Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour: 08.05.2017
 

Personnel dans les structures d'accueil de la petite enfance subventionnées par la Ville de Genève

Ces structures d'accueil engagent de nombreuses personnes compétentes dans divers domaines.

Le secteur de la petite enfance est en pleine expansion et occupe aujourd’hui une place importante dans le marché du travail. L’accueil des enfants dans les lieux collectifs nécessite l’engagement d’un nombre important de personnes compétentes exerçant diverses fonctions.

Les métiers de la petite enfance

  • responsable de secteur;
  • directeur ou directrice;
  • adjoint-e pédagogique;
  • éducateur ou éducatrice responsable de jardin d’enfants;
  • éducateur ou éducatrice;
  • assistant socio-éducatif ou assistante socio-éducative;
  • auxiliaire;
  • aide;
  • secrétaire comptable;
  • secrétaire;
  • cuisinier ou cuisinière;
  • aide de cuisine;
  • personnel de maison.

Vous trouverez une description détaillée de ces différentes fonctions dans un document téléchargeable en bas de page, au format PDF.

Convention collective de travail

Depuis 1992, le personnel employé dans les structures d'accueil de la petite enfance subventionnées par la Ville de Genève est soumis à une convention collective de travail (CCT) dont une nouvelle version a été signée en janvier 2007.

Echelles de traitement

En Ville de Genève, le personnel employé dans ces structures d'accueil est soumis à des échelles de traitement adaptées chaque année.

Directive relative à l’application de la LIPAD par les structures d’accueil de la petite enfance subventionnées par la Ville de Genève (données concernant le personnel)

La LIPAD, Loi sur l’information du public, l’accès aux documents et à la protection des données, est entrée en vigueur à Genève, le 1er janvier 2010, dans sa forme révisée qui inclut les garanties et mécanismes à mettre en œuvre pour protéger les individus. La loi genevoise vient ainsi compléter l’exigence de respect de la sphère privée postulée à l’article 328b du Code des obligations. Cette loi s’applique à l’Etat, aux communes, mais aussi aux organismes de droit privé subventionnés à hauteur de 50% et plus.

La présente directive formalise et clarifie les pratiques institutionnelles en matière de gestion et de tenue des dossiers du personnel des structures d’accueil.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions
La Ville est sur facebook

Découvrir d'autres pages du même chapitre :