Ville de Genève

SITE OFFICIEL

Mise à jour : 9 février 2016

Thème : Social 

La Ville traduit de nombreux supports de communication pour favoriser l’accessibilité aux prestations

Le multilinguisme constitue une réalité dans une ville comme Genève qui accueille chaque année près de 20'000 nouveaux habitants et nouvelles habitantes.

Politique accessibilité
© DR

Consciente de cette richesse et des enjeux qui lui sont liés, l'Administration municipale développe une communication adaptée à ces publics, des expatrié-e-s de la Genève internationale aux différents groupes de migrant-e-s.

Traduction en cinq langues

La langue ne doit pas constituer une barrière pour accéder aux prestations publiques. Dans cette optique, et après une enquête auprès des groupes cibles de populations étrangères, la Ville de Genève a décidé de traduire différents documents administratifs et promotionnels (programmes, flyers, modes d'emploi, règlements) dans les cinq langues les plus fréquemment parlées à Genève, choisies après des études documentées. Il s’agit de l’anglais, du portugais, de l’espagnol, de l'albanais et de l’arabe.

Ces documents concernent aussi bien le Département de la cohésion sociale et de la solidarité avec, par exemple, la présentation du Bureau d’information Petite enfance et les Maisons de quartier, que les services de la Voirie, ou encore le Département de la culture et du sport, avec les Bibliothèques municipales et les horaires des infrastructures sportives.

Permanences multilingues

Par ailleurs, depuis décembre 2015, des Permanences multilingues sont effectives dans les quatre Points info-services de la Ville. Elles permettent aux personnes qui ne parlent pas français d’avoir accès à de nombreux renseignements grâce à la collaboration des associations partenaires qui viennent dans les Points-info assurer ces permanences.

Pour la Maire Esther Alder, et ses collègues Guillaume Barazzone et Sami Kanaan, il est essentiel qu’une ville comme Genève assume son statut de ville internationale et s’adresse aux nombreuses communautés étrangères qui résident sur son territoire. Fonctionnaires internationaux, expatrié-e-s et migrant-e-s ont aujourd’hui besoin de comprendre sans délai les principales formalités liées à leur arrivée. L’expérience montre que les traductions de documents de base favorisent l’intégration et influencent positivement les personnes qui sont ensuite en mesure de mieux exercer leurs droits et leurs devoirs envers la communauté.

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Adjointe de direction en charge de la communication Département de la cohésion sociale et de la solidarité

Tél.+41 22 418 49 13
Fax +41 22 418 49 01
manuelle.pasquali-deweck(at)ville-ge.ch
Partage

Partager cette page

Facebook Twitter LinkedIn Google+
Suggestions

Découvrir d'autres pages du même chapitre :