Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 8 novembre 2016

«ça veut dire non!»: une campagne de sensibilisation sur le consentement

Pour la deuxième année consécutive, plusieurs associations actives dans la lutte contre les violences sexuelles, le Canton, l’Université et la Ville de Genève s’associent pour promouvoir une campagne de sensibilisation sur la notion de consentement, réalisée par un groupe de jeunes femmes.

Campagne contre violences
© Ville de Genève

La promotion de l’égalité entre femmes et hommes passe par la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. «En 2016, à Genève comme ailleurs, les représentations des femmes et des hommes restent encore très stéréotypées et les violences sexistes, sous toutes leurs formes, trop fréquentes», rappelle Sandrine Salerno, Conseillère administrative en charge des questions d’égalité.

Un groupe de jeunes femmes à l’origine de la campagne 

En 2014, un groupe de collégiennes réalise des affiches ayant pour objectif de sensibiliser les jeunes à la notion de consentement et de soutenir les victimes de viol, trop souvent encore isolées et culpabilisées. Le message vise à la fois à encourager les (jeunes) femmes à réaffirmer leur droit à disposer de leur corps et à responsabiliser les (jeunes) hommes en leur rappelant que, quelle que soit la situation, ils doivent toujours s’assurer d’avoir le consentement de leur partenaire.    

Implication élargie

Face à la persistance et à la banalisation des violences sexuelles et sexistes, la Fédération des Associations de Parents d’Elèves du Post-obligatoire (FAPPO), le Centre LAVI, TERRE DES FEMMES Suisse, Viol-Secours, Slutwalk Suisse, le 2e Observatoire, F-Information, le Service égalité de l’Université de Genève, le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP), le Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques (BPEV) du Canton de Genève, ainsi que le Service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève s’associent pour la seconde année consécutive afin de relayer leur message et réaffirmer que les violences faites aux femmes sont inacceptables.

Cette année, le Parlement des Jeunes Genevois ainsi que le Collectif d’étudiant-e-s en lutte contre les violences sexistes et le harcèlement sexuel (CELVS) participent également à cette action.

Des affiches dans les rues de Genève

Les affiches seront présentes dans les rues de la ville du 14 au 30 novembre 2016, en marge de la Biennale du genre. Elles seront également diffusées dans les établissements scolaires du post-obligatoire, à l’Université ainsi que dans les réseaux partenaires.

Des actions de sensibilisation

Une exposition de Viol-Secours présentée à la bibliothèque Filigrane, une action du Parlement des jeunes genevois pour sensibiliser à la thématique du harcèlement de rue et une table ronde sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes, organisée dans le cadre de la Biennale du genre (17-26 novembre), viendront notamment accompagner et renforcer le message véhiculé par les affiches.

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : Egalité

Roman Héloïse
Rue de l'Hôtel-de-Ville 5
Tél.+41 22 418 22 93
heloise.roman(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :