Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 23.04.2018
 

Curiosités du quartier Saint-Jean Charmilles

Des parcs et plantes remarquables aux édifices spectaculaires, le quartier Saint-Jean Charmilles regorge de curiosités, dont en voici une sélection.
© D. Baumann/Ville de Genève

«La Maison ronde»: le Colisée de Saint-Jean 

Construit par Maurice Braillard à la rue Charles-Giron 11-19 à la fin des années 1920, cet ensemble de 5 immeubles locatifs présente une forme originale en hémicycle, qui lui vaut les surnoms de Rotonde ou de Colisée. Cette configuration particulière lui donne un caractère introverti, les commerces et les entrées d'immeubles étant implantés à l'intérieur de la cour incurvée, alors que les garages se situent sur la face externe du bâti. Classée monument historique en 1995, la Maison Ronde figure incontestablement parmi les réalisations majeures de Maurice Braillard.

Parc des Franchises: plantes remarquables et biotope humide

Coin sauvage au coeur du béton, le parc des Franchises abrite une collection intéressante de conifères américains et de feuillus d'essences rares. Inaugurée en 1946, sa roseraie propose des milliers de variétés, issues pour la plupart du Concours international de roses nouvelles qui se déroule chaque année au parc La Grange. Trois étangs, permettant de préserver diverses espèces végétales et animales, composent le plus grand biotope humide en milieu urbain de Suisse. Ce dernier est toutefois fermé au public.

Le sentier des falaises: la nature sauvage au coeur de la ville

Offrant un décor sauvage et romantique, le sentier des falaises de Saint-Jean promet un dépaysement absolu: suivant le rive du Rhône, il mène du site de l'ancien Prieuré de Saint-Jean au pont de la Jonction. Grâce à cette promenade bucolique, on peut admirer les falaises sculptées lors des dernières glaciations, datant de plus de 10'000 ans. Du viaduc CFF auquel elle mène, on peut également assister à la rencontre spectaculaire entre le Rhône et l'Arve.

Arbres fossiles et foudroyés à Geisendorf

A la frontière avec le quartier Servette Petit-Saconnex, le parc Geisendorf abrite plusieurs arbres remarquables. Certains, marqués par la foudre, valent à cet espace vert son surnom de «parc des foudroyés». On peut également y admirer un fossile vivant, le métaséquoïa, dont l’espèce existait déjà au temps des dinosaures!

Ce cadre verdoyant offre aussi de nombreuses possibilités de jeux et de loisirs pour les enfants. En été, des animations gratuites, essentiellement destinées aux adolescent-e-s sont proposées par l’association Geis&Dorf et la Ville de Genève.

Quelques oeuvres, monuments et lieux touristiques de Saint-Jean Charmilles

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+

Avis et suggestions

En images

Image illustrant le quartier de Saint-Jean

Regard singulier
Par la photographe Elisa Larvego

Voir la galerie

Publications

Près de chez vous
Brochure sur le quartier Saint-Jean Charmilles

Voir la publication

Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :