Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 04.08.2015
 

Fiche de l'activité: empreintes d'écorces

Prenez des empreintes sur des troncs d’arbres et créez un tableau artistique de frottis d’écorces. Cette activité est proposée dans le cadre du projet Vive nos arbres, qui vise à mettre en valeur le patrimoine arboré genevois.
Empreintes d'écorce
© M. Faustino

Durée

30 minutes

Matériel

  • crayon gris gras (B ou plus)
  • feuille de papier
  • éventuellement un fusain ou des craies Néocolor
  • éventuellement du scotch de carrossier
  • éventuellement un cadre (à télécharger au bas de cette page)

 Déroulement

Choisir les écorces en fonction de leur faible «rugosité» et préférer les troncs lisses. Le choix de la zone d’empreinte sur le tronc est également important. Une surface avec beaucoup de relief ne donnera pas un résultat spectaculaire et risque d'abîmer votre feuille. En revanche, les écorces plus lisses comme celles du bouleau, du hêtre, ou encore du platane, ressortent très bien.

Tenir la feuille d’une main ou la fixer avec du scotch de carrossier et crayonner avec l’autre. Assez vite, des formes apparaîtront.

Selon l’inspiration, possibilité de varier les tons par un dégradé de gris ou de couleurs et l’usage de crayons ou de craies Néocolor.

Prolongement

Pour les artistes, tenter des mosaïques en mettant des empreintes de différents arbres côte à côte.

Pour les botanistes, déterminer les arbres choisis à l’aide de leur feuillage (si ce n’est pas en hiver). Un catalogue illustré des arbres les plus fréquents à Genève est accessible sur la page découvrir nos arbres de ce site. Pour garder en mémoire les empreintes et vous y référer ultérieurement, pensez à les étiqueter en inscrivant le nom des arbres ainsi que le nom du lieu sur votre dessin.

Les feuilles donnent aussi de très belles empreintes: agrémentez par exemple votre œuvre en y superposant la forme d’une feuille.

A télécharger

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :