hall ou encore l'Usine. Enfin, les horaires d'ouverture au public seront élargi.

La première étape de cette migration est le déménagement de la discothèque de Vieusseux et le regroupement des deux discothèques aux Minoteries, depuis le 17 mars dernier. Les horaires d'accueil seront élargis dès cet été.

Afin de satisfaire des besoins urgents d'espaces, notamment de la part du Centre de loisirs et de la ludothèque, les locaux de l'ancienne discothèque ont été mis à la disposition du quartier, par l'intermédiaire du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, plutôt qu'affectés à des bureaux.

Pour en savoir plus: Bibliothèques municipales


Objectif n°1: Renforcer l’ouverture et l’interactivité des institutions municipales sur la Cité


En bref


retour en haut de la page
Nomination à la tête du Poche

Le Conseil de la Fondation d’art dramatique de Genève (FAD) a nommé M. Mathieu Bertholet à la future direction du Théâtre Le Poche. Il succédera à Mme Françoise Courvoisier, qui terminera son 3e mandat à la tête de l’institution à fin juin 2015. Pendant douze ans, Françoise Courvoisier a accompli un travail de grande qualité, offrant au public genevois des créations et des accueils exigeants et faisant rayonner Le Poche et les artistes romands bien au-delà des frontières régionales.

Né en Valais, Mathieu Bertholet a notamment étudié l’écriture de scène à l’Université des Arts de Berlin. Auteur et metteur en scène, il anime sa propre compagnie MuFuThe et a été auteur en résidence à la Comédie de Genève en 2001 et au Grü de 2003 à 2006. Il a publié ses pièces chez Actes Sud Papiers et mis en place le Master mise en scène à la Manufacture. Il co-dirige le département écriture dramatique de l'ENSATT, et enseigne à l’Université de Louvain-La-Neuve.

Le futur directeur souhaite valoriser l’écriture contemporaine et la rendre accessible au public. Intéressé par toutes les formes théâtrales, son projet pour Le Poche propose de mettre le texte au centre du travail théâtral et invite les auteur-e-s à prendre leur place dans l’institution et le processus de création.

Pour en savoir plus: Théâtre Le Poche

 

Les nominés au premier Grand Prix suisse de musique sont connus

L’Office fédéral de la culture (OFC) décerne le Grand Prix suisse de musique pour la première fois cette année. Quinze musiciens de toute la Suisse et issus de divers domaines musicaux sont nominés. Parmi eux, les Genevois Franz Treichler et Mama Rosin.

Le Conseiller fédéral Alain Berset distinguera le 19 septembre, lors du Festival Label Suisse à Lausanne, la lauréate ou le lauréat du Grand Prix suisse de musique 2014, doté de 100 000 francs.

Pour en savoir plus: Office fédéral de la culture

 



Vous pouvez vous désinscrire à la lettre d'information en cliquant sur ce lien.