Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 11 novembre 2016

Thème : Social 

Début de l’accueil hivernal d’urgence: objectif 0 sans-abri

Alors que la Ville affiche une ambition politique claire, 0 sans-abri, elle met en place son dispositif d’urgence hivernal pour répondre aux besoins des plus démunis. Les abris PC des Vollandes et de Richemont s’ouvrent de manière anticipée, dès le 12 novembre 2016, pour accueillir les personnes sans domicile fixe. Le premier abri dispose de 100 places pour les hommes et le second de 100 places pour les femmes.

Accueil hivernal
© C. Cuti / Ville de Genève

La Ville de Genève met en oeuvre ce dispositif d’accueil hivernal d’urgence pour la 15e année consécutive grâce au travail du Service social avec le soutien de nombreux partenaires. Pour la première fois cette année, des soins de base sont proposés dans les abris.

La mise en place du dispositif hivernal est soutenue cette année par un objectif politique ambitieux que le Conseil administratif a inscrit dans sa Feuille de route 2015-2020: 0 sans abri à Genève!

Dans l’immédiat, la Ville prend en charge celles et ceux qui n’ont pas de toit. Au total 200 places sont à disposition dans les deux abris PC, situés dans le quartier des Eaux-Vives, pour offrir un toit aux personnes démunies jusqu’au 30 mars 2017. Dans le cadre de cette action d’urgence, les personnes sont accueillies de 19h15 à 8h15, 7 jours sur 7; elles disposent d’un lit, reçoivent un repas chaud le soir, un petit déjeuner le lendemain matin et ont la possibilité de prendre une douche et disposent d’un accès aux soins.

Les admissions sont effectuées dans la journée au Club social rive droite où chaque personne est orientée par un travailleur social vers l’un des deux abris dans la limite des places disponibles. Les personnes hébergées bénéficient aussi d’un accompagnement social pour les orienter vers la sortie du dispositif dans les meilleures conditions.

30 nuits maximum

Pendant la période d’ouverture, les femmes sont logées dans l’abri PC de Richemont, tandis que les hommes seuls sont accueillis aux Vollandes. La durée du séjour est fixée à 30 nuits maximum.

Les personnes en grande précarité ont rejoint l’abri PC de Richemont dès le 1er novembre. Elles pourront y rester jusqu’au 30 avril, alors que pour les autres les abris ferment fin mars.

Projet pilote en soins de santé

Sur la base d’un rapport d’évaluation fourni par Jean-Pierre Restellini, médecin et juriste bien connu, un projet pilote est mis en œuvre afin de fournir un accompagnement de santé de base, dispensé par du personnel compétent, et un accès au réseau socio sanitaire pour les personnes atteintes dans leur santé. Ce projet, élaboré avec la collaboration de la Consultation ambulatoire mobile de soins communautaires (CAMSCO) de l’Hôpital cantonal, a pour but d’améliorer la santé, l’hygiène et la qualité de vie des personnes sans abri.

L’intervention de la Ville est complétée par un réseau de partenaires qu’elle soutient activement, et notamment:

  • L'Armée du Salut
  • Le CARE
  • Au coeur des Grottes
  • Carrefour-Rue

Esther Alder, magistrate en charge de la cohésion sociale et de la solidarité, a tenu à souligner que «la question de l’urgence sociale est au cœur des discussions actuelles avec le Canton sur la nouvelle répartition des tâches et qu’il est urgent de trouver avec toutes les communes des solutions dignes et compatibles avec la tradition humanitaire genevoise.»

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Adjointe de direction en charge de la communication Département de la cohésion sociale et de la solidarité

Tél.+41 22 418 49 13
Fax +41 22 418 49 01
manuelle.pasquali-deweck(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :