Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 12 avril 2019

Thème : Social 

Forum social de quartier Eaux-Vives Cité: une belle participation!

Le 5e Forum social de quartier, organisé par le Département de la cohésion sociale et de la solidarité, s’est tenu dans le secteur Eaux-Vives Cité. Près de 150 personnes sont venues débattre et échanger en ateliers, à l’école Ferdinand-Hodler. Les nombreuses propositions émises au cours de la soirée seront traduites de manière concrète dans un Plan d’actions.

Les nombreux participant-e-s à ce Forum social de quartier Eaux-Vives Cité étaient invités à débattre en ateliers autour de 4 thématiques prioritaires

  • participation des seniors dans la vie de quartier;
  • place des familles dans la vie de quartier;
  • lieux de rencontre et implication des jeunes au sein du quartier;
  • vie de quartier et espace public.

Les propositions issues des ateliers seront traduites de manière concrète via un Plan d’actions.

Un portrait social diversifié

La discussion a été introduite par une présentation du Portrait social du quartier. En effet, le quartier Eaux-Vives Cité n’est pas une réalité uniforme, car les secteurs des Eaux-Vives et de la Cité sont porteurs d’enjeux sociaux assez différents. Dans certaines zones, une attention particulière doit être portée à l’égard des familles qui vivent des situations de précarité. En revanche, dans des lieux plus résidentiels, c’est l’isolement des personnes âgées qui est au centre du diagnostic. Sur l’ensemble du quartier, les besoins en matière d’accueil de la petite enfance sont insuffisamment couverts malgré plusieurs projets visant à améliorer l’offre dans un horizon de 5 ans. Quant au public jeune, il manque de lieux de rencontre mais bénéficie de partenaires très engagés. 

Ces éléments sont au cœur du Portrait social de quartier.

Nombreuses propositions

Les discussions, riches et animées, ont débouché sur de nombreuses propositions, notamment en ce qui concerne la vie de quartier et l’espace public.

Les aîné-e-s et les familles plébiscitent des activités de loisirs à prix modérés. Ils demandent qu’une information détaillée sur l’offre d’activités soit accessible en tout temps. Afin de favoriser les échanges, de nombreuses personnes suggèrent que l’esprit de la fête des voisins soit prolongé tout au long de l’année.

Mieux intégrer les seniors

Plusieurs personnes âgées regrettent que l’espace urbain ne soit pas toujours adapté à leur réalité: manque de bancs publics et trottoirs trop hauts. La nécessité d’identifier les aîné-e-s à risque d’isolement, de préciser leurs besoins, et de développer des activités conviviales, par exemple des échanges entre jeunes et personnes âgées, a été mise en avant.

A la rencontre des familles

Du côté des familles, il convient aussi d’encourager la mixité sociale, par exemple en créant une plate-forme d’échange de services, de compétences et de matériels. L’idée d’une garderie itinérante est lancée pour créer des liens entre les professionnel-le-s et les familles. Dans le même esprit, les acteurs et actrices du quartier sont encouragés à venir à la rencontre des familles lors de fêtes de quartiers et des manifestations populaires.

L'espace public pour les habitant-e-s

En réponse à une circulation omniprésente au centre du quartier, les idées fusent pour rendre l’espace public aux habitant-e-s: dimanches sans voitures, rue des Eaux-Vives fermée à la circulation et transformée en scène de théâtre ou en un immense marché, ou encore tandems jeunes-seniors pour accompagner ces derniers en promenade. D’autres propositions sont lancées pour favoriser la convivialité: balades dominicales, des tables de rencontres dans les cafés-restaurants etc.

Quelle place pour les jeunes?

Le manque de lieux de rencontre pour les jeunes est pointé du doigt. Pourquoi ne pas ouvrir plus tard la Maison de quartier des Eaux-Vives ou le centre de rencontre La Source, ou encore aménager une buvette en autogestion? L’information devrait mieux circuler via les nouvelles technologies, et notamment les réseaux sociaux.

Un projet de médiation jeunes - habitant-e-s est en cours, avec le soutien de l'équipe des travailleurs sociaux hors murs (TSHM), de la Maison de quartier des Eaux-Vives et du centre de rencontres La Source, sous la forme de tournées d’un groupe de jeunes, lors des soirées de fin de semaine, pour améliorer les relations entre les générations.

Réponses ciblées

«Nous voulons entendre vos préoccupations, et élaborer avec vous des réponses plus ciblées sur les enjeux sociaux du quartier Eaux-Vives Cité. Et je compte sur vous pour faire avancer des projets en lien avec mes services» a relevé Esther Alder, Conseillère administrative en charge de la cohésion sociale et de la solidarité. C’est donc sous le signe de la rencontre et de l’échange que la magistrate en charge de la politique sociale de proximité s’est adressée aux personnes présentes.

Prochaines échéances

Un Plan d’actions va être élaboré pour mettre en place des projets concrets issus des ateliers participatifs. Les services municipaux vont travailler avec les nombreuses associations très présentes et actives, ainsi qu’avec les habitant-e-s du quartier. Ce Plan sera mis en ligne sur le site de la Ville.

Dans une première étape, un Appel à projets sera lancé pour proposer aux participant-e-s de concrétiser des idées. Une enveloppe de CHF 10'000.- est libérée pour la mise en œuvre des projets qui seront retenus.

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Adjointe de direction en charge de la communication

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :