Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 8 mai 2018

Campagne contre l’homophobie et la transphobie: «Pouvoir être soi à tout âge»

Pour sa campagne contre l’homophobie et la transphobie 2018, la Ville de Genève souhaite rendre plus visibles les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) de plus de 55 ans ainsi que leurs besoins spécifiques. Des affiches illustrant cette réalité sont présentes dans l’espace public du 9 au 30 mai et des événements sont organisés en collaboration avec de nombreux partenaires.

Campagne contre homophobie
© M. Girardin / Ville de Genève

Depuis 2013, la Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie du 17 mai est l'occasion pour la Ville de Genève de sensibiliser les Genevois et les Genevoises aux discriminations en lien avec l'orientation sexuelle et l'identité de genre à travers une campagne d'affichage public et des actions de sensibilisation.

La campagne 2018 s'appuie sur une enquête-action menée par l'Association 360. Elle étudie les besoins spécifiques des personnes LGBTI de plus de 55 ans dans le contexte genevois et développe des actions en association avec de nombreux partenaires, notamment les professionnel-le-s qui travaillent auprès des aîné-e-s. Ce projet, lancé et soutenu par la Ville, s'inscrit dans sa Politique de la vieillesse. "Il n'y a pas une vieillesse, comme il n'y a pas une personne âgée. La Politique de la vieillesse de la Ville de Genève propose une approche inclusive pour toutes les personnes âgées. Dans ce cadre, et au-delà des questions de précarité économique ou d'isolement social, les questions de l'identité de genre et de l'orientation sexuelle méritent une attention particulière", rappelle Esther Alder, Conseillère administrative en charge de la cohésion sociale et de la solidarité.

Six portraits d'aîné-e-s LGBTI

La campagne "Pouvoir être soi à tout âge" donne la parole à six personnes âgées de 58 à 80 ans. Geneviève, Jacques, Marie-Claire, Claudette, Lynn et Jean-Pierre représentent, dans la singularité de leur parcours, la diversité des aîné-e-s LGBTI. Leurs vies, leurs engagements, leurs aspirations rappellent la complexité de leurs besoins et la multiplicité de leurs craintes vis-à-vis de la vieillesse, mais aussi leur dynamisme et leur amour de la vie. "Les personnes LGBTI voient souvent arriver la vieillesse avec appréhension. Beaucoup d'entre elles ont peur d'être jugées, discriminées, notamment dans les clubs et foyers d'ainé-e-s, et redoutent d'être obligées de retourner dans "le placard", souligne Sandrine Salerno, Conseillère administrative en charge de l'égalité et de la diversité. Avec cette campagne, la Ville de Genève poursuit son combat en faveur d'une société plus égalitaire et continue de défendre le droit fondamental à être soi-même, à tout âge."

Des activités de sensibilisation

Comme chaque année, des activités participatives et de sensibilisation sont proposées en complément de la campagne d'affichage, en partenariat avec les associations et de nombreuses institutions (associations LGBTI, Cité Seniors, PLATEFORME des associations d'aîné-e-s, Fegems, Pro Senectute, etc.). Plusieurs rencontres auront lieu dans des résidences pour personnes âgées et foyers de jours fréquentés par les seniors. Comme en 2017, pour marquer la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie du 17 mai, le Pont du Mont-Blanc et le Palais Eynard seront pavoisés aux couleurs du drapeau arc-en-ciel. Le Jet d'eau sera également éclairé aux six couleurs des communautés LGBT.

Plus d'informations, programme complet et visuels sur www.17mai-geneve.ch

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : LGBTIQ

Mandicourt Guillaume

Tél.+41 22 418 22 90
guillaume.mandicourt(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :