Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 27 juin 2019

Thème : Petite enfance, jeunesse et loisirs 

Pause de midi: un rapport donne la parole aux enfants

En ville de Genève, près de 6000 enfants fréquentent chaque jour le parascolaire pour la pause de midi, soit un élève sur deux à l’école primaire. Et cela augmente chaque année de près de 6%! Pour mieux appréhender le phénomène, le Service des écoles et institutions pour l’enfance a mandaté la Haute école pédagogique (HEP) du canton de Vaud pour dresser un état de la situation en collaboration avec tous les acteurs et actrices impliqué-e-s. Une démarche inédite qui donne une large place aux enfants.

Parascolaire Genève
© G. Clément / Ville de Genève

L’enquête de la HEP a donné la parole à 730 enfants, âgés de 4 à 13 ans, fréquentant 13 lieux d’accueil dans tous les quartiers de la ville. Cette démarche originale a combiné plusieurs méthodes, telles que des questionnaires, des ateliers et des observations.

Les résultats de cette enquête, mandatée par le Service des écoles et institutions pour l’enfance, ont été partagés lors d’un Forum réunissant les partenaires de terrain impliqués dans le parascolaire de midi: 

Le point de vue des enfants

Les enfants apprécient de partager la pause de midi avec leurs ami-e-s, pour discuter et s’adonner à des jeux à l’extérieur. Un écolier sur quatre juge le repas servi «souvent bon». Mais ce plaisir est parfois gâché par les conditions concrètes de ce moment: bruit à la cantine et temps d’activité libre trop limité. Bref, ce temps de midi est souvent synonyme de stress, surtout pour les plus jeunes qui plébiscitent un véritable moment de pause dans leur journée d’écolier. 

Comment expliquer cette situation? Le système est mis sous pression par l’explosion des effectifs. Depuis 2010, la fréquentation des lieux d’accueil parascolaires a progressé de 40% pour les élèves du primaire. Et le dispositif, malgré des investissements importants, peine à suivre, notamment sur le plan des locaux et du personnel.

Des pistes d'amélioration

Les enfants aspirent à une pause de midi faite de calme, de partage et de jeux harmonieux. Comment faire pour que leurs souhaits deviennent réalité?

Des pistes d’amélioration sont proposées par les chercheurs de la HEP dans leur rapport:

  • explorer des pratiques pédagogiques innovantes;
  • élargir le regard à une expérience globale du repas, au-delà du contenu de l’assiette;
  • reconsidérer l’adéquation entre les besoins et les ressources à disposition sur les plans technique, logistique et socio-éducatif.

Sur ce dernier point, il faut rappeler qu’un crédit d’étude de 2,8 millions de francs a été voté par le Conseil municipal pour la rénovation des infrastructures de restauration collective, ce qui est un message très positif.

La Ville de Genève prépare, avec tous les partenaires impliqués, une feuille de route pour tenir compte au maximum des suggestions des enfants, en prenant en compte les multiples contraintes du secteur.

La fréquentation du parascolaire de midi augmente en effet chaque année de près de 6%. Et, selon les projections, 75% des enfants scolarisés en ville en bénéficieront en 2026! Un vrai défi à relever!

Contact

Service des écoles et institutions pour l'enfance

Rue de la Servette 100
1202 Genève
Tél.+41224184800
Fax+41224184801
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :