Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 29 mars 2018

Thème : Culture 

Inauguration de l’œuvre «Les Réverbères de la Mémoire» dans le parc Trembley

Une nouvelle œuvre a été inaugurée dans l’espace public genevois le 13 avril 2018. Demandée par la Communauté arménienne, acceptée par la Ville de Genève et mise en œuvre par le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC), «Les Réverbères de la Mémoire» trouve sa place au parc Trembley.

Les Réverbères de la Mémoire
© Jörg Brockmann

Cette œuvre rend hommage aux liens privilégiés des Genevois et des Arméniens ainsi qu’aux fragments de leur histoire partagée depuis la fin du 19e siècle. Le génocide de 1915-1917, perpétré par le pouvoir ottoman, a suscité une émotion particulière et des actions de solidarité de la population genevoise, plaçant Genève et sa région comme foyer principal de la Communauté arménienne de Suisse. 

En mai 2008, la Ville de Genève votait en faveur de l’édification d’un monument à la mémoire commune arménienne et genevoise, une contribution, dans un esprit d’ouverture et de dialogue, au droit à la mémoire des peuples blessés. Le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC) s’est vu alors confier le mandat d’organisation d’un concours: huit artistes internationaux de renom ont été invités à participer.

Melik Ohanian, artiste français d’origine arménienne, l’a remporté à l’unanimité avec son projet «Les Réverbères de la Mémoire». Magnifié par l’artiste, dépouillé de toute fonctionnalité, cet objet de mobilier urbain est ici transformé en un ensemble de neuf éléments de bronze. Les fûts deviennent le support de textes gravés, choisis pour leur portée universelle. Une larme chromée, dans laquelle le passant peut voir son reflet et celui de son entourage, remplace l’ampoule. Poétique et sensible, l’œuvre porte un regard sur le passé, tout en se tournant vers l’avenir; elle propose une réflexion sur la mémoire et les violences collectives, s’offrant au partage avec d’autres communautés porteuses d’une mémoire blessée et avec la population genevoise.

Le projet

Le projet a alors vécu une décennie de rebondissements, et l’étude de trois lieux d’implantation, tous contestés pour divers motifs. Une déclinaison a été présentée à la Biennale de Venise en 2015: moment d’exil traduisant l’errance genevoise des «Réverbères de la Mémoire» de Melik Ohanian. Le Pavillon d’Arménie recevait le Lion d’or cette année-là.

En 2018, le parc Trembley accueille finalement l’oeuvre de portée universelle, invitant à la promenade, à la rencontre et à la réflexion. Cette oeuvre offerte par la Communauté arménienne vient renforcer le rayonnement de la Ville de Genève, tant au niveau humanitaire qu’artistique.

Vernissage: vendredi 13 avril 2018 à 18h, parc Trembley (côté rue de Moillebeau).

Programmation et actions de médiation, en marge de cette inauguration d’œuvre

  • REMEMBER/TOGETHER - du 30 mars au 29 avril 2018, quai Wilson - commissaire d’exposition: Denis Pernet
  • FRAGMENTS - du 14 avril au 17 juin 2018, parc Trembley - comité d’exposition: Raffi Garibian, Irma Cilacian, Sévane Haroutunian, Taline Garibian, Meda Khachatourian
  • CYCLE DE FILMS ET DISCUSSIONS - 29 mai 2018, Théâtre Saint-Gervais, d’autres dates suivront - commissaire du projet: Anna Barseghian

Programmation complète et détails des actions de médiation dès le 13 avril 2018 sur www.reverberes.ch

Contacts

Michèle Freiburghaus

Conseillère culturelle

Tél.+41 22 418 45 35
michele.freiburghaus(at)ville-ge.ch

Félicien Mazzola

Collaborateur personnel
Présidence du Département de la culture et du sport

Tél.+41 22 418 95 25
felicien.mazzola(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :