Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 3 mai 2017

Thème : Economie, finances et emploi 

Premier bilan du Fonds d'apprentissage: un soutien bienvenu pour les entreprises formatrices

Lancé en septembre dernier, le Fonds d’apprentissage de la Ville de Genève, doté de 1.5 million de francs, a soutenu en 2016 119 entreprises locales ayant recruté un-e nouvel-le apprenti-e. Il leur a octroyé 3'000 francs pour l’engagement d’une personne souhaitant obtenir un Certificat fédéral de capacité (CFC), et 5'000 francs pour une Attestation de formation professionnelle (AFC).

Fonds apprentissage
© DR

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a accepté en 2012 l’initiative «Créons des places d’apprentissage pour nos enfants» et adopté le règlement de sa mise en oeuvre, proposé par le Conseil administratif, le 28 avril 2015. Le Service Agenda 21–Ville durable, rattaché au Département des finances et du logement est chargé d’attribuer les allocations dans le cadre de ce règlement.

Près de 300 demandes

De nombreuses sociétés ont été contactées et des partenariats menés afin de faire connaître cet encouragement à la création de places d’apprentissage. Depuis son lancement, et en 4 mois (de septembre à décembre 2016), le Fonds a reçu 289 demandes d’allocation de la part de 181 structures. 169 demandes, provenant de 119 entreprises, ont reçu une décision positive d’octroi, dont dix concernaient des contrats d’AFP. Sachant qu’en 2016, 745 nouveaux contrats d’apprentissage ont été conclus par des entreprises sises sur le territoire communal (686 CFC et 59 AFC), le Fonds a ainsi aidé 22.7% des nouveaux contrats (23.2% de CFC et 16,9% d’AFP).

Microentreprises en tête

Les entreprises soutenues sont majoritairement des sociétés anonymes (52,9%), les raisons individuelles représentent 22,7%, et les sociétés à responsabilité limitée 16%. Le secteur d’activité le plus demandeur est celui du commerce et de la réparation d’automobiles et de motocycles (33,6%). La très grande majorité des structures soutenues sont des microentreprises (1 à 9 ETP; 68.1%), et un peu plus d’un quart sont des petites entreprises (10 à 49 ETP; 25.2%).

Soutien à l'économie locale

Soucieuse de l'insertion professionnelle des jeunes, la Ville de Genève soutient les PME locales et la diversité du tissu économique. Sandrine Salerno, Conseillère administrative en charge du développement durable, souligne qu’en 2017 «le fonds devrait rencontrer un succès croissant et ainsi favoriser l’augmentation du nombre de places d’apprentissage et d’entreprises formatrices à Genève». Enfin, les bénéficiaires du fonds peuvent également profiter du «Chèque label entreprise formatrice – Genève» (CLeF – Genève), un dispositif de coaching mis en place par le Canton et qui vise notamment à décharger les entreprises des tâches administratives liées à la formation d’un ou d’une apprenti-e.

Contact

Secrétariat du Fonds d'apprentissage

Service Agenda 21 - Ville durable

Tél.+41 22 418 22 91
fonds.apprentissage(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :