Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 8 décembre 2016

Thème : Genève, ville internationale 

La Ville de Genève rappelle l’importance du respect des Conventions de Genève à Alep

La Ville de Genève est très inquiète de l’ampleur du non-respect des principes fondamentaux des Conventions de Genève depuis les derniers développements du conflit à Alep en Syrie.

Tous les jours, des milliers de civils sont pris comme cible militaire lorsqu’ils fuient les bombardements massifs dans la ville d’Alep. Des médecins doivent opérer et soigner des blessés dans des sous-sols car ils ne trouvent plus de zone et de locaux sanitaires sécurisés. Des tonnes de médicaments et de matériel sanitaire sont bloqués en Turquie et autour d’Alep car aucun libre passage n’est garanti pour les humanitaires afin d’accéder à la population sous siège.

Face à ces violations des Conventions de Genève, la Ville de Genève rappelle que le respect de ces principes est une priorité pour la communauté internationale et toutes les parties signataires des Conventions. Elles sont tenues de protéger la vie des civils, de garantir la libre organisation des zones pour soigner les blessés et d’assurer le libre passage de l’aide humanitaire.

En 1864, Henry Dunant, fondateur de la Croix Rouge internationale, voit dans la première Convention de Genève un moyen pour attirer l’attention internationale sur l’organisation de secours en temps de guerre. Vingt ans plus tard, offusqué, il réaffirme son importance et questionne: «L’essence de la guerre n’est-elle pas de tuer? Pourquoi donc ne pas stigmatiser la guerre elle-même? Ses excès sont inévitables...» (Henry Dunant, 1884). Aujourd’hui, la Ville de Genève ne peut que souligner l’importance de ces mots.

Contact

Mme Manuela Honegger
Chargée de projets, Département des constructions et de l’aménagement
Tél. + 41 22 418 20 25 / manuela.honegger-heller(at)ville-ge.ch

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :