Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 30 octobre 2017

Le Prix de l'Artisanat 2017 de l'Association des communes genevoises décerné à Madame Belén Ferrier, doreuse-encadreuse à Genève

Doté d’un montant de CHF 10'000.-, le Prix de l’Artisanat 2017 de l’Association des Communes Genevoises (ACG) a été attribué à Madame Belén Ferrier, doreuse-encadreuse à Genève, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 30 octobre 2017 au Palais Eynard, en présence de M. Pierre Maudet, Conseiller d’Etat en charge du département de la sécurité et de l’économie, de M. Rémy Pagani, Maire de la Ville de Genève, et de M. Thierry Apothéloz, Président de l’Association des communes genevoises, ainsi que de représentants des autorités municipales et des milieux économiques.

Après un choix très difficile, le jury, constitué de professionnels, a récompensé le travail de Mme Belén Ferrier. Spécialisée dans la restauration, Mme Ferrier réalise un travail artistique de grande qualité et sortant de l’ordinaire, tout en assurant la formation d’une apprentie.

Mme Ferrier a ouvert son propre atelier d’encadrement d’art et de restauration en 2006. Spécialisée dans les cadres anciens, elle propose un savoir-faire rare, dans le respect de traditions artisanales. Elle recourt ainsi fréquemment à la dorure sur bois qui fait appel à des matériaux nobles, en particulier la feuille d’or, et nécessite une quinzaine d’étapes pour sa réalisation.

Créé en 1991 pour mettre en évidence la richesse et la diversité de l’artisanat genevois, le Prix de l’Artisanat permet de faire connaître et de mettre en valeur la passion et l'excellence d'hommes et de femmes, dont la réputation va souvent bien au-delà des frontières du Canton de Genève.

«Chaque année, depuis que je participe à la remise de ce prix au nom de l’Association des communes genevoises, je ne peux m’empêcher d’éprouver une certaine nostalgie. Récompenser celles et ceux qui résistent, c’est repenser à toutes celles et tous ceux qui n’ont pas pu le faire. Et c’est donc avoir en tête que ce qui fait la richesse de notre patrimoine artisanal et industriel, petit à petit, disparaît. Parfois dans l’indifférence la plus totale. Et que derrière ces métiers, souvent discrets, il y a des vies, des femmes et des hommes passionnés, qui ont su mettre un savoir-faire au service de la qualité et du travail bien fait», rappelle Thierry Apothéloz, le président de l’ACG.

Engagement pour la formation de la relève

Le Prix de l’Artisanat prend en compte, outre les qualités du travail du lauréat, comme la bienfacture et l’esthétique de ses produits, son engagement pour la formation de la relève et la transmission de son savoir-faire, ainsi que la reconnaissance de son travail par ses pairs.

Depuis sa création, le Prix de l’Artisanat de Genève a toujours récompensé des artisans pratiquant des métiers différents, apportant un éclairage unique sur des professions souvent méconnues.

Un film présentant l’activité de la lauréate peut être téléchargé sur le site de l’ACG (www.acg.ch), ainsi que sur celui de la Banque cantonale de Genève (www.bcge.ch), partenaire historique du Prix de l’Artisanat.

Pour toute information complémentaire: M. Thierry Apothéloz, Président de l’ACG (Tél. 022.306.06.76).

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :