Ville de Genève

SITE OFFICIEL

 
Découvrir le quartier Saint-Jean Charmilles
© A. Grandchamp/Ville de Genève
Mise à jour: 28.04.2016

Découvrir le quartier Saint-Jean Charmilles

Le quartier de Saint-Jean Charmilles, dynamique et vivant, balance entre le cadre naturel des falaises du Rhône et l’animation de la ville.

Saint-Jean Charmilles est l’un des huit quartiers de Genève. Il s’étend sur la rive droite entre le Rhône et les quartiers Grottes Saint-Gervais et Servette Petit-Saconnex. L’ouest du quartier est bordé par la commune de Vernier.

Un cadre de vie entre nature et ville

En longeant le Rhône, on rencontre d’abord les immeubles du Seujet qui datent des années 70. On entre ensuite dans le «vieux Saint-Jean» qui garde des airs de village par endroits. Plus loin, une zone de villas surplombe les falaises du Rhône.

De part et d’autre de l’avenue d’Aïre s’étendent les cités jardins construites dans les années 20. Le quartier de la Concorde est en pleine redéfinition. Plus haut, le secteur englobe encore le parc des Franchises et la zone de la rue de Bourgogne, mélange de villas et de bâtiments industriels anciens. Le complexe de l’Europe, lui, est bien plus récent: il est bâti en 1992 sur le site des anciens Ateliers des Charmilles qui fabriquaient turbines hydrauliques, automobiles, machines-outils et régulateurs. Ce groupe de 900 appartements accueille la plus grande densité d’habitants au m2 de Genève.

Au milieu du quartier se trouve un tout nouveau secteur: la couverture des voies CFF qui abrite des espaces publics et des services, comme une maison de quartier et une bibliothèque. Mais les trains n’ont pas disparu du quartier. La tranchée existe encore jusqu’au pont des Délices, le sentier du Promeneur-Solitaire longe les voies ferrées et le viaduc CFF de la Jonction permet aux promeneurs d’admirer la rencontre du Rhône et de l’Arve.

Des transformations impliquant les habitant-e-s

Saint-Jean Charmilles est un quartier dynamique en pleine transformation. Au cours de son histoire, il a connu de nombreux changements. Dans les années 90, la couverture des voies ferrées a complètement redessiné le quartier en reliant Saint-Jean aux Charmilles.

Encore aujourd’hui, le secteur ne cesse d’évoluer, et les habitant-e-s s’impliquent pour en faire un quartier vivant qui réponde à leurs attentes. Depuis 2000, ils et elles animent un espace d’information et de débat, le Forum Saint-Jean/Charmilles.

Un projet d’aménagement du secteur de la Concorde, à cheval sur les communes de Genève et de Vernier a été élaboré grâce à une collaboration avec les institutions cantonales, les responsables des quartiers et la population. Il prévoit la construction de 950 logements, la création de 250 emplois sur près de 28 hectares ainsi que la mise en place d’une halte de train RER. Le projet de la Concorde a été choisi comme nouveau projet-modèle de la politique des agglomérations de l'Office fédéral du développement territorial pour un développement durable.

C’est aussi à Saint-Jean qu’est née la Terrasse du troc, une «expérience d’art relationnel dans l’espace public».

Connaître le quartier de Saint-Jean Charmilles

Plongez dans l'histoire de Saint-Jean Charmilles et découvrez, en récit et en images, les sites emblématiques ou insolites du quartier.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+

Avis et suggestions

En images

Image illustrant le quartier de Saint-Jean

Regard singulier
Par la photographe Elisa Larvego

Voir la galerie

Publications

Près de chez vous
Brochure sur le quartier Saint-Jean Charmilles

Voir la publication

Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :