Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 22 mai 2017

Thème : Culture 

10’400 visiteurs, 6000 personnes au Jardin botanique et un total de 29'300 visites lors de la Nuit des musées

La cascade d’anniversaires – les 200 ans du Jardin botanique, les 50 ans du Muséum à Malagnou, les 40 ans du Musée Barbier-Mueller, les 500 ans de la Réforme… - a réjoui les quelques 10’400 visiteuses et visiteurs qui ont pris part aux 240 activités différentes dans 31 institutions à Genève.

Nuit des musées 2017
© trivialmass.com

Un bilan plus que positif

La Ville de Genève, organisatrice de l'événement, tire un bilan positif avec une très grande augmentation du nombre de visites qui atteste de la rencontre entre le public et les musées, un public qui privilégie la découverte de nombreux lieux durant la manifestation.

En effet, la fréquentation globale des institutions affiche 7750 visites de plus qu’en 2016. Le vente des billets s’est avérée stable – 10'400 versus 10'500 en 2016 – mais c’est sans compter les visiteurs du Jardin botanique (6000) où l’entrée n’était pas payante.

Une foule bigarrée et de tous âges

Adultes, seniors, adolescents, familles et tout petits ont participé à ces noces de bois de la Nuit des musées, confirmant le grand «Oui» qu’ils ont prononcé en 2013, alors que la thématique de la première édition était l’union.

5 ans après la 1ère édition

Rappelons que le nombre de billets écoulés cette année-là était de 4'500. Cinq ans après la première édition, l’enthousiasme n’a pas fléchi, démontrant l’intérêt de la population pour une manifestation festive autour des musées et la vitalité des musées eux-mêmes qui ont la capacité de se renouveler et de répondre aux attentes des publics.

Nouveauté 2017

La nouveauté de cette édition était la présence marquée de l’Université de Genève. Le public a répondu avec enthousiasme aux différentes invitations de l’UNIGE qui ont comptabilisé 5'750 visites pour 2'550 billets écoulés pour l’ensemble des propositions de l’institution. La Collection des moulages a dévoilé ses splendeurs archéologiques au fil de visites, de conférences et d’ateliers, les visiteuses et visiteurs ont pu percer les secrets des Celtes de Bulgarie à la Salle d’exposition du l’UNIGE, les expériences proposées par les Scienscopes au Musée d’histoire des sciences ont enchanté un public divers et varié, et enfin, la foule a pu découvrir l’univers complexe des émotions humaines au Campus Biotech. Le Campus Biotech a constitué un des points d’intérêt de la manifestation, suscitant la curiosité des gens pour le bâtiment et les activités proposées (2050 billets).

Du côté de la Rive droite

Sur la Rive droite, Le Jardin botanique a été le théâtre d’une kyrielle de visites, d’ateliers et de concerts dans le cadre de son 200ème anniversaire. Environ 6000 personnes ont pris part à cette célébration exceptionnelle entre 14h et minuit, dans une ambiance détendue, festive, mais aussi engagée, puisque toutes les activités proposées étaient complètes.

Au Musée Ariana, où l’on fêtait notamment son fondateur, des activités diverses et variées étaient proposées autour de la céramique, dont une présentation originale d’assiettes de commémoration. Les festivités se sont achevées sur un bouquet final dans le hall, où une sculpture géante de ballons a été construite tout au long de la soirée.

Au MICR, Boum et gâteau géants ont réjoui les fêtards, alors que d’autres découvraient les collections du musée à travers le prisme de l’anniversaire ou encore en créant une fresque géante.

Les navettes TPG

La 5ème navette TPG, nouvellement instaurée cette année, a permis aux publics de se rendre à la Fondation Bodmer, où les attendaient de très belles propositions valorisant les archives et les collections de la Fondation. Les cinq navettes, qui reliaient cinq portions de la ville, ont véhiculé 3378 personnes au départ de la Place de Neuve, favorisant ainsi la découverte de nouvelles institutions et la liberté dans le choix des activités.

Côté Art contemporain

Le pôle art contemporain, concentré à Plainpalais dans les locaux du BAC, a séduit 2150 personnes, avec les performances autour de l’Histoire chuchotée de l’art à la Médiathèque du FMAC, les propositions de Galaxia Wang au Centre d’art contemporain, ou encore l’énergie du Collectif «Ecart» au MAMCO. Les fêtards n’étaient pas en reste et ont pu se trémousser jusqu’à 2 heures du matin au Centre de la photographie Genève.

Une Nuit rassembleuse 

Les musées ont rivalisé d’imagination pour rallier le fil conducteur de la thématique de l’anniversaire, qui était à prendre dans son acceptation la plus large de célébration, commémoration, souvenir. Le MEG a, par exemple, proposé avec grand succès d’aborder les âges de la vie avec un programme haut en couleur et en musique, avec des groupes de musique d’horizons culturels divers; les amateurs de speed dating ont pris part au non-anniversaire concocté par le Musée d’art et d’histoire sur lequel régnait l’esprit d’Alice au Pays des Merveilles, confirmant la réussite de l’institution dans ce genre de proposition.

Si la Nuit des musées séduit les amateurs et amatrices de bains de foule, elle trouve également son public parmi celles et ceux qui apprécient les espaces plus confidentiels. Ainsi, les Berges de Vessy qui se consacraient aux abeilles, le Musée Voltaire qui dialoguait avec le Timor, le Musée des Suisses dans le Monde qui abordait les problématiques liées à l’eau et le Musée de Carouge qui révélait le making of de Ma vie de Courgette ont également fait «salle comble».

Le polar urbain grandeur nature «Sherlock Holmes live» a remporté un très grand succès avec 858 participant-e-s samedi (et 454 inscrit-e-s pour le dimanche) – soit 200 de plus qu’en 2016: des enquêteurs et enquêtrices venu-e-s de Genève, mais surtout du Valais, Vaud, Fribourg et Berne, ainsi que de France pour un tiers, arpentaient la rive droite, penché-e-s sur leurs énigmes et découvrant, par la même occasion, les musées genevois.

Sami Kanaan, magistrat en charge de la culture et du sport de la Ville de Genève, se réjouit de ce formidable engouement des Genevoises et des Genevois pour nos musées, qui ont su démontrer une fois de plus leur capacité à rassembler un public très varié et curieux en proposant une large palette d'activités valorisant leurs richesses et leur savoir-faire.

Contact

Matylda Levet


Tél.+41 22 418 65 64
matylda.levet(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :