Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 30 novembre 2016

Thème : Culture 

«Connaissance des publics»: le Département de la culture et du sport de la Ville publie les chiffres 2015

Le Département de la culture et du sport (DCS) publie son rapport annuel 2015 sur les données des publics de ses institutions. Pour la troisième année consécutive, ce document fait état de statistiques récoltées dans les musées, les bibliothèques, certaines installations sportives et lors de manifestations culturelles organisées par la Ville.

Rapport connaissance des publics 2016
© DR

Outil indispensable d'aide à la décision, cette base de connaissances permet au Département de la culture et du sport (DCS) d’adapter ses prestations et, le cas échéant, d’en développer de nouvelles, afin de répondre au double objectif qui est le sien: fidéliser les publics actuels et inciter les non-publics à la découverte et à la fréquentation de l’offre dans les domaines de la culture et du sport.

Depuis 2013, le Département de la culture et du sport (DCS) publie chaque année un rapport statistique qui porte sur la connaissance des publics de ses différentes institutions. Au fil des ans, le dispositif de collecte de données sur les publics non seulement se développe, mais le socle d’informations ainsi récoltées sur plusieurs années permet d’asseoir les premiers résultats observés au début du processus d’étude en 2013.

Le dispositif s’élargit

Ainsi, la nature des informations collectées dans chacune des structures municipales s’étoffe – aux données de fréquentation des institutions s’ajoute année après année des données sociodémographiques de base, des données de satisfaction et des études ciblées tandis que le nombre d’institutions concernées par ce dispositif s’élargit en 2015: collectes systématiques dans certaines installations sportives ou études lors de manifestations (Journées européennes des métiers d’art, etc.).

2015, des tendances confirmées et quelques chiffres en bref

Dans les musées municipaux, les tendances observées en 2015 sur les trois indicateurs sociodémographiques de base (genre, âge et lieu d’habitation) viennent confirmer les chiffres 2013 et 2014. Le public est composé de 56% de femmes et de 44% d’hommes; 30 % a moins de 20 ans ou encore près d’une personne sur deux (46%) réside en Suisse tandis qu’un quart (24%) habite en Ville de Genève. On relèvera aussi par exemple que plus de la moitié des usagers des musées (58%) sont des primo-visiteurs.

Dans le cadre de la manifestation des Journées européennes des métiers d’art, parmi les personnes inscrites en 2015 à une visite d’atelier, le taux de femmes est encore plus important que dans les musées et s’élève ici à 73%, tandis que 40% des inscrits résident en Ville de Genève. Quant aux deux installations sportives des Vernets et de Varembé, elles ont compté en 2015 plus de 800'000 entrées. Enfin, suite à la rénovation de la Bibliothèque de la Cité, la moitié (51%) des personnes interrogées ont utilisé les nouvelles bornes de prêt et de retour mise à leur disposition et parmi elles, la grande majorité (91%) disent en être très satisfaites à plutôt satisfaites.

En 2015, dans les musées municipaux, ce sont près de 280'000 visiteuses et visiteurs qui ont été interrogé-e-s à l’entrée de sept musées - Maison Tavel, Musée Ariana, Musée d’art et d’histoire, Musée d’ethnographie de Genève, Musée d’histoire des sciences, Musée Rath, Muséum d’histoire naturelle - sur trois variables sociodémographiques de base: le genre, l’âge et le lieu d’habitation.

Parallèlement à cette enquête de base, pas loin de 6'000 personnes ayant visité les musées municipaux ont répondu à un questionnaire étendu, portant sur leur profil sociodémographique plus complet, leurs pratiques muséales ou la satisfaction quant à leur visite.

Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :