Département de la culture et du sport de la ville de Genève
Département de la Culture
numéro 35 Décembre 2015
SOMMAIRE Genève, Ville de culture et de sport

Le mot du magistrat
Décisions du Conseil administratif
Décisions du Conseil municipal
Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport
En bref

Le mot du magistrat


retour en haut de la page

«Condamner les déprédations. Dénoncer les amalgames. Reprendre le dialogue.»

C’est en substance le tweet que j’ai écrit dimanche 20 décembre, à la suite des déprédations commises à Genève et aux réactions sur les médias sociaux et dans la presse. Condamner les déprédations, car ces actes ne sont absolument, et sous aucune condition, admissibles. Il s’agit de vandalisme gratuit et il doit être compris, traité et punit comme tel par les autorités compétentes.

Dénoncer les amalgames, car il m’est insupportable de lire, ici ou là, que l’Usine ou je ne sais quel acteur culturel qui aurait le tort d’être un peu trop «alternatif» (en supposant qu’on se mette d’accord sur ce que cela signifie) devrait être puni pour ces déprédations. Mais également dénoncer les amalgames pour éviter que l’on ne tombe, comme on a pu le lire, dans des discours appelant à la prise des armes et à la vengeance, dans un très mauvais remake de loi du talion.

Reprendre le dialogue enfin, car je suis convaincu que ce type de situation n’est possible que parce que nous avons échoué à trouver un consensus, à respecter la diversité qui caractérise cette ville et qui constitue le fond même de son ADN, à ménager un espace aux minorités et aux alternatives. Genève est en proie à des tensions récurrentes en ce mois de décembre, avec des attaques incessantes contre la fonction publique, contre la culture, contre le social. A des tensions et une absence de dialogue autour des besoins et problématiques de la Genève nocturne aussi bien qu’au sein du Conseil municipal, lors du vote de notre budget, théâtre de coupes linéaires sans considération pour les conséquences qui en résultent.

J’appelle donc à plus de considération pour nos interlocuteurs, à plus de pondération dans les échanges. La reprise du dialogue est un préalable indispensable au retour de la quiétude. La Suisse cultive une tradition d’équilibre, d’échange et de respect des minorités. Puissions-nous nous en rappeler et tenter d’aller, ensemble, vers le bien commun, dans le respect de la pluralité et du dialogue.

Ce sont mes souhaits pour la nouvelle année.

Je vous souhaite une très bonne année 2016!

Sami Kanaan

 

    

© A. Bergot/Ville de Genève

Décisions du Conseil administratif


retour en haut de la page
La Ville sort du Conseil de fondation du CAC

Le Conseil administratif a approuvé, lors de sa séance du mardi 15 décembre, le renoncement au siège que la Ville de Genève occupait jusqu’alors au Conseil de fondation du Centre d'art contemporain (CAC), ceci dans un souci de clarification de la situation. En effet, la municipalité est le financeur principal de l’institution, tout en siégeant au sein de son conseil de manière ultra-minoritaire.

 

Décisions du Conseil municipal


retour en haut de la page
Budget 2016

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté son budget 2016 lors des séances des 12, 14 et 15 décembre. Celui-ci comporte un bénéfice en hausse à 15 millions de francs, obtenu grâce à une baisse de 2% appliquée de manière linéaire sur les subventions de la Ville de Genève (exception faite des crèches, du sport et du Grand Théâtre), de 2.5% sur les «lignes 31» (soit les lignes budgétaires permettant le financement de biens, services et marchandises), de 10% sur les fonds généraux de soutien à la culture et de 500’000CHF sur le Fonds chômage municipal.

 

Objectifs prioritaires du Département de la culture et du sport


retour en haut de la page
La bande dessinée, toujours innovante à Genève

Le 4 décembre dernier, la Ville et le Canton de Genève ont décerné trois prix pour la bande dessinée: les deux Prix Rodolphe Töpffer de la Ville de Genève ainsi que le Prix de la jeune bande dessinée du Canton de Genève, destiné à la relève. Le Prix Töpffer international a été remis à Killoffer, le Prix Töpffer Genève a été décerné à Alex Baladi et le Prix de la jeune bande dessinée de la République et Canton de Genève a été attribué à Maurane Mazars. Des projets originaux et audacieux que la Ville est heureuse de mettre en exergue. Comme chaque année, les travaux des nominés sont exposés dans plusieurs lieux de la ville jusqu’en février.

Pour en savoir plus: Prix BD

 

Difficile choix pour les lauréats des bourses en art contemporain

Comme chaque année également, la Ville a remis ses Bourses Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland ainsi que sa bourse pour artiste de plus de 35 ans et celle pour la médiation en art contemporain. C’était le 10 décembre au Bâtiment d’art contemporain. Les lauréats sont: Marie Velardi (Bourse pour artiste de plus de 35 ans); Hélène Mateev et Laurence Wagner du Théâtre de l'Usine (Bourse pour la médiation culturelle en art contemporain); Laura Thiong-Toye et Isabelle Racine (Bourse Berthoud); ex-aequo Chloé Delarue et Quentin Lannes (Bourse Lissignol-Chevalier et Galland –arts plastiques); et Adeline Senn et Martin Maeder du collectif AMI (Bourse Lissignol-Chevalier et Galland –arts appliqués). L’exposition au Centre d’art contemporain des travaux des nomimés est ouverte jusqu’au 10 janvier.

Plus en savoir plus: Bourses Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland et Bourses pour les plus de 35 ans et pour la médiation

 

Les festivités du Bicentenaire, c'est officiellement terminé!

Afin de clore de belle manière les festivités du Bicentenaire, les organisateurs ont publié un joli ouvrage reprenant tous les projets menés dans le cadre de cet anniversaire. A noter cependant que, jusqu’au 10 janvier, il est encore possible de prolonger le plaisir en se rendant à l’exposition Devenir Suisse proposée à la Maison Tavel!

En savoir plus: GE200.CH

 

La culture pour toutes et tous!

Depuis de nombreuses années, le Département de la culture et du sport met en place des projets, des mesures afin que tous les publics puissent profiter de l’offre culturelle et sportive. Durant le mois de décembre, deux représentations de Le roi tout nu d’Olivier Chiacchiari, destinées aux enfants sourds (dès 4 ans) et interprétées en langue des signes française, se sont déroulées au Théâtre des Marionnettes de Genève. Début 2016, les mardi 5 et jeudi 7 janvier, le Grand Théâtre de Genève proposera des représentations en audiodescription pour les aveugles et malvoyants de La Flûte enchantée de Mozart.

Pour en savoir plus: Handicap et culture

 

Des rencontres très courues

Dans le cadre des Prix culture et société de la Ville de Genève, il a été demandé aux lauréats de proposer des rencontres avec la population afin de partager et de faire connaître leur travail. Fin novembre, à la Librairie du Boulevard, l’écrivain Daniel de Roulet a dialogué avec Mathias Enard, récent Prix Goncourt pour son savant Boussole. L’enthousiasme était certain et le public présent en nombre! Le 9 décembre, Jean François Billeter, Prix des sciences humaines, a donné une conférence devant un public très nombreux et particulièrement attentif à la Maison de la littérature.

En 2016 sont encore prévues les interventions d’Esther Brinkmann (Prix des arts appliqués) et de Patrick Chappatte (Prix spécial 2015).

Pour en savoir plus: Rencontres avec les lauréats

 

En bref


retour en haut de la page
Nouveau départ

Christian Bernard, membre fondateur et directeur du Mamco depuis son ouverture en 1994, quittera ses fonctions le 31 décembre 2015. Plus de 20 ans qui ont participé à inscrire l’art contemporain au cœur de Genève, dans une perspective toujours renouvelée, ouverte sur la cité et engagée. Christian Bernard prendra la direction du Printemps de septembre à Toulouse dont la prochaine édition s'ouvrira le 23 septembre 2016.

 

Stan Wawrinka de retour à Genève en mai 2016

Stan Wawrinka était à Genève le 14 décembre dernier pour assurer de sa présence lors de la 2e édition du Geneva Open du 15 au 21 mai 2016. Ce tournoi, soutenu par la Ville de Genève, permet à toutes et tous, aux jeunes passionnés de tennis notamment, de venir admirer, dans le cadre magnifique du Parc des Eaux-Vives, des athlètes hors du commun.

Pour en savoir plus: Geneva Open 2016

 

Des vacances culturelles et sportives

Durant les fêtes de fin d’année, les bureaux de l'administration municipale sont fermés du 25 décembre au 3 janvier. Cependant, certains services et lieux d'accueil et d'information restent ouverts au public. Notamment, les musées, les piscines et les patinoires seront ouverts à l’exception du 25 décembre et du 1er janvier.

Pour en savoir plus: Ouvertures pendant les fêtes

 



Vous pouvez vous désinscrire à la lettre d'information en cliquant sur ce lien.