Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 27 avril 2017

Thème : Sécurité et prévention 

Les contrôles seront renforcés aux abords du Skatepark de Genève

Conscient de la nécessité de répondre aux attentes de la population, des riverains et des utilisateurs du Skatepark, les autorités genevoises ont convoqué une séance réunissant les principaux acteurs.

La rencontre organisée hier matin, mercredi 26 avril, a permis de proposer des actions conjointes susceptibles de rétablir la tranquillité aux abords du plus grand skatepark de Genève. Cet espace est conçu pour les sportifs de tout niveau et doit rester un lieu de convivialité et de respect.

Initiée conjointement par le conseiller d’Etat Pierre Maudet, chargé du département de la sécurité et de l’économie (DSE) et le maire de la Ville de Genève, M. Guillaume Barazzone, en charge du département de l’environnement urbain et de la sécurité (DEUS), une séance de conciliation a été organisée hier, mercredi 26 avril suite à la saisine des pouvoirs publics par les utilisateurs du skatepark lassés de certains débordements. La séance a réuni le major Luc Broch, responsable de la police de proximité, le premier lieutenant Louis Boldrini, le commandant ad interim de la police municipale de la Ville de Genève, le responsable du service de la délégation à la jeunesse, M. Antoni Perez de Tuleda, ainsi que les responsables de l’association OG Skate.

Deux actions majeures

Deux actions majeures conjointes ont été décidées et seront immédiatement mises en œuvre. Elles prévoient de délivrer de manière plus soutenue des interdictions de périmètre au sens de l’article 53 LPol. La seconde organise un renforcement de la présence et des contrôles afin de ramener la tranquillité et la sérénité dans le périmètre. Une nouvelle séance est déjà agendée d’ici à quelques semaines; elle réunira les mêmes acteurs que lors de la séance du mois d’avril. Dans l’intervalle, des travailleurs sociaux hors les murs et des animateurs du lieu entretiendront des contacts réguliers, ce que feront également en parallèle la police de proximité, les policiers municipaux de la Ville et les différents partenaires.

Les mesures présentées viennent renforcer une présence policière déjà active dans le périmètre. Depuis le début de l'année, 44 actions de visibilité ont été conduites sur la plaine de Plainpalais, réalisant notamment 17 mises à disposition du ministère public pour infractions à la loi sur les stupéfiants et de nombreuses contraventions.

Pour toute information complémentaire:

Le major Luc Broch, en contactant M. Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police cantonale, DSE, tél. +41 22 427 56 02

M. Cédric Waelti, conseiller de direction en charge de la communication DEUS, Ville de Genève, tél. +41 79 596 19 79

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :