Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 11.12.2013
 

Bibliothèque de Genève (BGE)

Elle est une des plus grandes institutions patrimoniales de Suisse.

Horaires
Les horaires sont disponibles sur le site web de la BGE

Quelques chiffres

Ce sont les chiffres qui impressionnent d’abord quand on parle de la Bibliothèque de Genève: plus de 2 millions d’ouvrages, des millions d’images, des centaines de milliers d’affiches et de cartes, des manuscrits allant du papyrus égyptien aux archives de personnalités récentes, rassemblés sur quelque 70 kilomètres de rayonnages, sont mis à la disposition de plus de 20'000 inscrits au prêt à domicile, qui emportent chez eux près de 100’000 volumes par année. 

Au-delà des chiffres, la Bibliothèque de Genève est une institution publique qui offre à chacun ses fonds patrimoniaux et scientifiques, qui s’adresse à tous les publics, conserve des fonds. Son rayonnement est international dans de nombreuses disciplines comme l’histoire de la Réforme, le siècle des Lumières, la littérature française. 

En 1539, le dépôt légal est instauré à Genève. C’est le deuxième plus ancien au monde, juste après la France (1537). Bien qu’il n’ait pas été toujours suivi de manière systématique et qu’il ait connu une longue interruption entre 1907 et 1969, c’est lui qui a permis la création d’une collection documentaire constituant une mémoire irremplaçable sur Genève et les Genevois-es. 

Vocation publique

Dès la fondation de l’Académie en 1559, la Bibliothèque existe en tant qu’instrument de travail pour les enseignants et les étudiants. A l’aube du siècle des Lumières, elle devient publique. En 1847, elle est attribuée à la Ville de Genève, même si sa mission reste liée à l’enseignement supérieur. En 1907, elle devient la Bibliothèque publique et universitaire (BPU). En novembre 2006, elle change de nom pour devenir la Bibliothèque de Genève (BGE).

Aujourd’hui, la Bibliothèque de Genève chapeaute également la Bibliothèque musicale – une collection remarquable de partitions et de fonds patrimoniaux – , l’Institut et Musée Voltaire fondé en 1952 – un outil de recherche mondialement connu sur Voltaire et le XVIIIe siècle – et le Centre d’iconographie genevoise, qui conserve notamment la mémoire visuelle de Genève et des Genevois-es. 

Patrimoine intellectuel

La Bibliothèque telle qu’elle existe aujourd’hui a pour mission de conserver, d’enrichir et de rendre accessible le patrimoine intellectuel genevois. Elle assure également les bases de la recherche en sciences humaines et sociales. Un peu moins de 80% des quelque Fr. 1’500’000.– de son budget d’acquisitions sont consacrés aux imprimés dans différentes langues. Les périodiques y occupent une place respectable avec près de 4000 abonnements. Elle voue un soin particulier à sa collection d’affiches, l’une des plus importantes de Suisse, ainsi qu’à ses fonds inestimables de manuscrits, qu’il s’agisse d’ouvrages à peintures médiévaux ou d’archives privées relatives à des personnalités scientifiques ou littéraires.

Enfin, elle s’ouvre aux nouveaux supports numériques de l’information et s’investit dans la numérisation de ses propres collections. Dans sa volonté d’étendre son offre à tous les publics, la Bibliothèque de Genève propose une assistance à l’utilisation de ses outils de recherche.

La Bibliothèque de Genève développe un large programme de médiation culturelle comprenant des expositions – qui ont lieu dans l’Espace Ami Lullin –, des publications, des cycles de conférences ou d’autres animations destinées à partager avec le plus large public la connaissance et l’esprit de ses trésors patrimoniaux.

La BGE, une bibliothèque au cœur de la ville

Coordonnées

Bibliothèque de Genève

des Bastions 1
1205 Genève
Tél.+41 22 418 28 00
Fax+41 22 418 28 01
info.bge(at)ville-ge.ch
www.bge-geneve.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+

Avis et suggestions

Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :