Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 25 juillet 2017

Le 1er août, la Ville de Genève célèbrera les fêtes nationales de la Suisse et du Bénin

La Ville de Genève célèbrera les fêtes nationales de la Suisse et du Bénin le 1er août au parc La Grange. Dès 15h, de nombreuses animations permettront à tous les publics de découvrir les richesses et particularités des deux pays et cultures. La programmation fait la part belle à des rencontres inédites entre artistes suisses et béninois et mettra à l’honneur les deux pays sur la scène Ella Fitzgerald et sur la scène Villa créée spécialement pour l’occasion.

1er août 2017 - affiche
© Superposition

Les festivités seront placées sous le signe de l’échange. Les rencontres entre artistes suisses et béninois, spécialement réunis pour l’événement, s’annoncent d’ores et déjà comme un moment fort de ce 1er août. Un 1er août que la Ville souhaite fidèle à l’esprit d’ouverture et du vivre-ensemble qui souffle sur Genève.

C’est à partir de 23h, sur la scène Ella Fitzgerald, que Le Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou se produira. La formation de Cotonou est l’un des plus grands orchestres africains, qu’on compare souvent à un Buena Vista Social Club version béninoise. Le répertoire de l’orchestre a accompagné l’indépendance de beaucoup de pays dans les années 60. Leur notoriété s’est étendue au-delà des frontières africaines dès 2007. Les influences du Poly-Rythmo sont multiples : musique traditionnelle béninoise, afrobeat nigérian, mais aussi variété française et funk américain. Les musiciens maîtrisent à la perfection les percussions et les cuivres, avec une énergie contagieuse.

Ils seront accompagnés par l’orchestre de Lalibela Express. Composé par les membres fondateurs du groupe Impérial Tiger Orchestra, l’orchestre joue de la musique est-africaine. Les 6 membres du groupe proposent un son qui évolue entre respect de la tradition, improvisation virtuose et grooves hypnotiques. Ce sont donc 17 musiciens au total qui seront réunis pour la première fois ensemble sur la scène Ella Fitzgerald, pour une cession inédite qui s’annonce d’ores et déjà comme mémorable !

Plus tôt dans la soirée, toujours sur la scène Ella Fitzgerald, ce sont Balthasar Streiff et Lukas Briggen, deux des membres du groupe hornroh modern alphorn quartet, qui nous feront voyager avec leurs cors des Alpes, en nous proposant une musique au charme incomparable, entre renouvellement de la tradition musicale alpine et inspiration de la symbolique traditionnelle.

La scène Villa accueillera à 15h (et 22h30) 12 artistes du groupe de ballet international les "Super Anges" qui présenteront des danses traditionnelles avec masques et costumes du folklore béninois. Dès 17h45, c’est le Big Band Harmonie des Eaux-Vives, un groupe local, qui nous fera swinger sur des morceaux du répertoire jazz, swing, latino, funk et blues.

A 20h, le public découvrira la star suisse-alémanique du yoodle Miss Helvetia, alias Barbara Klossner. Cette artiste qui n’hésite pas à dépoussiérer le genre et qui a récemment yoodlé à Dakar, Las Vegas, Séoul et Tel-Aviv, prouvera que la musique folklorique peut être moderne, décalée et se mélanger joyeusement à d’autres genres musicaux.

Dès 20h45, toujours sur la scène Villa, on retrouvera le Gangbé Brass Band du Bénin, considéré comme l’un des plus importants orchestres de cuivre d’Afrique, et reconnu mondialement pour la qualité et l’originalité de son travail. Le groupe sera accompagné par des musiciens suisses, Cyril Bondi, Raphaël Ortis et Bernard Trontin, pour là encore nous offrir un concert inédit et exceptionnel. Au Théâtre de l’Orangerie, de 22h à 1h du matin, c’est le DJ Yovo Tour qui fera danser la foule.

Scène des arbres

Dans l’après-midi, le folklore des deux pays sera à l’honneur. Sur la scène des arbres, inédite elle aussi, c’est l’occasion de découvrir dès 15h le hang – un instrument acoustique de la famille des idiophones inventé par des bernois – d’assister à une démonstration de cor des Alpes, d’admirer  la dextérité des lanceurs de drapeau ou d’être initié à la danse béninoise.

Animation pour les jeunes

Les plus jeunes pourront participer à un atelier de customisation de lampions dès 15h. La production locale sera complétée par des lampions décorés spécialement par des écoliers de SOS Villages d’enfants d’Abomey-Calavi, situé au Nord de Cotonou. Le défilé des lampions en cortège partira à 21h. Un endroit dévolu aux fusées et feux d’artifices du public est aussi prévu côté entrée quai Gustave-Ador. C’est de là également que le Service d’incendie et de secours assura l’allumage du traditionnel feu de joie.

Espace «fondue-tevi»

Un espace de restauration helvético-béninois permettra aux plus gourmands de découvrir les spécialités culinaires des deux pays. Des stands d’artisanat seront aussi présents sur place.

Partie officielle

Comme de coutume, les festivités comprendront la partie officielle qui se déroulera à 18h15 sur la scène Villa avec les allocutions de M. Rémy Pagani, Maire de Genève, de M. Léhady Vinangnon Soglo, Maire de Cotonou et de  M. Ange Nkoué, Ministre du tourisme et de la culture de la République du Bénin, suivies de la lecture du Pacte fédéral de 1291.

Infos pratiques et programme de la fête

Contact

Josefine Trebeljahr, responsable de l’Unité information-communication
Département des autorités
Tél. 079 409 35 38 - 022 418 55 35

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :