Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 24 juin 2019

Thème : Social 

Le Plan canicule est déclenché!

Sur préavis du médecin cantonal qui a déclenché une alerte, la Ville de Genève active dès aujourd’hui son Plan canicule en faveur des aîné-e-s. Un dispositif d'appel et de suivi régulier des personnes qui se sont inscrites auprès du Service social est désormais assuré. Un courrier, comprenant un dépliant rappelant les conseils utiles et dressant une liste des lieux frais, a été envoyé à cet effet début juin aux 13’000 personnes âgées de plus de 75 ans qui ne sont pas suivies par les opérateurs de soins à domicile.

Plan canicule 2019
© Ville de Genève

Le numéro de téléphone gratuit, auquel les personnes doivent s'inscrire pour être suivie en cas de canicule et recevoir des conseils, est le 0800 22 55 11.

D’après les prévisions de Météosuisse, un épisode caniculaire assez intense affectera le bassin genevois durant environ une semaine. Dans ce contexte, la Ville de Genève a donc, sur préavis du médecin cantonal, déclenché son Plan canicule en faveur des aîné-e-s. Rappelons que ce Plan est activé dès lors que la température diurne atteint 33 degrés durant 3 jours consécutifs et qu’elle ne descend pas en dessous de 20 degrés la nuit.

Cette situation s’avère particulièrement problématique pour les aîné-e-s qui risquent de souffrir de la chaleur, voire d’être fragilisé-e-s dans leur santé. Or, en 2019, plus de 13’000 personnes âgées vivent à domicile, sur le territoire communal, sans contact régulier avec du personnel soignant.

Le Plan canicule est mis en oeuvre en collaboration notamment avec l’Institution genevoise de maintien à domicile (imad). Ce Plan s’appuie notamment sur les Antennes sociales de proximité (ASP) présentes dans les divers quartiers.

En cas de canicule, le premier réflexe est évidemment de se réhydrater. Selon la recommandation des Services industriels genevois (SIG), partenaires de l’opération, l’Eau de Genève, variée en sels minéraux, est parfaitement adaptée.

Un suivi, des conseils et une carte des lieux frais

Un courrier a été envoyé à quelque 13'000 aîné-e-s de plus de 75 ans pour les inviter à s’inscrire auprès des Antennes sociales de proximité afin de bénéficier d’un suivi durant l’été. Cette démarche est complétée par un flyer rappelant les gestes recommandés en cas de forte chaleur et dressant, pour la première fois une liste des lieux frais accessibles. Autant de suggestions pour prendre une pause à l’abri de la chaleur.

Lors d’une alerte «canicule», les ASP contactent les personnes inscrites afin de prendre des nouvelles et de s’assurer de leur bien-être. Les proches et les voisin-e-s sont sollicité-e-s en cas de non réponse. Sans nouvelles, les Antennes sociales de proximité contactent la Police municipale qui effectue une visite à domicile. L'Imad intervient lors de doute sur l’état de santé des personnes âgées.

Aide de la Protection civile

Les personnes les plus vulnérables, sans domicile fixe, ne sont pas oubliées lors des grandes chaleurs. En cas de canicule, des travailleurs et travailleuses sociaux se déplacent auprès d’eux, avec l’aide de la Protection civile, pour leur offrir des bouteilles d’eau et leur prodiguer des conseils.

Ce Plan canicule permet de limiter au maximum les risques sanitaires et la mortalité liés aux fortes chaleurs, notamment dans la population aînée. Il s’inscrit dans la politique sociale de proximité déployée par la Ville de Genève en faveur des seniors. C’est aussi l’occasion de mieux repérer certaines situations d’isolement, d’encourager les liens sociaux et de mieux intégrer les aîné-e-s dans les diverses actions organisées par la Ville en période estivale.

Contact

Stéphane Birchmeier

Adjoint de direction
Rue Jean-Charles Amat, 28
Tél.+ 41 22 418 53 53
stephane.birchmeier(at)ville-ge.ch

A télécharger

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :