Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 30 novembre 2016

Thème : Petite enfance, jeunesse et loisirs 

La Ville de Genève présente son Rapport d'activités du Plan d'actions pour la promotion des droits de l'enfant

Prévenir les usages abusifs des écrans avec les enfants de moins de 4 ans. Proposer aux enfants de répondre à un Appel à idées pour leur Cité. Permettre aux enfants de choisir un livre en toute liberté. Telles sont quelques-unes des actions proposées cette année, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’actions 2015-2016 pour la promotion des droits de l’enfant. Retour sur les principales actions des services municipaux.

La Ville de Genève présente aujourd’hui son Rapport d’activités du Plan d’actions pour la promotion des droits de l’enfant. Adopté en octobre 2015 par le Conseil administratif, ce Plan d’actions s’appuie sur trois piliers à savoir:

  • le maintien et l’amélioration de la qualité de vie et de la sécurité des enfants;
  • la promotion de l’égalité et de l’intégration de tous les enfants;
  • ainsi que la promotion de l’accès à l’information et la participation pour tous les enfants.

Fruit d’une démarche transversale au sein de l’administration municipale, ce Plan d’actions consolide la volonté de la Ville de promouvoir les droits de l’enfant et place l’enfant au cœur de ses politiques publiques.

A travers 20 actions concrètes, 15 services municipaux, en collaboration avec des partenaires institutionnels et associatifs, ont contribué à la mise en œuvre de ce Plan d’actions. Au total, ce sont plus de 9'000 enfants qui sont concernés. L’ensemble de ces projets a été conduit pour les enfants et avec les enfants. Ils invitent aussi les parents et les professionnel-le-s de l’enfance à changer leur regard sur les enfants. 

Retour sur des actions concrètes

Afin d’assurer une meilleure cohérence d’action, la Ville a élaboré un cadre de référence et d'orientation pour sa politique de soutien à la parentalité. Grâce à un partenariat avec la Fondation Officielle de la Jeunesse, les familles de deux quartiers importants de la ville ont bénéficié d’une proposition de coaching familial.

Pour renforcer l’accès à l’information, une page dédiée aux enfants a été intégrée à la nouvelle maquette du magazine Vivre à Genève. Par ailleurs, en collaboration avec Action Innocence, la Ville sensibilise les parents et les professionnel-le-s de l’enfance à l’usage abusif des écrans tactiles pour les moins de 4 ans. De leur côté, les Bibliothèques municipales ont ouvert un accès internet aux jeunes dès 9 ans. Avec encadrement, car internet, contrairement aux apparences, s’apprend également.

Un Appel à idées a également valorisé la participation des enfants à la vie de la Cité. Des élèves du quartier des Eaux-Vives ont ainsi proposé 467 idées pour Genève. Un jury composé d’enfants et d’adultes en ont sélectionné 14 et les services municipaux étudient actuellement leur faisabilité. Afin de permettre aux enfants d’exercer leur pouvoir de décision dans un cadre démocratique, les Bibliothèques municipales et le Service des écoles ont créé le Coup de cœur des jeunes lecteurs: des enfants de 8 et 9 ans ont pu choisir collectivement un ouvrage parmi 3 proposés. Dans les librairies, le livre est dorénavant porteur d’une mention de ce prix reçu, donnant ainsi une visibilité publique à cette action. Enfin, les jeunes participant-e-s ont également reçu un bon à faire valoir dans une librairie.

Enfin, une collaboration entre le Musée d’art et d’histoire et des structures para et extra-scolaires a permis à des enfants de visiter le musée selon une thématique qu’ils avaient eux-mêmes déterminée, avant de se lancer dans leurs propres créations et de revenir au musée pour les exposer.

Perspectives

En 2017, la promotion des droits de l’enfant se déclinera autour de deux axes prioritaires. Le premier vise à lutter contre la précarité en soutenant notamment l’accessibilité aux prestations éducatives, culturelles et sociales de proximité pour tous les enfants. Le deuxième porte sur la formation des employés municipaux. Afin d’asseoir un réflexe droit de l’enfant au sein de l’administration, un programme de formation spécifique leur sera proposé dès février 2017.

Pour Esther Alder et Sami Kanaan, l’ensemble des actions menées, comme les projets de la Ville de Genève pour la suite, nous confortent dans l’idée que l’esprit des droits de l’enfant souffle sur notre Ville, comme le relève le professeur Philip Jaffé dans sa postface.

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Adjointe de direction en charge de la communication Département de la cohésion sociale et de la solidarité

Tél.+41 22 418 49 13
Fax +41 22 418 49 01
manuelle.pasquali-deweck(at)ville-ge.ch

Félicien Mazzola

Collaborateur personnel
Présidence du Département de la culture et du sport

Tél.+41 22 418 95 25
felicien.mazzola(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :